N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les news/Previews

9 juin 2012

Sleeping Dogs: la preview du GTA-like made in Hong Kong!

More articles by »
Written by: Neoanderson
Étiquettes : , , , , , , ,

C’est à l’occasion d’une présentation privée dans les locaux de Big Ben Interactive Belgium que j’ai pu personnellement approcher Sleeping Dogs sur XBox 360, un GTA-like développé par United Front Games et édité par SquareEnix. A la base le titre était prévu pour être le troisième opus de la saga True Crime, née dans le giron d’Activision, mais l’éditeur en pleine restructuration a lâché le studio de développement et le projet a atterri dans les mains bienfaitrices des créateurs de Final Fantasy qui y ont vu une sacrée aubaine pour explorer un genre nouveau pour eux. Et très sincèrement, on peut dire qu’ils ont eu du flair tant le titre s’avère absolument dantesque!

Wei Shen est un flic infiltré dans la mafia hongkongaise

Dans Sleeping Dogs, vous incarnez Wei Shen, un flic infiltré dans les triades Hongkongaises. Membre sous couverture des Sun on Yee, la fameuse triade qu’il est supposé faire tomber, notre flic va devoir gagner le respect de ses pairs, monter dans la hiérarchie du gang en accomplissant différentes missions scénarisées, et améliorer petit à petit son statut social tout en évitant d’oublier sa mission première: servir la loi. Autant dire que le bougre va en permanence être tiraillé entre son devoir de policier et la loyauté qu’il va peu à peu ressentir pour sa famille d’accueil mafieuse. Pour une fois qu’un GTA-like nous offre un scénario digne de ce nom et un environnement qu’on voit trop peu souvent: celui des films d’action made in Hong Kong, on ne peut qu’applaudir des deux mains! Amateurs d’Infernal Affairs, vous allez vous retrouver en terrain connu (et moi, ça me parle!).

Ce petit pitch scénaristique effectué, place au jeu avec une présentation de dix minutes de gameplay par le plus que sympathique Grégory Coffiner, product manager, avant qu’on me permette de prendre en main le soft durant une bonne quarantaine de minutes. On débute donc dans l’appartement de Wei Shen, dans lequel vous pourrez effectuer tout un tas d’actions telles que visualiser des caméras de surveillance sur votre écran HD afin de prendre en flag des dealers et leur envoyer vos collègues policiers, mais il vous est également possible de meubler ledit appart au fur et à mesure que vous avancerez dans la hiérarchie sociale du soft. Autre feature ultra intéressante: la possibilité, en vous approchant de votre garde-robe, de revêtir tous les costumes que vous aurez acquis avec vos menus deniers. Il y a un grand nombre d’équipements différents, et cerise sur le gâteau, certains vous donneront accès à des capacités spéciales, comme par exemple la tenue Bruce Lee, qui vous confèrera de nouvelles habilités martiales.

Le système de combat emprunte beaucoup à Batman AC, mais se révèle encore plus complet!

Après un petit tour par les latrines (c’est obligatoire dans un GTA-like, c’est la tradition) et un petit moment de fou rire entre le product manager et moi, Wei Shen met le nez dehors, et là on reste littéralement scotché sur l’écran. C’est beau, très beau même! Hong Kong, où l’action du titre prend place, est fidèlement retranscrite au travers de ses quatre quartiers: Aberdeen, Kennedy Town, Central et North Point. En appuyant sur Back, on affiche la carte entière de la région: l’occasion de constater que le terrain de jeu est assez immense et devrait se traverser sans temps de chargement aucun. Cette map permet également de visualiser les missions pour la Triade, pour la police, mais également des quêtes annexes en grand nombre. On place un marqueur sur un objectif pour les Sun on Yee, on prend une petit thé vert chez l’apothicaire du coin histoire de booster ses stats, et on se rend vite fait chez le maître de dojo pour apprendre un nouveau coup.

Le système de combat justement, parlons-en. En ramassant des statuettes de jade disséminées en ville, vous pourrez apprendre de nouveaux enchaînements de coups, que vous devrez choisir dans un arbre de compétence qui compte deux lignes distinctes. L’avantage de cette présentation chez Big Ben Interactive, c’est qu’un grand nombre de capacités étaient débloquées, ce qui permettait de se faire une bonne idée du gameplay durant les phases de baston. Grosso modo, vous avez une touche pour attaquer, une touche pour contrer et une pour agripper. Un système proche de Batman Arkham City, mais qui est ici enrichi par une énorme interaction avec l’environnement et des combos bien plus variés, d’autant qu’il est possible de désarmer ses opposants via une compétence particulière et de retourner leur arme contre eux!

Agrippez un ennemi et vous pourrez utiliser un élément du décor contre lui. Jouissif!

Ainsi, si vous attrapez un ennemi, vous pourrez certes le rouer de coups jusqu’à ce qu’il s’effondre, mais vous aurez surtout la jouissive possibilité d’utiliser l’un des éléments du décors, surligné en rouge, pour lui exploser littéralement la figure! Fracture du crâne grâce à un combiné téléphonique, brûlure du visage sur une plaque de cuisson, électrocution via un transformateur ou encore empalement sur un tuyau de construction en acier, il existe un nombre infini de finish moves. C’est bien simple, sur tout le temps qu’a duré la démonstration, je n’ai jamais achevé mon adversaire deux fois de la même façon! Les animations sont fluides, criantes de réalisme, et le fracas du tibia brisé par un coup de pied bien placé m’a littéralement fait froid dans le dos…il n’y a pas à dire, les amoureux de films de kung-fu vont être aux anges! D’ailleurs, quoi de mieux pour étayer mon discours qu’une vidéo vous montrant les exploits de Wei Shen au corps à corps!

Respecter le fragile équilibre entre vos deux factions risque de s’avérer très périlleux, mais ce sera là votre principal objectif si vous voulez délocker toutes les aptitudes de chaque camp

Maintenant que j’ai appris mon nouveau coup spécial (un high kick qui termine un enchainement de trois coups rapides), il est temps de s’aventurer pour une mission Triade. La réussite des missions est primordiale pour gagner en expérience dans un camp ou dans l’autre (flic ou mafia) et respecter le fragile équilibre entre vos deux factions risque de s’avérer très périlleux, mais ce sera là votre principal objectif si vous voulez délocker toutes les aptitudes de chaque camp. On affiche la carte, on applique un marqueur sur la quête et on va tenter de se trouver un moyen de locomotion pour arriver jusque-là. Trois choix s’offrent à vous: y aller à pied (le moins recommandé^^), mais également entrer dans n’importe quel parking de la ville pour y sélectionner l’un des nombreux véhicules que vous aurez légalement acquis (à ce titre, il  sera possible de piloter des deux roues, des voitures, mais également…des bateaux!). Enfin, dernière option et la plus tripante à mon goût: le carjacking! Ni une, ni deux, je m’approche d’un véhicule stationné et j’appuie sur Y pour admirer mon avatar sortir une mini latte en fer et déverrouiller le plus simplement du monde la porte du véhicule pris pour cible (à noter que cette barre métallique est une capacité à acquérir via vos points d’XP dans les capacités made in Triade).

Les courses poursuites sont vraiment orientées action non-stop!

Au volant de ma superbe voiture de sport fraîchement dérobée, je parcours la ville en testant les possibilités de jeu (tout en écoutant l’une des nombreuses stations FM asiatiques proposées). Accélération, frein, dérapage, rien ne manque et il est même possible, en mode gunfight, de sortir votre torse par la fenêtre pour tirer sur tout ce qui bouge. Autre featurette intéressante: le fait de pouvoir, sur simple pression de la touche X, effectuer un rapide rush sur le côté pour envoyer un véhicule adverse dans le décor. Un coup bien pratique puisque, ayant renversé quelques piétons (vous me connaissez, il fallait que j’essaie), je ne tarde  pas à me faire courser par la police locale. Pour se sortir de ce traquenard, une seule solution: fuir le plus vite possible hors de la zone de vue des flics, symbolisée par un cercle rouge sur la mini-map. A noter que j’ai également pu tester le gameplay d’une moto de course et d’une mobylette, et que les sensations de vitesse sont au rendez-vous. Par contre, on sent que le jeu se veut résolument arcade en terme de réalisme de conduite de deux roues (j’ai eu beau foncer droit dans les murs, impossible de désarçonner mon héros de son engin). Autre ajout intéressant: des flèches lumineuses en plein tracé pour vous indiquer la route à suivre lorsque vous avez ciblé un objectif. Pratique pour ne pas avoir les yeux rivés en permanence sur la mini-carte. Enfin, la possibilité de sauter d’un véhicule en mouvement à un autre, comme le confirme les récents trailers, devrait offrir un maximum de dynamisme à l’action. Allez hop, on est gentils et on vous offre, pour illustrer tout ça, un trailer explosif sur le gameplay des véhicules!

Sur ce, on enchaîne avec la fameuse mission pour la Triade, qui consiste en une livraison d’une marchandise spéciale. Un petit combat contre des hommes de main, et on embarque directement dans une fourgonnette pour une folle course poursuite à travers les rues de Hong Kong. L’animation est nickel et le plaisir au rendez-vous, surtout lorsque votre engin saute sur un ponton pour semer ses poursuivants. Du grand spectacle comme on les aime! Arrivé au finish de la quête, on assiste à une séquence narrative utilisant le moteur du jeu. Synchronisation labiale au poil, modélisation qui force le respect et voix anglaises (sous-titrées français) clairement dans le ton, tout est fait pour qu’on y croit à 200%. Si l’intensité du scénario et des futures missions suit le schéma de celle-ci, je sens que le jeu va offrir un sacré moment de bonheur aux gamers!

Le cachet graphique du jeu est juste sublime!

Il me reste encore dix minutes de démo devant moi et j’opte pour l’une des multiples quêtes annexes proposées par le soft, mais non sans avoir d’abord effectué un tour dans l’un des nombreux salons de massage que comporte le jeu. Oui, oui, vous avez bien entendu, une bonne séance de massage « érotisante » histoire d’améliorer vos stats. Le titre regorge de tous ces petits loisirs sociaux d’ailleurs, comme du karaoké, du combat de coq, du jeu d’échec asiatique et bien entendu les bonnes vieilles séances de drague! Un petit côté « Yakuza », de Sega, que j’adore tout spécialement. La détente procurée par les mains de mon hôtesse de charme m’a permis d’ouvrir les yeux sur la beauté des environnements qui m’entourent. Hong Kong est sublime, surtout de nuit (le jeu propose un cycle de temps) et…sous la pluie. Les buildings sont très détaillés, les néons des enseignent scintillent de mille feux, les gouttelettes ruissellent et donne un cachet unique à l’ensemble. Le tout est bien plus dépaysant visuellement qu’un GTA, c’est un fait. Du coup, il me prend l’envie de me balader dans les rues de la cité, ce qui me permet de tester le système de course et de saut, qui s’enchaînent de façon naturelle pour escalader les obstacles, sauter les barrières et … finir par mourir bêtement en enjambant dans l’élan le parapet d’une autoroute suspendue au-dessus du vide. Cet epic fail me fait revenir illico au commissariat, et je fonce vers un marqueur de quête annexe, cette fois on redevient sérieux pour de bon.

