Review

En 2009, Lucas Martell créait un court-métrage loin de défrayer la chronique mais au concept plutôt drôle, j’ai nommé « Pigeon: Impossible ». Il se trouve qu’à l’époque, cette histoire d’un agent secret malmené par un simple pigeon a tapé dans l’oeil de ceux qui sont aujourd’hui en charge de Blue Sky Studios, autrement dit les papas de… la saga l’Age de Glace! C’est ainsi que débarque dès ce 25 décembre, dans toutes salles obscures, le film « Les Incognitos » qui met en scène un duo totalement loufoque entre un espion encore plus badass que James Bond et un inventeur aussi fou et utopique que Doc Brown version jeune! Une équipe suffisamment atypique pour mener à bien une « action-comedy » qui veut aller à 200 à l’heure?

« Lance Sterling, super espion par excellence »

Lance Sterling, super espion américain, est la crème de la crème de son métier. Réussissant chaque mission avec un style inimitable et une « cool-attitude » hors norme, il est une vraie rock-star au sein de l’Agence qui l’emploie et à un dicton bien à lui: « On combat le feu, par le feu ». De son côté, le jeune Walter Beckett est un inventeur idéaliste qui aimerait rendre le monde meilleur grâce à ses créations non-létales, mais personne ne semble lui porter d’attention.

Fort heureusement, par un heureux concours de circonstances et un étrange ennemi au bras mécanique, Lance va devoir unir ses forces à celle d’un Walter qui vient tout fraîchement de le transformer… en pigeon! Le déguisement ultime pour la plus périlleuse des missions?

« Un humour centré sur la condition de Pigeon de Sterling »

Dirigé par Nick Bruno (Boss de l’Animation sur les « Âge de Glace ») et Troy Quane (Storyboarder d’Hôtel Transylvanie et Ferdinand), Les Incognitos bénéficie d’une réalisation plus que convaincante, avec des personnages ultra stylisés dont un duo Lance – Walter incarné avec brio par Will Smith et Tom Holland sur plan du casting vocal. Les explosions sont grisantes, les cascades ultra spectaculaires, les lieux visités sont aussi paradisiaques que variés et les gadgets vont du badass au carrément loufoque (mention spéciale pour la bombe à paillette avec hologramme de chat), pour notre plus grand plaisir visuel.

De plus, la bande-son R&B/Hip-Hop envoie vraiment du lourd et souligne à la perfection les séquences d’action, autant que les phases un peu plus douces et émotionnelles, Lance et Walter n’ayant pas la même conception du monde et de la façon de le rendre plus bon. Vous l’aurez donc compris: aussi bien techniquement que sur la partie sonore, il n’y a rien à redire aux Incognitos.

« Une réalisation convaincante pour un film bien rythmé »

Le scénario, de son côté, propose une belle morale et distille ça et là de sympathiques moments d’humour, notamment par la transformation en pigeon de Lance et tout ce que cela implique dans son comportement. Malheureusement, si les blagues sont légion au début et touchent droit au but, elles se raréfient un peu trop par la suite et loupent leur cible, alors que le rythme général du long métrage ne faiblit quant à lui pas d’un iota. On perd donc un peu l’alchimie qui fonctionnait pourtant si bien, sans compter que le récit est assez prévisible, loin des twists que l’on est en droit d’attendre d’un film d’espionnage.

Il n’empêche que le spectacle est assuré du début à la fin pour une oeuvre qui s’adresse à tous les publics et devrait assurément faire son petit effet pour les fêtes de fin d’année. Nous, on ne s’est pas ennuyé une seconde et on espère vraiment une suite tant le binôme Sterling-Beckett peut donner naissance à une équipe aussi drôle qu’attachante dans le monde de l’animation 3D! Bref, un très bon film pour toute la famille, très drôle, dépaysant, et que l’on vous recommande amplement!

La Bande-Annonce

Note Globale N-Gamz: 4/5



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!