N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les news/Previews

4 février 2016
 

The Division: notre avis… mitigé après la Closed Beta!

On s’attaque à du lourd aujourd’hui puisqu’on vous propose notre avis sur le très attendu Tom Clancy’s The Division, lequel a failli devenir une arlésienne du jeu vidéo après de nombreux reports qui ont étrangement attisé l’intérêt des fans au lieu d’instaurer un climat de méfiance. Du coup, ces derniers risquent de ne pas pardonner le moindre faux pas à Ubisoft, le développeur! Heureusement, N-Gamz est là pour vous aiguiller grâce à un code de Closed Beta PS4, gentiment fourni par notre contact presse adoré, et avec lequel j’ai pu m’adonner de longues heures à ce TPS-RPG coopératif online dont la sortie est prévue pour le 8 mars prochain. Alors, agréablement surpris ou finalement déçu ?

A vous de récupérer New York et sauvez ce qui peut encore l'être!

A vous de récupérer New York et sauvez ce qui peut encore l’être!

Feu Tom Clancy, le père du Techno-Thriller avec lequel Ubi a longtemps flirté pour nous pondre des séries mythiques comme Splinter Cell ou Rainbow Six, revient sur le devant de la scène deux fois d’affilée en quelques mois. Ainsi, si l’excellent Rainbow Six Siege (en test ici : http://n-gamz.com/video-game-review/tom-clancys-rainbow-six-siege-test/) a très bien démarré les hostilités en décembre dernier, c’est à présent au tour de The Division, un titre quand même annoncé en 2013, de rappeler cet écrivain de talent à notre bon souvenir !

L’histoire de The Division se déroule en plein cœur de New York, littéralement dévasté par une étrange pandémie qui a débuté durant le Black Friday. Une journée idéale pour la propagation d’un virus puisqu’entre les échanges de billets, les gens qui se bousculent pour profiter des bonnes affaires et l’air humide ambiant, tous les facteurs sont réunis pour un carnage bactériologique de masse !

Parcourez les rues de la ville dans ce TPS-RPG coopératif

Parcourez les rues de la ville dans ce TPS-RPG coopératif

Afin de limiter les dégâts, les autorités américaines ont placé la ville en quarantaine, ce qui l’a littéralement livrée au chaos et aux bandes organisées. Et vous dans tout ça ? Et bien vous faites partie de la Division, un groupe secret d’élite dont l’objectif est d’établir une base à New York et de reprendre, petit à petit, rue après rue, la cité aux mains de ses asservisseurs. A vous de reconstruire une société en partant de tout ce qui peut encore être sauvé !

Si le pitch scénaristique est plutôt alléchant et propose un univers contemporain malsainement crédible, je n’ai malheureusement pas pu en apprendre plus avec cette Beta qui s’est contentée de me faire rejoindre la base d’opération et de l’activer, me donnant ensuite accès à 3 de ses branches géographiques: l’aile médicale, l’aile technologique et l’aile de sécurité, lesquelles apportent divers bonus de statut en fonction de l’état de leurs réparations. Et oui, vous allez devoir allouer des fonds et des matières premières à la reconstruction d’un édifice central digne de ce nom, un sanctuaire au sein duquel les personnes que vous sauverez seront à l’abri, et le point de départ de votre nouvelle société.

The Division se manie comme un TPS classique

The Division se manie comme un TPS classique

Après avoir créé votre personnage (on nous annonce un puissant éditeur, mais dans la Beta je n’ai pu choisir que le sexe et opter pour un quidam aléatoire), déverrouillé l’accès à votre base et terminé la seule mission principale offerte, seul ou avec un ami, place au contenu annexe de ce The Division, qui n’offrait pas nécessairement que des bonnes choses pour cette preview (nous reviendrons sur le gameplay un peu plus tard).

Tout d’abord, la seule zone PvE ouverte était relativement réduite, cantonné que j’étais au quartier Midtown. Pour un jeu censé sortir dans un mois, une Beta de si faible d’ampleur me fait un peu peur pour le lancement officiel. On se souvient tous des bugs catastrophiques d’Assassin’s Creed Unity à cause de sa connexion permanente au réseau… Espérons qu’Ubi ne fasse pas la même erreur.

Niveau missions, on trouve pas mal de quêtes annexes aléatoires, allant de la libération d’otages à l’inspection de bâtiments, la protection de zones ou encore l’anéantissement des Nettoyeurs, des individus équipés de combinaisons Hazmat et de lance-flammes, qui veulent purger New York de son virus… par le feu !

