N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les événements

27 octobre 2013

the GazettE, le compte-rendu du live parisien, par Nana

More articles by »
Written by: Nana
Étiquettes : , , , , , , , ,
the GazettE live photoshoot Paris

Cela faisait six longues années que les fans attendaient leur retour sur le sol français! Et enfin, toute cette patience n’aura pas été vaine puisque voici, en plein cœur de Paris, au Trianon, le concert de the GazettE. Je ne pouvais rater un tel évènement et me suis rendue sur place, le 20 septembre dernier, pour un report comme vous les aimez !

Comme il fallait s’y attendre, les places pour le concert de the GazettE à Paris, dont le tarif était tout de même élevé (60 Euros en classique et 93 Euros en VIP), se sont arrachées en quelques minutes! Bien entendu le succès du groupe, l’impatience des fans de pouvoir enfin assister à un nouveau live et le peu de places qu’offrait la salle du Trianon (mais qui promettait une ambiance plus conviviale), n’y ont pas été pour rien.

L’accès aux goodies était bouché et les quantités assez limitées

Rendez-vous est donc pris directement sur place, le 20 septembre vers 16h30, afin de repérer un peu les lieux et de prendre connaissance de la façon de procéder pour la presse. Tout d’abord, les organisateurs avaient mis en place un certains nombres de règles quelques jours avant le concert (et croyez-moi, si elles étaient respectées à tous les concerts, ce ne serait pas plus mal). Malheureusement, malgré « l’interdiction » de dormir devant la salle, certaines personnes n’ont pas hésité à braver le staff en campant durant plusieurs jours ! Honnêtement, et pour l’avoir fait une fois, CELA NE SERT A RIEN! Bref… comme prévu en amont, deux files d’attentes ont été organisées : l’une classique, et l’autre regroupant les V.I.P. et les membres du fan club.

Force est de constater, pour rester objective, qu’au niveau de la deuxième file précitée, c’était un peu le foutoir… Dans un premier temps, tout le monde a été surpris du grand nombre personnes disposant d’un accès « privilégié » (environs 450, soit presque la moitié de la salle!). Ensuite, le staff est passé dans cette même file pour répertorier les membres du fan club et leur distribuer aussi bien un passe VIP qu’un petit cadeau (que les billets VIP auraient dû recevoir…). Bon j’avoue que malgré cela, la file est rentrée assez vite dans la salle et dans un calme relatif. L’accès aux goodies était bouché et les quantités assez limitées. La preuve, je n’étais pas du tout en fin de file, et pourtant j’ai vu presque tous les t-shirts s’épuiser avant même que je ne puisse accéder au stand!

Mais quand les lumières se sont éteintes et que le public s’est mis à hurler, l’ambiance était à son comble !

A l’ouverture de la fosse, ce fut un peu la course mais personnellement j’ai choisi de m’installer au deuxième étage, dans les gradins (et non, je ne suis pas restée avec la presse). Bref, j’étais bien installée afin de vous livrer un report de qualité, ne restait plus qu’à attendre le concert, qui s’est fait un peu désirer, le début du live n’étant qu’à 20h alors que l’accès aux fans, V.I.P. et presse avait déjà été ouvert dès 17h30. Néanmoins, pour faire patienter le public, les agents de sécurité ont donné de leur personne en chauffant la salle, et je dois avouer que le résultat fut plutôt sympathique.

Mais quand les lumières se sont éteintes et que le public s’est mis à hurler, l’ambiance était à son comble ! Le groupe a pris place sur scène, sans saluer les fans, en entamant de suite les rifts de guitares qui ont raisonné dans la salle, suivis de la voix de RUKI ! Hélas, il faut bien avouer que cette dernière n’était pas très audible par moments, la faute à des problèmes de son aussi bien présents aux étages que dans la fosse. Rassurez-vous, cela n’a pas empêché the GazettE d’enchaîner les morceaux à la fois rythmés et plus doux, passant de l’un à l’autre style sans problème.

La fosse et les gradins étaient complètements déchaînés et pourtant bien disciplinés, mis à part lors des premières chansons, durant lesquelles les premières lignes de la fosse se sont montrées très violentes. Les barrières de sécurité ont même cédé, obligeant les agents à entrer pour retenir le public. De fait, de nombreuse personnes ont fait des malaise (et même avant le concert d’ailleurs)! Mais tout est finalement rentré dans l’ordre! A titre personnel, je tiendrai à rappeler quelque chose aux fans : si vous êtes au douzième rang, il est inutile de pousser pour essayer de sentir une goutte de transpiration de votre artiste favori. A part tuer des gens au premier rang… vous n’arriverez à rien! Pas de pogos (Ô joie !). Non, ce n’est PAS drôle ou agréable de se faire frapper, bousculer ou sauter dessus pendant un concert ! Vous aimez ça ? Grand bien vous fasse, mais ne venez pas enquiquiner les gens qui sont là pour profiter du concert ! Donc MERCI aux organisateurs de les avoir interdits ! Un excellent point pour eux !

