N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les news/Previews

6 novembre 2014
 

Blackguards 2 nous en dit plus sur son gameplay et ses héros en vidéo (Trailer)

S-RPG ardemment attendu, Blackguards 2 s’inspire très largement des commentaires et des retours effectués par la communauté de joueurs sur le premier épisode (que nous avons testé juste ici). On y trouve ainsi de nouvelles fonctionnalités, de nouveaux ennemis, un gameplay amélioré et des combats encore plus intenses grâce à des configurations enrichies.

Une série de vidéos thématiques publiées par Daedalic Entertainment permettra aux joueurs de se faire une idée plus précise de ces changements et de découvrir plusieurs stratégies de combat utilisables dans Blackguards 2. Les vidéos introduisent de nouveaux héros ralliés à Cassia, la protagoniste du jeu et donnent un aperçu des combats tour par tour.

Au cœur de l’intrigue de Blackguards 2, le conflit entre Cassia, qui a entrepris une campagne militaire, et son ennemi juré, le tyran Marwan. Ce dernier dirige le pays d’une main de fer perché sur son trône de Mengbilla. L’enjeu ultime des combats tour par tour est de reconquérir le plus de territoires possible et de les délivrer de l’influence de Marwan pour que Cassia puisse ainsi prétendre au Shark Throne de Mengbilla. Le gameplay de Blackguards 2 repose donc principalement sur des combats tour par tour qui suivent les règles Pen&Paper imposées par l’Œil Noir (The Dark Eye).

Dès le premier combat, vous découvrirez une nouvelle fonctionnalité : vous pouvez à présent placer librement vos personnages sur leur zone de départ. Il s’agit là d’une première décision stratégique. En interrogeant ou torturant des prisonniers entre les combats, vous pouvez débloquer de nouvelles zones de départ de combat. Ces zones vous permettent de mieux déployer vos troupes. Elles peuvent ainsi parcourir la carte via différents chemins ou sur différents niveaux. Par exemple, une escouade peut avoir à tirer un levier pour conjurer un piège situé sur le chemin d’une autre escouade, lui ouvrir des portes ou même lui aménager des raccourcis.

Les combats, qu’ils soient menés par une seule ou plusieurs escouades se déploient sur plusieurs écrans, vous visualisez ainsi les combats qui se déroulent simultanément au fin fond d’un donjon, dans des ruines ou sur un pont truffé de pièges et habité de dangereuses créatures. Les plus féroces de ces créatures sont les chimères ; des bêtes magiques créées par les chimérologistes aux ordres de Marwan. Leurs pouvoirs exceptionnels font d’elles des ennemies redoutables. Les Sandghosts peuvent par exemple se transformer en tempête de sable, et passer sans encombre à travers tous les obstacles en dévastant tout sur leur passage.

Les Jesperwoods sont des ogres faits de branches, de chairs et d’acier. Il est presque impossible d’engager un combat rapproché avec eux puisqu’ils sont toujours entourés d’essaims d’abeilles. Les tremblements de terre causés par leurs enchevêtrements de racines peuvent même venir à bout de combattants postés à distance. Il ne s’agit là que de deux types de nouvelles chimères mises en scène pour la première fois dans Blackguards 2. Elles ont également été introduites, en parallèle, dans le monde de l’Œil Noir grâce au concours des auteurs de ce jeu Pen&Paper qui ont coopéré étroitement avec les développeurs de Daedalic.

Les chimères sont des créatures sans conscience propre, unies uniquement par un procédé magique et contrôlées par des cercles de pouvoir ésotérique et pas leurs organes de sang. Ces éléments sont présents sur presque toutes les cartes et mobilisables en tant qu’objets interactifs. Les troupes de Marwan et de Cassia peuvent recourir à ces instruments. Cassia peut même se lancer dans une quête secondaire et partir à la rechercher des mélodies composées par les chimérologistes de Marwan nécessaires pour dompter ces créatures. Elle pourra ainsi les utiliser faire peser la balance en sa faveur lors de combats.

Cassia ne se contente pas de recruter les héros qui ont déjà brillé lors du premier opus de Blackguards, elle doit aussi rallier des groupes de mercenaires à sa cause. Leur chef, Faramund, est un homme sans manières assoiffé de sang. Cassia et ses champions ne peuvent livrer combat avec plus de 10 mercenaires à leurs côtés. Ils ont des caractéristiques spéciales et apportent certaines compétences uniques à la bagarre. Des classiques combattants maniant l’épée aux agiles archers, en passant par le furtif assassin dont la rapidité est sans égale, chaque mercenaire peut être contrôlé et déployé facilement.