Le loot et l'amélioration de votre équipement joue un rôle capital, ce qui rapproche le soft de Destiny

Le loot et l’amélioration de votre équipement jouent un rôle capital, ce qui rapproche le soft de Destiny

A côté de tout ça vient le coté RPG du soft, et là on peut dire qu’Ubi a fait un sacré boulot, mettant principalement l’accent sur les modifications et les loots d’armes, à la Destiny. De fait, vous récupèrerez de nombreux fusils, grenades, protections et gadgets électroniques que vous ne pourrez équiper qu’en ayant le niveau requis (de 4 à 8 dans cette Beta). La personnalisation de vos vêtements sera également de la partie, avec pas mal de stuff pour vous en donner à cœur joie et façonner un avatar qui vous corresponde.

L’aspect jeu de rôle passe également par des capacités uniques, utilisables en affrontement avec L1 et E1, réparties en trois branches : médicales, techniques et sécurité… liées aux trois ailes de votre base ! Vous l’aurez compris, plus vous restaurerez l’aile adéquate, plus vous pourrez acquérir des skills intéressants dans la branche correspondante. Vous aurez donc tout le loisir de vous spécialiser en healer, soutien, tank, etc…

En ce qui concerne le gameplay, on se retrouve en face d’un TPS tout ce qu’il y a de plus classique, avec un système de couverture, la possibilité de se soigner en pleine rixe ou de lancer des grenades, le zoom sur cible et j’en passe. Le tout se révèle plutôt fun à jouer, pour peu que vous mettiez au point des stratégies avec les amis qui vous accompagneront. Seul, malheureusement, le PvE se révèle vite assez creux et… répétitif.

La Dark Zone vous demandera de tenir 90 secondes face aux joueurs renégats pour exfiltrer vos items... stress garanti!

La Dark Zone vous demandera de tenir 90 secondes face aux joueurs renégats pour exfiltrer vos items… stress garanti!

Fort heureusement le PvP vient relancer la donne, avec l’accès à la fameuse Dark Zone : cette zone de non-droits titanesque (du moins sur le papier) qui cache en son sein les plus beaux équipements et les armes les plus rares… mais également pas moins de 23 autres joueurs prêts à en découdre avec vous pour les obtenir ! De fait, vous pourrez créer des alliances, ou abattre tous les gamers que vous croiserez, cette seconde option vous faisant instantanément passer au statut d’agent renégat, vous affublant d’une tête de mort et d’un niveau spécifique à côté de votre nom. Plus vous tuez d’autres joueurs, plus le niveau augmente, et plus la personne qui vous collera une balle en pleine tête sera gratifiée d’argent à votre mort… Vous voyez le tableau ! Léger bémol : il arrivera parfois, au détour d’une de vos balles perdues, que vous soyez catalogué Renégat… Dammit !

Petite spécificité : dans la Dark Zone, vous devrez « sécuriser » les objets récupérés en les « exfiltrant » par voie hélitreuillée : vous lancez une fusée de détresse et vous attendez patiemment l’hélico durant… 90 secondes ! Autant vous le dire, tous les agents alentours risquent de vous tomber dessus pour sécuriser eux-mêmes l’équipement qu’ils auront dérobé sur votre dépouille encore fumante ! La tension durant ces parties en Dark Zone est donc vraiment sympathique, même si elle a été entachée par de gros soucis de triches dans la version PC.

Visuellement, le titre est très loin de sa spectaculaire présentation de 2014. Le syndrome Watch_Dogs a encore frappé!

Visuellement, le titre est très loin de sa spectaculaire présentation de 2014. Le syndrome Watch_Dogs a encore frappé!

On termine ce petit tour d’horizon de la Beta avec un constat qui fâche : la réalisation graphique ! Je reste en effet très mitigé sur l’aspect visuel proposé par Ubisoft sur PlayStation 4. Certes, le jeu est plutôt agréable à regarder, mais n’a clairement rien à voir avec la démo présentée en 2013. Aliasing très prononcé, distance d’affichage qui, bien qu’assez grande, dénature sensiblement les décors au loin, grandes zones qui finissent par toutes se ressembler, soucis d’animation et modélisations justes correctes, sans plus… la malédiction du downgrade graphique a encore frappé ! (NDLA : « Tiens, c’était pas déjà Ubi qui nous avait fait le coup avec Watch_Dogs ?… Chuuuuuut ! »).

