Review

DreamWorks Animation et Dean DeBlois nous emmènent à nouveau sur l’île de « Beurk », histoire de retrouver les nouvelles aventures d’Harold, Astrid, et du reste de la bande de chevaucheurs de Dragons, dont Krokmou fait bien sûr toujours partie ! Avec l’absence de Chris Sanders, qui avait participé au premier « Dragons », on pouvait se demander si cette nouvelle épopée allait parvenir à nous captiver tout autant. Rassurez-vous, il semblerait bien que, même seul, Dean DeBlois ait décidé de nous offrir un film extraordinaire qui émoustille l’imaginaire des spectateurs de tous âges ! Une suite qui vaut le détour et que je vous conseille vivement d’aller voir au plus vite! Explications.

On retrouve avec plaisir l'île de Beurk et ses habitants déjantés!

Dragons 2 se situe scénaristiquement 5 ans après le premier opus. On y découvre que Vikings et Dragons vivent en parfaite harmonie sur l’île de Beurk. Des aménagements ont ainsi été créés pour que la vie de nos « bêtes » se passe au mieux : des nurseries ont vu le jour et chaque viking possède dorénavant son propre dragon. Afin d’amuser les foules, de nouveaux jeux à dos de bestioles volantes ont fait leur apparition et quasiment toute la bande du premier épisode y participe. Quasiment ? Oui car Harold et Krokmou, devenus inséparables, préfèrent passer leur temps à voler toujours plus haut et plus loin pour découvrir de nouvelles contrées. C’est d’ailleurs au détour d’une de leurs escapades qu’ils remarquent quelque chose d’inhabituel (on ne vous spoilera pas) et vont découvrir des personnages inédits, ainsi qu’une grotte secrète  abritant des centaines de Dragons sauvages, tous sous la tutelle du mystérieux Dragon Rider. Les deux amis vont de fait se retrouver, indépendamment de leur volonté, mêlés à une lutte visant à maintenir la paix. Ils vont devoir à nouveau se battre pour défendre leurs valeurs et préserver le destin des hommes… et des Dragons !

Un spectacle visuel sublimé par l'utilisation judicieuse de la 3D!

Techniquement parlant, ce Dragons 2 est une claque visuelle que l’on se prend en pleine figure dès les premières minutes du film ! Le design des personnages est toujours aussi bien travaillé et les rend particulièrement attachants, les traits ayant été un peu plus marqués, moins « ronds » que dans l’opus précédent histoire de faire comprendre que le ton et les héros sont un peu plus matures. De même, la 3D apporte réellement une touche réaliste et procure une immersion totale ! La mise en scène, quant à elle, propose des découpages harmonieux et des plans qui vous scotchent à votre siège durant toute l’histoire. Les scènes aériennes sont d’ailleurs magnifiquement représentées et bénéficient d’une fluidité de mouvement incomparable.  De plus, le long métrage est loin d’être contemplatif et l’action est quasiment omniprésente. Enfin, la patte artistique nous offre des décors bourrés de vie et de couleurs pour que le plaisir visuel soit à 100%.

La bande-son, réalisée par John Powell, est loin d’être en reste puisqu’elle est tout bonnement à couper le souffle ! La musique d’ouverture, « Where No One Goes », interprétée par Jonsi, est des plus entrainantes et les sonorités aériennes qu’elle induit nous donneraient presque envie de… nous envoler ! Mais cette intro nous annonce également une suite comportant plusieurs thèmes qui resteront gravés en mémoire très longtemps, ancrant encore plus en vous les scènes marquantes du film.  Bref, Dragons 2 est clairement une réussite technique !

Une histoire bien plus profonde qu'il n'y paraît

Cependant, vous le savez, une réalisation maîtrisée ne fait pas un excellent spectacle à elle seule, et l’œuvre de Dean DeBlois l’a bien compris puisque cette suite parvient continuellement à nous tenir en haleine, malgré un scénario qui peut sembler en apparence banal, avec en toile de fond des thèmes sur les problèmes que peuvent rencontrer les adolescents : des responsabilités trop vite gagnées, les difficultés de la famille, le courage face aux obstacles et la peur… Mais c’est vraiment au travers des binômes créés entre chaque protagoniste et son Dragon que se découvre la lumière du film, avec notamment un comportement animal pour nos reptiles volants, qui ressemble parfois bien plus à celui d’un gros chat que d’un féroce cracheur de feu, apportant la touche d’humour essentielle pour ravir la foule.

Bref, Dragons 2 nous propose des visuels inoubliables, un univers qui continue de s’étendre sans jamais s’essouffler pas, de l’humour au premier « ET » au second degré, ainsi qu’une histoire humaine et pleine d’amitié qui vous apportera joie et tristesse d’une façon très intelligente et émouvante. Conseillé pour petits et grands, le film peut se savourer en famille, entre amis, en couple, seul, bref… venez comme vous êtes et ne le ratez pas!!!

Note Globale N-Gamz: 5/5

LA BANDE-ANNONCE



About the Author

Lunares

Hello hello, bercée depuis des années par les mangas et animés ainsi que par la culture asiatique, je me présente à vous sous le nom de Lunares. Si ce nom vous dit quelque chose, amis gamers, c’est que vous m’avez surement croisée sur bon nombre de MMORPG. Même si ce milieu est mon premier amour, je reste avant tout une grande exploratrice d’univers en tous genres, cela va du FPS au jeu de plateau. J’aime aussi passer mes journées au cinéma et découvrir de nouveaux bijoux et, par la suite, faire partager mes différents points de vue avec autrui. Lorsque le monde me paraît froid, je me réfugie dans ma bulle et écoute à foison différents styles de musique. J’espère que mes articles vous ouvriront d’autres horizons.