Mais le soutien de Faramund et de ses hommes est à double tranchant, et ce, pas seulement au sens figuré. Le sang et la violence sont leurs emblèmes, leur source de satisfaction. Les habitants des villes assiégées sont les plus susceptibles d’être les premières victimes de leur goût prononcé pour le pillage. Cassia a la lourde tâche de décider si elle laisse Faramund obtenir ce qu’il désire. Soit elle lui donne la permission de piller, ravager et tuer. Soit décide-elle de le garder en laisse, au risque de mettre en péril leur alliance, tout en gagnant néanmoins la confiance et le soutien des habitants du Sud.

Peu importe ce que le joueur décide, son choix aura un impact sur les événements, sur les quêtes secondaires mises à sa disposition et sur le comportement des personnages dans les campements et sur les territoires conquis. Au cours des combats suivants, les habitants du Sud pourront soit se soulever contre les troupes meurtrières de Cassia et ainsi soutenir Marwan, soit se tenir aux cotés de Cassia face au tyran.

Cependant, Marwan ne va malheureusement pas se tourner les pouces pendant que Cassia marche sur Mengbilla. Si elle semble avancer trop à son goût, Marwan viendra réclamer ses territoires perdus. Si le joueur veut conserver ces postes qu’il estime d’importance stratégique (s’il s’agit par exemple de récompenses accordées à ses troupes), il doit alors les défendre. Et même si le joueur installe judicieusement des pièges, Marwan peut les déjouer et envoyer des troupes en conséquence. Comme vous pouvez l’imaginer, défendre un territoire est bien plus difficile que le conquérir. Une autre difficulté apparaît quand le joueur tente de reconquérir des territoires perdus. Cassia et ses hommes doivent à présent affronter des pièges et des ennemis très entraînés qui leur feront payer chaque centimètre carré de terre réclamé. Peu importe quel chemin Cassia prend pour sa campagne sur Mengbilla, peu importe la position qu’elle adopte et tient vis-à-vis de ses troupes, l’issue de l’histoire est entièrement entre les mains du joueur.

La carte du monde entre les combats offre de précieuses informations sur les potentiels obstacles, avantages et ressources en place sur les différentes zones. Et une fois de plus, la torture et les interrogatoires permettent d’améliorer la visibilité sur ces éléments. Toutes ces nouveautés sont des clés essentielles pour remporter les combats ardus de Blackguards 2. D’autres détails vous seront présentés dans les vidéos à venir. Elles seront dévoilées jusqu’à la sortie du jeu, début 2015.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!



 
Les dernières news!
 

 

Anonymous: selon les hackers, la NASA va bientôt révéler… une vie extraterrestre!

Si l’on en croit les dernières revendications du groupe de hackers mondialement connu Anonymous, la NASA va faire dans les jours qui viennent une annonce fracassante à même de changer radicalement notre perception du m...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox Game Pass: le Netflix du jeu vidéo ajoute 7 jeux en juillet, et pas des moindres!

Le Xbox Game Pass, alias la bonne idée de l’année de Phil Spencer, le boss Xbox (qui a quand même bien merdé sur les autres comme le Xbox Play Anywhere ou Scalebound), nous a vraiment plu ici à la rédac, comme vous ...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox One X: 130 jeux d’ici à 2018 dont 25 « exclus » (OK, de l’indé et des portages PC)

La firme analytique DFC a réalisé un focus sur la Xbox One X (et la Xbox One en général) en prévoyant que la console se vendrait à 17 millions d’exemplaires d’ici fin 2021, lorsque le cycle de vie de la One se...
by Neoanderson
0

 

 

Gaming Ladies: Le salon féminin du jeu vidéo annulé par des connards machistes et violents!

Gaming Ladies, le salon espagnol de jeu vidéo féminin sponsorisé par King (Candy Crush) allait vivre sa deuxième édition hier soir dès 18h30 à Barcelone. Tout était prêt pour accueillir les gameuses et les développeus...
by Neoanderson
0

 
 

Le PlayStation Plus a explosé le Games With Gold en juillet, non? A Vous la Parole!

Grosse surprise alors que Microsoft régnait en maître sur les jeux offerts à ses abonnés online depuis le début de l’année, voilà que Sony a eu un sursaut d’orgueil pour juillet et, profitant d’un coup ...
by Neoanderson
0

 
 

Spider-Man toujours présenté sur PS4 Pro à cause… d’une version PS4 au rabais?

L’inquiétude a commencé à gagner le coeur des fans du Tisseur depuis les démos jouables de Spider-Man présentées par Insomniac Games à l’E3 2017. En effet, toutes les stations de jeu étaient des PlayStation ...
by Neoanderson
0