Review

Imaginez une jolie jeune fille, la vingtaine, célibataire, se retrouvant du  jour au lendemain  à cohabiter avec une personne tout à fait singulière : son boss ! C’est le postulat d’un drama plus que sympathique : Hotaru no Hikari, à découvrir ici-même !

Hotaru préfère dormir sur sa terrasse en discutant avec les chats

Hotaru Amemiya est une jeune femme d’affaires tout à fait normale. Jolie, vivant seule dans une grande maison achetée il y a quelques mois,  elle pourrait être la femme idéale… à un détail près. Hotaru est une « Imono-onna » – une « femme poisson-séchée » –  qui une fois chez elle quitte ses beaux habits pour un vieux jogging déchiré. Son brushing disparaît pour laisser place à une couette informe sur le sommet du crâne, et sa maison est un bazar innommable à tel point que la miss préfère dormir à même le sol sur sa terrasse, en buvant de la bière et en parlant aux chats errants du quartier.

Mais cette vie qu’Hotaru imagine parfaite est perturbée par l’arrivée d’une personne : Seiichi Takano. La quarantaine, divorcé, qui n’est autre que le patron d’Hotaru ! En effet,  la personne à qui elle avait acheté la maison n’était autre que le père de Takano, et ce dernier souhaite récupérer sa maison ! Après moult délibérations, ils décident de cohabiter.  Mais comment réussir à concilier un patron maniaque, séparé de sa femme, et sa jeune employée, laissant tout traîner par terre, y compris elle ?

Le drama est une adaptation plus ou moins fidèle d'un shojo écrit par Satoru Hiura

Adapté d’un shôjo manga éponyme de Satoru Hiura (série en 15 tomes, en cours de publication aux Editions Kana en France), le drama bénéficie d’une ambiance plus douce, plus comique, moins mature que le support papier. L’adaptation est fidèle sans vraiment l’être car il manque des personnages, mais fort heureusement on retrouve nos héros et quelques protagonistes secondaires mais néanmoins importants pour la suite de la série.

Le drama bénéficie d’un casting que l’on pourrait définir « mignon ». En effet, Haruka Ayase, et Naohito Fujiki (respectivement Hotaru et son chef Takano) ont, l’un comme l’autre, rarement eu l’occasion de jouer des personnages « méchants », ce qui se confirme encore dans Hotaru no Hikari. Le reste du casting se compose de Kazuki Kato (« Kamen Rider »), alias Teshima Makoto , collègue d’Hotaru , Itaya Yuka, la meilleure amie et conseillère, et Yasuda Ken en meilleur ami de Takano

Hotaru et Seeichi sont radicalement opposés, l'une étant bordélique tandis que l'autre est un hyper maniaque

A noter que malgré un succès plutôt mitigé (13% d’audience) de la première saison en 2007, 3 ans plus tard, une 2e saison est mise en route et est mieux reçue par le public (15% d’audience). Elle reprend l’histoire là où l’avait laissée la saison précédente. Un film est également en préparation pour l’été 2012. Le tournage a déjà débuté…à Rome !

Vous l’aurez compris, Hotaru no Hikari est une comédie romantique très agréable, sans prise de tête, et au casting clairement adaptée à ce type de fiction. Le seul bémol qui entache ce tableau idyllique concerne les légères longueurs de certains passages, mais rien de bien dramatique. Ce drama est donc clairement à conseiller à tous les amateurs du genre, s’ils savent se montrer patients, car le dénouement de toute l’histoire ne sera connu qu’à la fin du film !

Note Globale N-Gamz: 4/5



About the Author

Angelpick
Angelpick, la vingtaine passée, fan de manga et Jmusic depuis bientôt 10 ans, et dramaphile depuis 6 ans. Aime le Japon et sa culture, voyager, manger, écouter de la Jmusic et découvrir de nouveaux groupes et dramas !