Review

Si Microsoft a bien compris l’intérêt des contrôleurs haut de gamme et l’importance de l’eSport pour créer de toutes pièces sa propre manette « Elite », Sony reste terriblement attaché à sa DualShock et n’entend pas concevoir tout de suite pareil périphérique à destination des hardcore gamers. Mais ce n’est pas pour autant que le constructeur nippon ferme la porte aux autres compagnies pour combler ce vide, et c’est tout naturellement que Razer a choisi d’investir ce juteux marché avec une Raiju vendue… à 170 Euros! De son côté, Nacon entend bien se payer une part du gâteau et vient de lancer un impressionnant Revolution Pro Controller au tarif imbattable de 110 Euros! Petit monstre de paramétrage et de souplesse, cette manette pourrait bien vous faire définitivement passer du côté des pros de la gâchette et du combo parfait. Explications en vidéo!

Vous le savez si vous suivez nos tests High-Tech, nous commençons toujours les présentations des produits que l’on teste par les spécificités techniques, histoire de pouvoir poser en bonne et due forme les bases de la discussion pour les points positifs et négatifs qui suivront, avant une conclusion qui sera, comme toujours, sans concessions ! (C’est le « Credo » de notre Ordre ici à N-Gamz, après tout).

Ready pour quelques petits chiffres et autres points-clés? C’est parti!

Spécificités: 

  • Disposition des sticks analogiques façon « Xbox »
  • Sticks analogiques avec une amplitude de 46° (contre 38° pour la concurrence)
  • Croix directionnelle à 8 directions
  • Boutons Home/Share/Options
  • Pavé tactile plus grand que celui de la DualShock 4
  • Témoin LED pour le statut
  • Câble de connexion de 3m de long
  • Boutons classiques d’un diamètre de 11mm
  • 4 touches de raccourcis à l’arrière, entièrement paramétrables
  • Intensité des vibrations modifiable à l’envie
  • Poids ajustables dans les poignées (trois paires de 10g/14g/17g)
  • Gâchettes analogiques plus longues que la DualShock 4
  • Prise audio jack 3.5mm
  • 4 profils facilement switchables
  • Tous les boutons et gâchettes sont paramétrables avec une application PC Windows ultra complète

A présent que vous en savez autant que nous sur l’aspect technique de ce Revolution Pro Controller, place à notre liste complète de points positifs et négatifs repérés durant nos intenses sessions de tests sur tous types de jeux, allant du FPS (logique) au jeu de course, en passant par le sport, la baston, l’action-aventure et même… le rhythm’game! Vous allez voir que le constat est terriblement aguicheur!

« Les quatre touches arrières: ergonomiques à souhait et capables de toutes les macros possibles ! »

Points positifs:

  • Un prix compétitif comparé à la manette Razer Raiju
  • La possibilité d’inclure des poids
  • Le côté total custom des boutons, avec macros possibles
  • Les quatre profils aisément switchables
  • La disposition des sticks façon « Xbox 360 »
  • Un beau degré de finition
  • Les touches de tranche bien plus réactives que la DualShock 4
  • 46° d’inclinaison pour le stick de droite, un régal pour les FPS
  • Un énorme pavé tactile
  • Des boutons de 11mm
  • Le led lumineux pour indiquer le n°du joueur
  • Une prise en main instantanée et confortable
  • Paramétrer l’intégralité des sticks et des gâchettes comme un pro

Points négatifs:

  • Une manette 100% filaire
  • Pas de led sur le haut, donc pas de jeux VR à détection de pad
  • Un stick de droite qui aurait pu être un peu plus costaud
  • Pas de haut-parleur intégré
  • Ultra difficile d’accéder à la touche Share

« Classieuse et offrant une prise en main et des possibilités impressionnantes… à moindre prix! »

Verdict:

Si l’on excepte quelques errances comme l’absence de haut-parleurs pour l’immersion et de diode supérieure pour la réalité virtuelle, ainsi qu’une touche Share carrément impossible à atteindre, nul doute que le reste de ce Revolution Pro Controller n’offre qu’un pur moment de bonheur vidéoludique pour ceux qui auparavant ne juraient que par l’incroyable symétrie de la DualShock 4.

En effet, opter pour une disposition à la façon du pad Xbox offre un régal d’ergonomie pour les FPS, le tout sans compter l’inclinaison des sticks à 46°, les quatre profils enregistrables et les quatre touches arrières complètement paramétrables avec des boutons simples, certes, mais aussi de longues macros idéales pour les jeux de baston.

De plus, l’usage des poids, les gâchettes analogiques plus longues, les boutons au diamètre plus conséquent et la sensation de maîtriser bien mieux n’importe quel type de soft achèvent de faire de cette manette l’outil indispensable de tout bon hardcore gamer, d’autant que son prix et son nombre d’options sont largement meilleurs que la Razer Raiju vendue 170 Euros en face. On vous fait un dessin ou vous courez l’acheter pour nous mettre une raclée à Battlefield 1 ?

Test Vidéo Nacon Revolution Pro Controller PS4 

La Note N-Gamz: 18/20

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!