Même s’il y avait beaucoup d’ambiance, j’ai trouvé the GazettE légèrement sur la retenue

Revenons-en au live : les cinq garçons multiplient les morceaux, provenant en très grande majorité de leur discographie récente, ce qui est un peu dommage puisque, de leurs « classiques », on ne retrouvera que Filth in the beauty et Linda, qui clôturera d’ailleurs le concert en bonne et due forme.

Autre petit regret : même s’il y avait beaucoup d’ambiance, j’ai trouvé the GazettE légèrement sur la retenue. Cela manquait un peu de sourire et de spontanéité ! Ils ne se sont vraiment lâchés que sur la fin et ne se sont pas trop attardés sur scène. J’ai trouvé cela un peu étrange et pour le coup suis restée un peu sur ma faim, d’autant que le concert n’as pas duré très longtemps, environs une heure et quart.

A la fin du show, les fans ont tout de même eut l’air heureux d’avoir pu assister à ce live tant attendu et se sont donc dirigés doucement vers la sortie. Cependant, beaucoup de VIP se sont posés la même question : « Mais où est le cadeau que nous devions recevoir ? ». Car en effet, la place VIP devait donner droit à une entrée anticipée, un accès aux goodies avant les autres ET un cadeau surprise dont ils n’ont jamais vu la couleur. Au moment où j’écris ces lignes, je n’ai vraiment aucune explication à fournir à ce sujet!

En résumé, je suis un peu « partagée » quand à ce concert parisien de the GazettE. J’ai passé un très bon moment certes, je me suis bien amusée et l’ambiance y était, mais j’ai tout de même un point noir à émettre sur l’utilité réelle du billet VIP. Cela ne reste que mon point de vue et j’espère que les fans ont réellement pris du plaisir lors de ce live! Et peut-être que le groupe reviendra nous montrer de quoi ses membres sont capables très vite, pour le plaisir de tous !

Note Globale N-Gamz: 3/5

Les plus : – Bonne occupation de la scène par le groupe pendant le concert/ Une fosse animée MAIS disciplinée !
Les moins : – Setlist avec principalement des morceaux récents/ Concert trop court/ Place VIP… ?



About the Author

Nana
Bonjour à tous ! Je me présente à vous en tant que Nana ! Pour ceux qui se poseraient la question, mon pseudo vient effectivement du manga éponyme ^^ je suis passionnée par l’Asie en général et le Japon en particulier, et ce depuis bien longtemps. Je m’intéresse à sa musique depuis maintenant huit longues années ! J’écoute principalement du Visual kei et du Jrock, mais je ne suis pas quelqu’un d’étroit d’esprit et reste ouverte à d’autre genre ^^. J’espère vous transmetre l’amour que j’ai pour la musique au travers de mes articles !




 
Les dernières news!
 

 
the-legend-of-zelda-breath-of-the-wild-game-awards-trailer

Zelda Breath of the Wild: les joueurs pestent contre le framerate à la ramasse de la dernière vidéo

The Legend of Zelda: Breath of the Wild s’est montré dans une toute nouvelle phase de gameplay aux Game Awards 2016, histoire de nous montrer la pléthore d’armes avec laquelle Link pourra se battre. Le souci, c&rs...
by Neoanderson
0

 
 
xbox-one-s-mojo

« 2016: L’année où Xbox a récupéré… son Mojo! » d’après le Chef Marketing U.K.

Harvey Eagle, Chef Marketing XBox au Royaume-Uni, est clairement heureux de l’année 2016 sur son territoire pour la marque qu’il représente. En effet, et comme il le déclare à nos collègues de MCVUK: «&nb...
by Neoanderson
0

 
 
Visuellement, Overwatch propose un sacré chara-design et des matches ultra fluides

Game Awards: Et le jeu de l’année 2016 est… Overwatch! D’accord ou pas?

La cérémonie des Game Awards 2016, censée récompenser les meilleurs jeux de 2016, a délivré son verdict ce 1er décembre dernier, et de nombreux softs ont reçu leur précieux trophée. Mais le titre ultime n’est au...
by Neoanderson
0

 

 
death-stranding-new-trailer-game-awards-del-torro

« Fuck Konami! », « Débile! »: Guillermo del Toro se lâche quand Kojima récupère son prix au Game Awards!

Au cas où vous ne le saviez pas encore Guillermo del Toro est devenu l’un des meilleurs amis de Hideo Kojima depuis le développement conjoint de PT, le teaser interactif horrifique de l’incroyable reboot de Silent...
by Neoanderson
0

 
 
mads-mikkelsen-death-stranding-logo-dark

Death Stranding: enfin un triple A en 4K native sur PS4 Pro! (Vidéo)

Présenté hier à la cérémonie des Game Awards 2016, le tout nouveau trailer de Death Stranding, le nouveau « bébé » (c’est le cas de le dire) du génial Hideo Kojima, a ébloui tout le monde et...
by Neoanderson
0

 
 
final fantasy xv retard confirmé

Final Fantasy XV: Hajime Tabata a adopté l’esprit… du créateur de la saga! Dixit ce dernier.

Lors d’une récente interview à nos confrères de Glixel, Hironobu Sakaguchi, que beaucoup considèrent comme le père de la saga Final Fantasy, a donné son avis sur le tout dernier opus de la franchise: Final Fantasy X...
by Neoanderson
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *