Review

Annoncé lors du Nintendo Direct du 12 Novembre dernier, Typoman fait partie des jeux indés à destination du Nintendo e-shop sur Wii U. Au programme de ce titre envoûtant? Une série d’énigmes basées sur les mots. Autant dire qu’au milieu des plateformes et des pièges, les anagrammes seront légions et puis, après tout, ne dit-on pas que « les mots sont la plus redoutable des armes » ? Confirmation avec ce test !

Un peu d’histoire

Un jeu de puzzle/plateforme basé au look incroyable

Un jeu de puzzle/plateforme au look incroyable

Développé par Brainseed Factory, dont c’est le premier titre, et édité par Headup Games, Typoman est un jeu qui n’est pas passé inaperçu lors de certains salons. Ainsi, le soft a été nominé lors des German Developer Awards 2015 dans les catégories suivantes : Meilleur Jeu, Meilleur Jeu Indépendant, Meilleure bande-son, Meilleur Jeu Console et Meilleur Game Design, rien que ça ! De quoi clairement attirer notre attention.

Dans Typoman, vous incarnez un petit personnage composé des lettres HERO. Le comble avec un nom pareil : il n’a aucun pouvoir! En effet, dans ce titre, il n’est nullement question de se battre, voler ou encore faire des doubles sauts (et encore moins utiliser la magie). Non, ici vous n’aurez qu’une seule arme : les mots. Vos uniques capacités seront de pouvoir tirer et pousser diverses lettres, de même qu’effectuer des bonds tout simples et vous accrocher à certains rebords. C’est tout ! Fort heureusement, vous allez vite constater qu’avec les mots… il est possible de faire tellement de choses !

La force des mots

Assembler les mots pour progresser, un concept diablement original

Assembler les mots pour progresser, un concept diablement original

Typoman se compose d’une suite de niveaux en 2D, vus de profil, dans lesquels vous devrez résoudre plusieurs énigmes basées sur les mots pour pouvoir avancer. Si certaines sont plutôt simples, comme rassembler des lettres pour écrire ON et ainsi activer un mécanisme, d’autres sont nettement plus complexes et nécessite de l’attention ainsi qu’une certaine vitesse d’exécution. Chaque mot aura l’effet qui lui correspond. Entre les ON, OFF et classiques STOP, d’autres plus complexe seront de la partie tels que REMOVE et ESCAPE, qui vous aideront à passer une paire de casse-têtes. Certains auront même des effets bénéfiques comme FAITH (Foi), SAFE (Sauf), ou TRUST (Confiance), à connotation plutôt positives aussi bien textuellement que visuellement puisqu’ils créeront des bulles protectrices autour de vous. Une possibilité vitale car, même si votre héros ne peut pas se battre, ce n’est pas pour autant qu’il n’a pas d’ennemis !

Bémol: la maîtrise de l'anglais est nécessaire pour résoudre les énigmes

Bémol: la maîtrise de l’anglais est nécessaire pour résoudre les énigmes

Savoureux mélange entre plateformes et énigmes en tout genre, Typoman apporte aussi une bonne dose de die & retry. Heureusement, grâce à un système de checkpoints bien pensé, la frustration n’est que temporaire. Le titre sait ainsi allègrement jouer avec les émotions du joueur et c’est un excellent point. En ce qui concerne le Gamepad, son utilisation permet d’avancer plus vite dans la formation des mots. En effet, plutôt que de perdre du temps à tirer, jeter et organiser des lettres avec votre avatar, la fonction « brouilleur » du Gamepad permet de déplacer ces dernières directement avec l’écran tactile. Du bonheur pour ceux qui aiment faire les choses vite et bien.

Notons quand même le principal défaut du soft : il est principalement en anglais. Et oui, malgré les menus en français, toutes les énigmes sont dans la langue de Shakespeare. C’est certes dommage mais il faut l’avouer, retranscrire ces dernières aurait été impossible.

Une réalisation exemplaire

L'ambiance visuelle et sonore de Typoman est tout bonnement sublime!

L’ambiance visuelle et sonore de Typoman est tout bonnement sublime!

