N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les événements

6 septembre 2017
 

The Evil Within 2: Notre Preview Flippante made in Gamescom 2017

More articles by »
Written by: Neoanderson
Étiquettes : , , , , , , ,

Trois ans après un premier volet qui a remis au goût des jours les survival horror à la troisième personne en leur offrant une histoire glauque au possible et des effets gore à profusion, The Evil Within nous revient, toujours sous la houlette de Shinji Mikami (Mister Resident Evil) aux commandes de son studio de développement Tango Gameworks. Affranchie de la Old Gen, la licence se pare désormais d’atouts esthétiques jouissivement malsains et d’un monde plus ouvert pour, on l’espère, nous horrifier comme jamais ! Mission réussie ?

« Sebastian aux confins de l’horreur pour sa fille!

Sebastian Castellanos est clairement le parfait archétype du flic sympa mais poissard comme pas possible. Pensez donc ! Il y a trois ans, notre homme s’est vu embarquer dans une histoire de dingue en plein cœur d’un appareil matérialisant les pires pensées humaines, le STEM, pour en faire un monde horrifique qui aurait raison du plus courageux de tous les T-800.

S’il en est sorti « indemne », notre héros est néanmoins hanté par des visions monstrueuses et, croyez-le ou non, va devoir retourner à l’intérieur de l’angoisse! En effet, la superbe Juli Kidman reprend contact avec lui pour lui annoncer une nouvelle complètement hallucinante: la fille de Sebastian, qu’il croyait morte en même temps que sa femme, est bien vivante… dans le STEM! C’est donc reparti pour un voyage au bout de l’horreur, avec des séquences encore plus choquantes dans le seul but de vous filer une trouille bleue! Attention, âmes sensibles s’abstenir.

« Si la partie course-poursuite est haletante, le reste fait plus TPS »

Cette session de prise en main d’environ 45 minutes sur The Evil Within 2 prend naissance au début du chapitre 2 et peut se scinder en deux parties bien distinctes: une course-survie linéaire effrénée apte à vous glacer le sang et une zone beaucoup plus Open World.

Graphiquement, on sent bien que le soft n’est plus contraint de tourner sur Old Gen et les effets visuels ont vraiment gagné en profondeur, rendant les décors violemment malsains à grands coups de murs décrépits, de tâches de sang bien glauques et d’effets de lumière qui ont le don de jouer sur votre peur primaire de l’ombre. La modélisation des personnages a également subi un bon coup d’upgrade, avec des animations faciales vraiment réalistes et des monstres encore plus dégoûtants que dans le premier volet, lequel faisait pourtant déjà très fort à ce niveau.

« Stefano Valentini et ses créations ont de quoi vous glacer le sang. Un seul mot d’ordre: fuyez! »

Pad en main, nous avons donc arpenté les halls et pièces nauséabondes d’un entrepôt tombé aux mains de Stefano Valentini, un tueur photographe complètement fou. Entre cadavres encapuchonnés et pendus, apparitions spectrales fugaces sous forme de flash photographique et rires lugubres, vous avez déjà la peur au ventre… mais c’était sans compter sur l’apparition d’Obscura, la créature du maniaque, dont la forme humaine complètement décharnée à de quoi glacer le sang. Alors si en plus je vous dis qu’elle dispose d’une scie circulaire greffée sur son bras droit… vous comprendrez mon premier réflexe: courir vers la porte de sortie!

Un moment de stress intense souligné par les rictus sonores horrifiants de la bête dans mon dos et le changement radical de teintes pour les décors, qui ont viré au rouge et noir typiques des chambres noires de développement photo. Je pense enfin avoir échappé au démon en me faufilant dans un tuyau d’aération, quand la scie frôle ma tempe et découpe le métal autour de moi! Ni une, ni deux, je me jette vers la première grille d’évacuation pour tomber dans un corridor à damier à la fin duquel luit faiblement mon échappatoire! Vous l’aurez deviné, le monstre explose un mur et me course comme jamais, parvenant à m’agripper au point de déclencher un QTE désespéré qui me permet de me dégager in-extremis à l’aide d’un tuyau récupéré au dernier moment… Je fuis de plus belle, mes mains sont crispées sur le pad et… j’atteins enfin la sortie pour me réveiller au beau milieu d’une bourgade perdue en pleine forêt, de nuit!

« Les développeurs se sont fait plaisir avec des décors malsains à souhait »

Honnêtement, il s’agit clairement du meilleur passage des deux proposés durant cette session, avec cette peur viscérale et jouissive qui vous scotche à votre siège au point de vous faire sortir un peu tremblotant de cette séquence admirablement mise en scène pour vous déclencher de jolis Jump Scare. La suite est un peu moins enthousiasmante hélas, mais non dénuée de bonnes idées.

En effet, après un bref passage dans une bâtisse entrouverte pour assister à l’immonde spectacle d’une mère zombifiée en train de nourrir son fils de force avec de la chair humaine (au point de le tuer devant vos yeux), vous allez pouvoir vous servir de votre première arme à feu. Et là le jeu basculerait presque sur du TPS classique puisqu’un système de couverture a été intégré, à la façon de ce bon vieux Gears of War. Par la suite, je fais la connaissance d’un ingénieur de Mobius bloqué comme moi dans le Stem et dont la planque va me servir de hub pour crafter mes armes grâce à la foule d’objets à ramasser un peu partout, mais aussi avoir accès, via un miroir, à l’asile psychiatrique en noir et blanc du premier opus où, avec l’aide de l’habituelle infirmière en rouge, je vais pouvoir dépenser du gel vert pour augmenter les capacités de Sebastian.