Niveau sonore, si les voix des personnages en français sont dans le ton malgré votre avatar désespérément muet et que les bruitages réalistes augmentent l’immersion, on déplore l’absence totale de musiques qui auraient pu rendre les affrontements vraiment épiques. Là, on se sent un peu seul face au vide de cette New York abandonnée à son sort.

En résumé, si The Division avait su me faire de l’œil depuis son annonce et que je m’attendais à quelque chose de réellement impressionnant au vu du développement à rallonge, je reste vraiment mitigé au final. Le titre est bon, c’est un fait, mais il doit encore faire ses preuves s’il veut conquérir mon cœur de gamer, lequel n’a pas du tout apprécié le Downgrade graphique plutôt violent made in Ubi. Espérons que le contenu du jeu à sa sortie soit réellement conséquent, varié et intéressant, sans nous promettre monts et merveilles par voie de DLC payants ultérieurs !

La Note Preview N-Gamz: 3,5/5

PS: La Note Preview N-Gamz symbolise le degré d’attente suscité à la rédaction après la découverte du jeu et non une quotation sur sa qualité finale. Elle ne représente donc aucunement une idée de la note qui sera attribuée à l’issue du test complet

La Bande-Annonce de Gameplay



About the Author

Arkamis
Arkamis
J'ai appris à connaître les jeux vidéo très tôt, grâce a mes frères, avec la NES, la Master System, et j'en passe. J'y ai découvert un univers de rêve qui, 15 ans plus tard, me réserve toujours autant de surprises et de plaisir, que ce soit rétro ou current gen



 
Les dernières news!
 

 

Paris Games Week: Line-up Bandai Namco! One Piece, Code Vein, Tales of absents! Déçus?

La Paris Games Week 2018 approche à grands pas (avec ses hordes de fans kikoolol incontrôlables de Call of Duty) et les éditeurs commencent à lâcher leur line up, avec notamment du très lourd chez Microsoft grâce au sout...
by Neoanderson
0

 
 

Cyberpunk 2077: Warner choppe les U.S.A. mais Bandai Namco distribue en Europe!

Si c’est Warner Bros qui s’occupera de la distribution de Cyberpunk 2077 sur le territoire américain, CD PROJEKT RED et BANDAI NAMCO Entertainment Europe sont heureux d’annoncer leur partenariat pour la distr...
by Neoanderson
0

 
 

Nintendo Switch: un superbe bundle-dock pour Diablo III. Vous aimez?

Les fans peuvent désormais célébrer l’arrivée du seigneur de la Terreur sur la dernière console de Nintendo en préachetant le pack Nintendo Switch Diablo III: Eternal Collection. Celui-ci contient une Nintendo Switch et...
by Neoanderson
0

 

 

Splatoon 2: l’équipe Overtime couronnée Championne de Belgique

A l’issue d’une finale spectaculaire remportée 4-1 contre l’équipe Cactus lors du salon GameForce 2018, l’équipe Overtime a été couronnée championne de Belgique Splatoon 2 2018 dimanche dernier. Ap...
by Neoanderson
0

 
 

PlayStation 5: Sony engage pour la campagne de promotion! Une révélation bientôt?

Si la PlayStation 5 n’est plus un secret pour personne et que certaines de ses spécificités techniques fuitent de temps à autre sur la toile, c’est surtout la date de sa présentation officielle qui fait s’...
by Neoanderson
0

 
 

Red Dead Redemption 2: 65h pour boucler l’histoire! Rockstar a supprimé 5h « superflues »! Vous likez?

Si vous aviez peur qu’étant principalement orienté solo à sa sortie (le mode online débarquera par la suite, sur PS4 un mois avant la Xbox One), Red Dead Redemption 2 soit un peu court… et bien vous vous trompez...
by Neoanderson
0

 

 

HITMAN 2: Notre Preview Complète en Colombie! Le Roi de l’Infiltration… is back!

Votre fidèle serviteur s’est vu offrir la chance de rempiler sur un niveau complet de HITMAN 2, alias la Colombie, non sans une bonne coupe et un rasage de près pour l’occasion (à retrouver sur notre Instagram ic...
by Neoanderson
0

 
 

PlayStation 5: Sony veut + communiquer avec ses fans. Effet Crossplay ou peur Xbox 2?

Si une chose a fait grand bien à Sony selon nous, c’est l’échec du lancement de la PlayStation 3, battue par une Xbox 360 sortie bien auparavant, moins chère et à la programmation plus simple. En effet, Sony a d...
by Neoanderson
0