La dernière mission qu’on me confie émane d’une commerçante qui a besoin d’inspiration pour le design de t-shirts. Elle vous envoie donc photographier, à l’aide de votre téléphone portable, différents lieux ou paysages poétiques. Le smartphone vous permettra d’ailleurs également de joindre vos connaissances dans la ville, de leur donner rendez-vous, ou encore d’identifier des suspects. Allez hop, je cours jusqu’à un magnifique temple à travers un Hong Kong toujours aussi beau. Je choppe un passant au vol en appuyant par erreur sur la touche de grip (fou rire garanti) mais j’arrive à prendre une photo correcte. On termine la quête par un magnifique cliché de coucher de soleil, note plus qu’appropriée pour clôre cette preview qui m’aura clairement mis l’eau à la bouche.

L'édition collector vous réserve pas mal de surprises

Avec son héros charismatique, son gameplay travaillé, mais également son univers vaste et respectueux des films d’action hongkongais, son scénario qui s’annonce plus que prometteur, son dynamisme dopé aux amphétamines et sa technique de toute beauté (et encore, je ne vous ai pas parlé de la distance d’affichage impressionnante et du mode ralenti lors des gunfights, ni des ultra combos disponibles une fois une jauge de fury remplie, …), Sleeping Dogs risque d’être la révélation du mois d’Août pour les amoureux d’action/aventure (sortie exacte le 17 du mois précité, sur PC, XBox 360 et PS3). Un soft qui m’a conquis, de la première à la dernière minute de cette démo. Comptez sur nous pour vous en faire le test, que l’on reçoive une version presse ou non. A ce titre, sachez que vous pouvez réserver une édition collector qui vous permettra de mettre la main sur différents packs de costume (voir la photo sur le côté) et de nouveaux objets et missions. Alors courez chez votre revendeur pour la pré-réserver: il n’y en aura pas pour tout le monde. Vous l’aurez compris: Sleeping Dogs est un « Triple A » comme on aimerait en voir plus souvent! On se quitte avec un trailer ultra complet sur ce jeu qu’on vous recommande déjà!

 



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!




 
Les dernières news!
 

 

PlayStation 4: le palier des 50 millions vient de tomber! Sony fait la fête!

Sony vient de nous envoyer aujourd’hui un communiqué pour le moins impressionnant: en effet, la PS4 a franchi, hier, la barre symbolique des 50 millions d’unités vendues dans le monde (Fat+Slim+Pro). Le Black Frid...
by Neoanderson
0

 
 

Final Fantasy XV: le pire lancement nippon depuis… Final Fantasy V!

Si Final Fantasy XV a cartonné dans les ventes mondiales, atteignant le chiffre impressionnant de 5 millions d’exemplaires vendus et/ou envoyés aux commerçants, on ne peut pas dire que le titre ait déchaîné les pass...
by Neoanderson
0

 
 

Final Fantasy I à IX sur un seul Blu-ray? Square Enix l’aurait prévu pour l’année prochaine!

En 2017, Square Enix fêtera les 30 ans de la saga Final Fantasy, et il entend bien offrir une année faste à tous les fans de ses RPG qui ont bercé les rêves vidéoludiques de millions de gamers! De fait, les rumeurs les pl...
by Neoanderson
0

 

 

Switch: FromSoftware fait tourner Dark Souls 3 dessus et envisage… toute la trilogie!

Selon nos confrères de Let’s Play Video Games, From Software aurait conçu un build de Dark Souls 3 sur la Nintendo Switch, la nouvelle console « hybride » du papa de Mario, dont la sortie est prév...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox Scorpio: « Pas concurrencer les PC haut de gamme pour avoir un prix… console! »

Phil Spencer, le chef de la division Xbox chez Microsoft, s’est récemment entretenu avec nos confrères de AusGamers au sujet de la Xbox Scorpio, la console mid-generation du constructeur censée concurrencer la PlayStat...
by Neoanderson
0

 
 

The Last of Us 2: Ellie enceinte et Joël mort… voici les « conclusions » du trailer PSX 2016

Véritable cerise sur le gâteau du PlayStation Experience 2016, le trailer de The Last of Us 2 a suscité l’émoi et une sacrée jouissance vidéoludique au sein de la communauté des gamers. Il faut dire qu’une su...
by Neoanderson
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *