Review

Après pas moins de trois films totalisant plus de 8 millions d’entrées en France, la trilogie littéraire Hunger Games se termine avec un… quatrième opus cinématographique (en réalité, il s’agit de la seconde partie du troisième roman) ! Ayant eu la chance d’assister à l’avant-première, le 9 Novembre, au Grand Rex à Paris, N-Gamz a décidé de tout vous dire sur ce long-métrage tant attendu qui clôturera la saga phénomène. Alors que le troisième film, partie 1, donnait la part belle au côté politique de la rébellion en minimisant les séquences d’action, ce dernier volet fait tout le contraire pour un spectacle omniprésent. Une recette gagnante ?

Katniss va mener la révolte contre le Capitole!

Katniss va mener la révolte contre le Capitole!

La première partie de Hunger Games : La Révolte nous dépeignait un Panem ravagé par la guerre entre le Capitole et ses loyalistes, menés par le Président Snow, et les rebelles dirigés par le District 13. C’est dans ce contexte houleux que ce dernier épisode commence, en découvrant quels districts s’allient avec le treizième. Hélas, le conflit s’enlise et les victimes se font de plus en plus nombreuses. Une seule solution pour notre héroïne Katniss Everdeen: assassiner Snow ! Avec l’aide de Gale, Peeta, Finnick et quelques soldats, elle va risquer sa vie pour cette mission, en s’infiltrant dans le cœur-même du Capitole. Bien entendu, la ville toute entière est truffée de pièges destinés à abattre le plus de rebelles possible, et la tâche de la belle s’annonce ardue… mais c’est le prix à payer pour vaincre ces « 76èmes Hunger Games », comme le dit si bien Finnick !

L'esthétique du film est juste incroyable!

L’esthétique du film est juste incroyable!

Hunger Games : La Révolte – Partie 2 est tout simplement magnifique niveau décors et effets spéciaux. Les premiers mettent largement en évidence la puissance destructrice de la guerre, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur du Capitole, le moindre détail étant pensé et réfléchi (impacts de balle sur les murs, affiches de recherche des rebelles, …) pour former au final une immense fresque ténébreuse criante de véracité. Les seconds, quant à eux, sont parfaitement incorporés dans le film, allant de la simple blessure à l’explosion titanesque. Tout respire le réalisme pour immerger pleinement le spectateur. Si vous en avez l’occasion, je vous conseille d’ailleurs vraiment de regarder chaque coin du film, même le plus infime, pour comprendre la grandeur de la chose et à quel point le réalisateur a été pointilleux sur l’environnement entourant Katniss et ses amis.

Le jeu d'acteur a pris de l'ampleur et les émotions s'en ressentent encore plus avec une héroïne qui s'est clairement aguerrie.

Le jeu d’acteur a pris de l’ampleur et les émotions s’en ressentent encore plus avec une héroïne qui s’est clairement aguerrie.

En ce qui concerne la bande-son, elle est fidèle à la franchise filmique: reposante ou triste quand il le faut pour les moments dramatiques, puis diablement rythmée lors des séquences d’action. C’est toujours un plaisir de l’entendre, tout comme de voir les acteurs encore améliorer leur jeu au fur et à mesure des épisodes, Jennifer Lawrence en tête, pour atteindre une apothéose dans cet ultime volet riche en instants tragiques. Le mélange entre mélodies et émotions fortes fonctionne parfaitement et se retrouve ici plus fort que jamais. En plus de sa réalisation soignée et de son final incroyable, cette seconde partie justifie également son existence par son propos. En effet, le dernier volume littéraire de Hunger Games est assez dense, et l’idée de scinder en deux oeuvres l’aspect politique du début avec l’action intense de la fin était vraiment judicieuse pour éviter des raccourcis trop brutaux en un seul long métrage.

Un ultime titre cinématographique à la hauteur de l’attente suscitée

C’est par l’assemblage subtil de tous ces éléments techniques et scénaristiques que le dernier-né de Francis Lawrence tire son épingle du jeu, en nous offrant un ultime titre cinématographique à la hauteur de l’attente suscitée par le désir des fans. Notons d’ailleurs que ces derniers, présents en masse lors de cette avant-première (et dont je fais partie), semblent avoir vraiment apprécié le respect du réalisateur par rapport aux romans de Suzanne Collins. Pour info, le film sort le 18 Novembre dans les salles et personnellement, j’ai adoré la version originale présentée, mais connaissant le très bon travail de doublage pour la version française, je suis certain qu’elle sera très bonne également. Bref, que vous soyez plus V.O. ou V.F., ce Hunger Games : La Révolte – Partie 2 est tout simplement excellent et je vous conseille amplement d’aller le voir, fan ou non !

La Bande-Annonce

Note Globale N-Gamz: 4,5/5



About the Author

MaximeChapeau
MaximeChapeau

Dévoreur de livres, de séries ou de films, j’adore partager ma passion avec le plus grand nombre. C’est donc forcément une joie pour moi de partager mes critiques cinéma avec vous ! Je suis un amateur de films d’action, de science-fiction et de fantastique, avec une grosse préférence pour la saga Hunger Games dont je suis extrêmement fan depuis que j’ai pu la découvrir en livres comme sur grand écran. Plus personnellement, je suis étudiant et grand adepte des arts du cirque, en particulier le jonglage. Gamer depuis mon plus jeune âge, j’aime les jeux rétros et tous ceux qui permettent d’avoir une bonne dose de fun entre amis! Pour l’histoire de mon pseudo, elle est très simple: j’adore les chapeaux, tout simplement! J’espère que vous apprécierez de lire mes critiques autant que le plaisir que j’éprouve à vous les rédiger!