Typoman nous propose, visuellement, un univers poétique et travaillé avec un level design absolument magnifique. L’utilisation des lettres et des mots pour créer le décor et nous piéger est astucieuse, à l’image de ce pont, composé des lettres ROBUST, qui voit soudainement son O et son B disparaître pour ne laisser place qu’à un diabolique RUST : la rouille ! Et le voilà qui s’effondre… alors que nous étions dessus ! Outre cette trouvaille graphique, les autres éléments ingame sont tout simplement sublimes. Chaque partie de niveau est soignée dans ses détails et apporte, au travers de son esthétique propre et d’effets de lumière choisis avec goût, une atmosphère sinistre et pesante. Pour tout dire, vous vous surprendrez même à avancer tout doucement, de peur de tomber sur un autre piège bien vicieux.

En ce qui concerne la bande-son, tous les thèmes collent parfaitement à l’ambiance oppressante souhaitée par les développeurs. Les bruitages en rajoutent d’ailleurs encore un peu plus en vous glaçant parfois le sang. Pour les plus curieux, sachez que les 21 morceaux de l’OST peuvent être directement écoutés sur le site http://www.typoman.net/ . De quoi se remettre dans le bain même après avoir terminé le jeu.

Un univers unique

Soyons clairs : Typoman est une expérience à part. Chaque joueur pourra se faire sa propre idée de l’histoire, certes, mais pour sa réalisation et son game design, le jeu fait figure de perle parmi les titres indés. Proposant des énigmes complexes et jouissives, des sauts millimétrés, une ambiance malsaine et des morts en boucle sans pour autant apporter un sentiment de frustration énorme, le soft est un vrai concentré de fun qui ne souffre que de quelques défauts : la langue de Shakespeare est obligatoire pour maîtriser les casse-têtes, la durée de vie est trop courte et certains ralentissements nuisent à l’expérience de jeu. En dehors de ça, vous pouvez y aller les yeux fermés, vous passerez un excellent moment (bien que pas très long) pour un peu moins de 14 Euros.

La Bande-Annonce

Réalisation: 17/20

Pour un jeu indé, il faut l’avouer, Typoman met la barre très haute en termes de réalisation. Entre un level design extrêmement bien réfléchi et des décors soignés dans les moindres détails, comment ne pas craquer devant ce magnifique tableau offert par le titre? On regrette juste quelques ralentissements qui peuvent nuire à l’expérience de jeu.

Gameplay/Scénario: 16/20

Un scénario libre d’être interprété comme on le souhaite, certes, mais un gameplay basé sur des énigmes à base de mots diablement intelligent. Autant dire que l’idée d’utiliser le Gamepad pour réorganiser les lettres plus vite apporte un confort énorme. On apprécie encore plus les checkpoints régulier qui nous évitent d’être trop rapidement frustrés dans certains passages où la précision est de mise.

Bande-Son: 17/20

Des thèmes qui collent parfaitement avec l’univers sinistre et sombre du titre, le tout accompagné de bruitage à vous faire trembler. Autant dire que vous n’aurez pas fini de repenser à Typoman.

Durée de vie: 09/20

Et là, c’est le drame. En effet, pour un prix de quasiment 14€, le jeu ne comporte que 3 chapitres, pour une durée de vie totale d’environ… 4h ! C’est vraiment dommage, on en aurait aimé plus, surtout vu la qualité du jeu.

Note Globale N-Gamz.com: 16/20

Typoman est une perle des jeux indépendants. Avec une ambiance oppressante clairement soignée, autant sur l’aspect visuel que sonore, des énigmes qui se complexifient au fil du temps et un level design qui vaut le coup d’oeil, le titre a largement de quoi plaire ! Si vous aimez les univers sombres, que vous aviez craqué sur Limbo, foncez : Typoman est fait pour vous ! Attention tout de même à ne pas être déçu par la durée de vie relativement courte, néanmoins.



About the Author

Eneara
Eneara
Eneara, collectionneur et passionné de jeux vidéo depuis pas mal d'années. Amateur de cinéma, de lecture et de jeux de plateau, je suis aussi très attiré par tout ce qui touche au retrogaming. J'aime les jeux à scénario, l'action, et parfois me faire peur devant un bon petit jeu bien flippant. Facebook: Aurélien Eneara Ulsas