Review

Si vous nous lisez régulièrement, vous savez que nous n’avons pas été réellement emballés par le Nintendo Labo (en test ici), le kit de construction de périphériques de mini-games en carton de Big N dédié à sa Switch, la faute à des temps de construction bien trop longs pour les enfants, un prix prohibitif et le manque cruel de softs avec un tant soit peu d’envergure. Pourtant et malgré le succès plutôt relatif de son concept, le géant nippon a décidé de lancer sur le marché un nouveau kit, baptisé « Véhicules », qui pourrait bien gommer quelques erreurs de ses aînés, malgré un tarif toujours aussi violent de 70€. De quoi lui laisser une chance?  

« Prêt à passer des heures et des heures à… construire? »

Le Nintendo Labo – Kit Véhicules se présente d’emblée sous la même forme que ses prédécesseurs, à savoir une succession de planchette en carton à découper puis à assembler en divers périphériques de contrôle pour la Nintendo Switch, ici trois plus précisément.

Vous pourrez donc mettre au point un volant avec pédale d’accélération, un contrôleur de sous-marin et un joystick d’aviation, le tout pour des temps de construction qui dépassent tous l’heure (on parle de deux à… six heures par engin, pédalier inclus!), ce qui risque à nouveau de poser souci pour nos chères petites têtes blondes. Pour le coup, on dirait que Nintendo n’a toujours pas appris la leçon mais reconnaissons au moins que la solidité de l’ensemble et la technique embarquée à l’intérieur des périphériques est bien plus impressionnante que dans le kit de base.

« Un chouette Open World à découvrir »

Une fois les trois instruments de direction et le pédalier enfin assemblés, il est temps de voir ce que les jeux proposés ont dans le ventre et c’est là que l’on est agréablement surpris par rapport aux précédentes itérations du Labo! En effet, vous aurez accès à un vaste Open World au volant d’un buggy, d’un sous-marin et d’un avion pour des tonnes d’épreuves assez drôles et une immersion vraiment convaincante. Il suffit de mettre votre Joy-Con, façon clé de contact, dans le bon périphérique et hop, votre véhicule se transforme, avec de nombreuses fonctionnalités plutôt sympathiques.

Ainsi, le volant est muni d’une ficelle de boost, mais aussi d’une manette d’essuie-glaces munie d’un bouton à tourner pour utiliser les armes de votre véhicule, comme les bombes ou la scie circulaire histoire de débiter du rondin de bois en quelques secondes. Vous devrez par contre penser à faire le plein, la marche arrière (encore une manette) aidant largement pour le coup dans les manoeuvres. Le sous-marin, quant à lui, se dirige via des manivelles distinctes pour les propulseurs droit et gauche, tandis que l’avion se contrôle aisément au manche à balai. Tous les véhicules ont en commun d’accélérer uniquement avec le pédalier.

« La voiture est clairement la plus fun à jouer grâce à ses gadgets »

L’Open World, quant à lui, est très varié niveau décors, et propose pas mal de quêtes annexes assez drôles (quoique plutôt répétitives), allant de la simple traversée de nuages au sauvetage d’une poule et ses poussins, en passant par la reconstruction de monuments, la chasse aux trésors et même des selfies.

Mais ce n’est pas tout! En effet, si le côté aventure est assez réussi pour plaire à un jeune public, on retrouve aussi des courses sur les circuits créés par le Nintendo Labo Multi Kits, des Versus en buggy sur des aires de jeu bien retorses (jets de bombe en vue!) et même un mode custom où votre Joy-Con vous sert d’aérosol à distance pour peindre vos véhicules. Ajoutez à cela le mode Garage qui vous permet de créer vos propres interactions, et on peut dire que le contenu est plus que convaincant.

Bref, s’il ne fallait acquérir qu’un seul kit Nintendo Labo, on vous recommanderait forcément celui-ci pour la bonne et simple raison que même si les temps de construction est toujours aussi violent et le prix toujours aussi prohibitif, c’est de loin le plus immersif, le plus fun à jouer et le plus long à terminer (au niveau de la durée de vie du soft) de tous les kits, tout simplement. Allez, nul doute qu’à ce rythme, le Kit 04 sera encore meilleur!

La Bande-Annonce

 

Note Globale N-Gamz: 14/20

Nintendo bonifie son concept avec le temps et un game design qui a décidé de lorgner du côté de l’Open World bardé d’activités, aux commandes de trois véhicules, pour intéresser nos petites têtes blondes un peu plus que l’espace d’un week-end. Si on déplorera toujours le prix trop élevé et le temps de construction bien trop long des périphériques, on doit bien avouer qu’on s’est vraiment amusés avec les quêtes proposées et les modes additionnels en course ou versus, preuve que Big N peut vraiment réussir à faire quelque chose de bien avec son Nintendo Labo s’il s’en donne les moyens. On veut y croire en tous cas.



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!