« Les angles d’approche sont nombreux. Mention spéciale à l’électrocution discrète »

Il ne me reste plus à présent qu’à visiter comme je l’entends cette petite ville typique des recoins montagnards américains, avec une impression de liberté pas déplaisante du tout et surtout diverses approches pour passer en toute discrétion près des créatures ennemies présentes histoire de leur faire un stealth kill bien sanglant. A moins que vous ne préfériez… tirer dans le tas en vous mettant à couvert tout en profitant de la visée assistée et de tout ce qui peut exploser à proximité de vos adversaires. Il est vrai que l’arsenal semble plutôt fourni avec un flingue classique, un shootgun badass et une arbalète très puissante pouvant tirer divers de carreaux et grenades. Mention spéciale d’ailleurs aux shoots électriques dans une flaque d’eau remplie de morts vivants: résultat garanti!

Le souci, c’est que ces phases libres ont tendance à faire retomber la pression et l’angoisse, augmentant le côté recherche et exploration par le biais d’un talkie-walkie dont le bruit vous permet de localiser petit à petit votre fille, mais nous ne sommes qu’au second chapitre d’un jeu qui doit sûrement encore avoir beaucoup de surprises en stock pour monter le plus savamment du monde en stress!

Un bilan mitigé donc, avec une première partie flippante à souhait mais une seconde certes plus originale, mais un peu trop orientée TPS pour nous convaincre en l’état. Pourtant, sur le papier et vu les trailers, The Evil Within 2 sonne comme le mix parfait entre Resident Evil et Silent Hill! On veut y croire!

Il nous tarde donc de pouvoir à nouveau essayer le titre directement chez Bethesda fin septembre, avant la sortie de ce The Evil Within 2 prévue pour le 13 octobre sur PlayStation 4, Xbox One et PC.

La bande-annonce

La Note Preview N-Gamz: 3,5/5

PS: La Note Preview N-Gamz symbolise le degré d’attente suscité à la rédaction après la découverte du jeu et non une cotation sur sa qualité finale. Elle ne représente donc aucunement une idée de la note qui sera attribuée à l’issue du test complet


About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!



 
Les dernières news!
 

 

The Walking Dead – The Finale Season: la série n’aura pas de fin! Tout s’arrête à l’épisode 2!

Alors que The Walking Dead allait connaître une conclusion monumentale dans une saison finale que l’on espérait épique, voilà que les fans de la licence ne vont plus avoir que leurs yeux pour pleurer! En effet, nous v...
by Neoanderson
0

 
 

Sekiro – Shadows Die Twice: 12 min de gameplay face à un serpent géant et un moine fou!

PlayStation Underground vient tout juste de délivrer une toute nouvelle vidéo de gameplay de Sekiro: Shadows Die Twice, le nouveau bébé de From Software, qui mixe ambiance et meurtres silencieux à la Tenchu, au côté Acti...
by Neoanderson
0

 
 

The Last of Us – Part II: Un nouveau screen et un thème pour le jour… où tout a basculé!

Les fans de The Last of Us connaissent bien le « Outbreak Day », ce fameux 26 septembre où l’infection au champignon Cordyceps a atteint sa masse critique, et Naughty Dog le sait! Du coup, les devs ont eu envie de f...
by Neoanderson
0

 

 

FIFA 19: La Belgique plus forte que la France dans le jeu! Vous validez?

FIFA 19 débarquera le 28 septembre prochain sur PC, PlayStation 4, Xbox One et Switch, mais EA a déjà balancé les statistiques des joueurs qui composeront son jeu de foot, ce qui a permis d’établir le classement des ...
by Neoanderson
0

 
 

Telltale (Walking Dead): le studio licencie quasi tout son staff! La fermeture est proche!

Alerté par les nombreux posts sur les réseaux sociaux émanant d’employés de Telltale « dégoûtés » d’avoir été virés ce matin par leur employeur, les médias ont mené l’enquête et ont constaté ...
by Neoanderson
0

 
 

Dragon Ball FighterZ: Premiers screens pour C-17 et… il assure!

Révélé il y a peu dans le magazine V-Jump, le prochain personnage DLC de Dragon Ball FighterZ n’est autre que C-17 en version Dragon Ball Super, autrement dit un combattant bien classieux comme on les aime. Bandai Namc...
by Neoanderson
0

 

 

Life is Strange 2: la bande-annonce de lancement est sur la toile!

Plus qu’une petite semaine avant la sortie de Life is Strange 2, son épisode 1, baptisé « Roads », sera en effet disponible au format numérique sur Xbox One, PlayStation 4 et PC/Steam dans le monde entier le jeudi ...
by Neoanderson
0

 
 

Nintendo 64 Mini: Nintendo pourrait la balancer pour contrer la PS1 Classic! (Brevet)

Les organismes chargés d’enregistrer les brevets émanant des constructeurs vidéoludiques sont très souvent une mine d’information pour qui veut connaître à l’avance les projets des grands noms de l&rsquo...
by Neoanderson
0