Review

Conscient que le marché des claviers PC est totalement sous eaux devant les dizaines de modèles que nous sortent chaque mois les plus grands constructeurs du moment, Razer n’a de cesse de développer de nouvelles technologies pour tenter de séduire le public. On a ainsi eu droit à la « mecha-membrane » de l’Ornata, qui a tenté d’allier le silence du clavier à membrane avec la réactivité du mécanique, mais c’est aujourd’hui une autre approche que prend l’équipementier avec son Razer Huntsman « Opto-Mécanique »! Que nous propose cette nouvelle appellation quand même tarifée 160€? Révolution ? Evolution ? La réponse dans notre test complet!

Vous nous connaissez, on aime vous faire le descriptif exhaustif technique de chaque produit high-tech que l’on reçoit à la rédac, alors voici ce que nous propose ce Razer Huntsman Classic Black :

  • 104 touches utilisant la technologie « opto-mécanique » de Razer

    « Allié au Synapse, le Chroma fait toujours des merveilles »

  • Existe en 3 coloris: Classic Black/ Quartz Pink/ Mercury White
  • Clavier traitement de texte complet, touches de direction, 12 touches de fonction et pavé numérique
  • Dimensions: 44,5 x 14 x 3,5 cm
  • Poids: 900g
  • Jusqu’à 10 frappes simultanées anti-ghosting
  • Possibilité de créer des macros à la volée
  • Compatible Razer Synapse 3 et Hypershift pour doubler le nombre de touches
  • Plaque en aluminium
  • Compatible Rétro-Eclairage Chroma pour des jeux lumineux de 16,8 millions de couleurs
  • 5 profils enregistrables directement sur le clavier, le reste sur le cloud
  • Câble USB Tressé
  • Compatible Xbox One

Vous l’aurez compris, la grosse nouveauté de ce Huntsman, c’est cette fameuse technologie opto-mécanique qui, sur le papier, est plutôt ingénieuse et promet les temps de réponse les plus rapides qu’un clavier puisse proposer. En fait, un rayon optique traverse chaque touche. Quand cette dernière n’est pas enfoncée, le rayon est naturellement bloqué et ne communique aucun signal. Quand la touche est enfoncée, le rayon atteint l’autre côté de la touche et le signal se transmet instantanément à votre PC pour réaliser l’action demandée.

« La technologie Opto-Mécanique impressionne, mais pas le confort hélas »

Plus besoin donc de toucher une quelconque pièce métallique avec un ressort ou tout autre mécanisme, c’est la lumière qui génère votre action! D’une rapidité plutôt bluffante… tout en conservant le feeling mécanique puisque Razer a opté pour des switches qui se rapprochent des verts, nos préférés. On a donc bien toujours le fameux « clic » (un peu trop même) et le retour.

En plus de la rapidité, cette techno opto-mécanique génère aussi moins de contact physique avec la base de la touche, ce qui pousse la durabilité de vos boutons à pas moins de 100 millions de frappe et ne vous demande que 45g de pression pour l’activation.

Mais alors qu’est-ce qui cloche avec ce Huntsman qui est presque trop rapide pour être vrai? Et bien… le confort de frappe, tout simplement! En effet, contrairement au modèle Hunstman Elite à 200€, ce modèle classique ne dispose d’aucun repose-poignet, et quand on propose une hauteur sans touche de quasi 2 cm et 3,5cm avec… ça casse complètement le poignet! De quoi gêner sur des sessions de jeu un peu longues et forcément retirer des points au constat final.

Ajoutez à cela un éclairage qui aurait pu être plus homogène par touche et une inversion étrange des chiffres et des caractères spéciaux en haut de clavier, et vous comprendrez que malgré une excellente technologie opto-mécanique, Razer se loupe un peu avec ce Huntsman dont on vous conseillera d’attendre un prochain modèle.

Razer Huntsman: Trailer

Razer Huntsman: Trailer Technologie Opto-Mécanique

Note Globale N-Gamz: 13/20

Quel dommage de claquer énormément d’argent en recherche et développement et de livrer aux gamers une technologie capable de révolutionner l’eSport par un temps de réponse ultra rapide… et de se planter sur le confort d’utilisation et le degré de finition attendu d’un clavier vendu 160€! Le Hunstman avait tout pour réussir, mais ses dimensions trop élevées pour ne pas inclure un repose-poignet, son éclairage en demi-teinte, son inversion de caractères numériques/spéciaux et son absence de deux-trois fonctions très utiles comme un port USB ou Jack l’empêchent de briller par rapport à la concurrence, et ce malgré des macros enregistrables à la volée, une mémoire interne et une compatibilité Chroma/Synapse qui fait toujours des merveilles.



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!