Review

Après avoir filé une frousse bleue à la Terre entière avec la saga des Penumbra, Frictional Games a continué sur sa lancée pour nous offrir la trilogie Amnesia, dont le premier opus sorti en 2010 fait encore figure aujourd’hui de monument du survival horror à la première personne, malgré le poids des âges. A l’heure des Remaster Next-Gen en tous genres, il semblait donc tout à fait normal de voir débarquer une « Amnesia Collection » deux mois avant le rouleau compresseur Resident Evil 7. Mais les graphismes et le gameplay d’époque font-ils encore mouche aujourd’hui? Découvrons-le dans ce Vidéo-Test… aux limites de la folie!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 12/20

Soyons honnête, Dark Descent et Justine piquent méchamment les yeux à l’heure de la Next-Gen, et on sent qu’à part un anti-aliasing maîtrisé et une animation sans chute de framerate, les devs ont fait le minimum syndical alors qu’il aurait sacrément fallu upgrader les modèles 3D et les textures. Heureusement que le caractère sombre de l’environnement masque tout ça. Par contre, A Machine For Pigs, plus récent (2013) s’en sort mieux et parvient à instaurer des intérieurs crédibles et de vraies visions cauchemardesques, sans parler d’une mise en scène bien mieux maîtrisée.

Gameplay/Scénario: 14,5/20

Quel que soit l’opus de cette trilogie, le scénario se dévoile toujours de façon subtile, à base de flashbacks horrifiques, de murmures terrifiants et d’écrits à retrouver en fouillant comme il se doit. On apprécie surtout les histoires radicalement différentes, la palme allant à Justine et son récit « à la Saw » particulièrement morbide. Il en va de même pour le gameplay d’ailleurs, mais cela nuit de fait au troisième volet, qui oublie complètement la gestion de la lumière et les monstrueuses rencontres aléatoires pour un résultat bien trop simple et scripté… trop proche de la banale aventure narrative. Dommage donc que cet ultime volet ait délaissé les qualités de ses deux aînés alors qu’il est le seul à nous proposer un rendu visuel convenable. Quoiqu’il en soit, les coups de flippe incroyables de Dark Descent induits par le manque de ressources vitales (la lumière) et la folie qui guette, mais aussi le fait d’influer sur la mort d’innocents dans Justine, sont terriblement grisants.

Bande-Son: 18/20

Sans conteste LE point fort de cette compilation, malgré l’absence de doublage français. Les musiques sont éthérées et glauques à souhait, les voix totalement crédibles et les bruitages à même de vous glacer le sang. Le travail effectué sur les bruits environnementaux qui changent en fonction de votre degré de folie sont une réussite et concourt pour beaucoup à l’ambiance incroyablement flippante de cette Amnesia Collection.

Durée de vie: 16/20

Comptez 8 heures pour Dark Descent, entre 30 minutes à 2 heures pour Justine et 3 à 4 heures pour A Machine for Pigs. Allez, à la louche et pour peu que vous recommenciez histoire de trouver tous les secrets, vous en avez pour une bonne quinzaine d’heures à moins de 30 Euros. Un excellent rapport quantité/Prix!

Note Globale N-Gamz.com: 15/20

On a eu peur, très peur quand on a lancé notre première partie d’Amnesia Collection. En effet, le choc visuel de Dark Descent et Justine a de quoi refroidir les terrifiantes ardeurs des amateurs de survival horror, la faute à un moteur de jeu et des textures complètement datés. Heureusement, A Machine for Pigs redresse la barre graphique, et le gameplay démoniaque des deux premiers volets fait toujours autant frisonner aujourd’hui, avec gestion de votre lanterne, esquive de monstres dans le noir total et équilibre fragile entre votre besoin de vous cacher et votre santé mentale. Le tout est magnifié par une ambiance sonore totalement immersive et diablement malsaine, qui vous fera sursauter plus d’une fois contre votre gré. Un régal qui aurait néanmoins mérité un vrai ravalement de façade, mais vu que la recette fonctionne toujours et qu’elle est proposée à moins de 30 Euros… laissez-vous tenter ! 



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!