Review

Après nous avoir emmenés dans un combat effréné contre des dieux avec son un Lords of the Fallen qui aura eu du mal à trouver grâce aux yeux de la presse et du public, le studio Deck 13 est parvenu à trouver la voie du succès avec un autre Action-RPG Hardcore façon Souls-Like: The Surge! Comptant bien miser sur cette nouvelle licence, les devs nous reviennent aujourd’hui avec une suite tout aussi futuriste: The Surge 2. Nous avons aiguisé nos nerfs afin de nous lancer dans cette nouvelle aventure faite de boss nerveux et de découpage de métal pour vous proposer un petit test bien fumant !

Welcome back !

« Vous êtes « connecté » à une étrange jeune fille »

Adieu le Warren de The Surge 1! Dans The Surge 2, vous êtes désormais aux commandes d’un(e) rescapé(e) d’un crash aérien qui a fracassé le ciel au dessus de la ville de Jericho. Votre personnage cette fois-ci est à vous: vous allez pouvoir le personnaliser, changer son sexe, sa couleur de peau et vous allez pouvoir évoluer au sein d’un univers plus grand que ne l’étaient les murs de la société Creo. Votre quête, si vous l’acceptez : partir à la recherche d’une jeune fille sans en savoir plus… Heureusement que des explosions de nanites sur votre chemin permettront au scénario de se dévoiler à vous.

Le souci, c’est que bien que le premier The Surge n’est pas été marquant par son récit, ce dernier se laissait parcourir avec plaisir et les mystères de notre environnement décrépit pouvaient captiver… alors qu’ici, bien que l’on soit intéressé par la connexion qui nous lie à la jeune fille, le scénario se montre quasi anecdotique. Mais bon, en toute honnêteté, lorsque l’on se lance dans ce genre de softs à tendance punitive, il faut reconnaître que c’est principalement pour le challenge et l’exigence du gameplay. Et de ce côté, The Surge 2 va ravir les fans !

Faire de la patience un art !

« La ville de Jericho et ses alentours… votre nouveau terrain de jeu! »

Conservant les principes des Souls-Like mais aussi et surtout de son aîné, ce deuxième opus mise à nouveau tout sur timing entre attaque et esquive, compréhension et décryptage de pattern dans un monde où l’erreur peut vite être fatale ! La mort, en plus d’être fréquente, peut se montrer des plus ingrates car vous disposez toujours d’un temps limité pour récupérer toutes les fameuses pièces détachées obtenues à la sueur de votre front. Ce délais passé: elles disparaîtront pour de bon !

Afin de se crafter une armure, il est toujours question d’obtenir le plan de la pièce souhaité en s’acharnant à tuer l’ennemi tout en ciblant l’objet de notre convoitise. Bien entendu, il est possible de se lancer dans une quêtes d’armes et d’armures peu cohérente, mais il sera toujours plus rentable de porter un même set afin de profiter des bonus liés à ce dernier. On retrouve donc les bases qui nous avait séduits lors du premier volet, avec un petit plus non négligeable : la possibilité de recycler des composants de MK supérieurs afin d’obtenir les pièces manquantes pour la fabrication de l’objet tant voulu.

Un poil de nouveautés dans un univers que l’on connait ! 

« On retrouve avec bonheur les finish emblématiques pour looter des armures »

Si les mécaniques du gameplay sont toujours les mêmes et que l’on retrouve les mêmes principes de progression artisanale, qu’en est-il des grandes nouveautés de ce The Surge 2 ? Et bien il s’agit des armes mon bon ami ! En effet, Deck 13 a placé la barre haute, en proposant de nouvelles catégories qui s’adaptent à la façon de jouer. Je m’explique : vous avez la main lourde sur votre manette ? Votre lance se transformera en arme lourde prête à ravager les ennemis mais se voulant plus lente dans son maniement. Cependant si vous pianotez rapidement sur les touches, la légèreté et la rapidité seront de mise. Votre façon de jouer est unique et le soft tente de proposer toutes les personnalisations possibles pour que vous trouviez celle qui vous botte.

Outre ces fameuses armes, des implants permettent de booster vos capacités tout en apportant divers bonus dont on est toujours preneur. Niveau utilité, il y a de tout : entre celui qui vous permet de voir la barre de vie de vos ennemis, un autre qui vous donne la possibilité d’anticiper les mouvements d’attaque de l’ennemi afin de réussir sa parade avec brio ou encore un troisième qui vous offre le pouvoir de transformer l’énergie de votre personnage en injectable curatif, il y a de quoi faire!

« Les joutes sont plus nerveuses et toujours aussi gores »

Mais revenons à cette fameuse parade: dans cet opus, les mouvements ennemis ont été pensés de façon à rendre ce moyen d’esquive encore plus pointu que d’ordinaire, par le biais d’une parade directionnelle. Il faudra donc être ultra attentif au sens de l’attaque que l’on va se prendre afin de parer au bon moment et dans le bon sens ! Autre amélioration: les drones, qui étaient déjà présent dans le premier opus mais n’avaient qu’un rôle trop léger (voire carrément décoratif), ont ici été boostés au premier plan ! Entre ouverture de porte, rôle défensif ou attaquant, tireur de rafales ou sniper, ils deviennent des alliés dont la présence est un atout non négligeable !

Un univers plus grand, plus travaillé mais qui manque toujours de diversité

« Des boss retors et une réalisation graphique plus aboutie, mais pas encore au top »

Le reproche qui revenait souvent dans le premier The Surge était sa redondance visuelle. Deck 13 a bien noté cette remarque afin de nous proposer quelque chose de différent pour cette suite, mais qui reste dans l’empreinte visuelle de la licence. Plus grand et plus beau, The Surge 2 n’en reste moins homogène dans son univers. Hélas, bien que quelques changements environnementaux aient lieu, ce serait mentir que de dire que la diversité est de la partie.

Il est cependant appréciable de voir les efforts faits par le studio pour ravir les fans en terme de level design. Il faut ainsi prendre en compte que certaines zones ne seront accessibles qu’une fois en possession de l’objet nécessaire, pensée émue pour notre ami grappin. Jericho est un vrai labyrinthe dans lequel il est en effet aisé de se paumer ! Prendre ses marques devra être la priorité d’un joueur attentif afin de découvrir des raccourcis nécessaires pour la bonne récupération de votre loot perdu !

Jamais 2 sans 3 ? 

The Surge 2 a repris les bases qui fonctionnaient déjà très bien dans l’opus précédent, tout en nous proposant des nouveautés agréables, nous livrant ainsi une expérience de jeu toujours plus fluide dans un univers qui pardonne peu. Oui, Deck 13 a écouté sa communauté  et c’est un réel plaisir de constater les évolutions tant esthétiques que niveau gameplay qui font du soft un Souls-like d’excellente qualité aptes à ravir les fanas (masochistes) du genre, en attendant Nioh 2 et Elden Ring !

Bande-Annonce

Réalisation: 15/20

The Surge est visuellement très joli, mais certains aspects, certaines textures paraissent parfois un peu hors du temps. Il reste néanmoins des plus plaisant d’évoluer dans un monde certes toujours en ruine mais plus conséquent et varié que son aîné, d’autant que le framerate tient bien la route pour le coup!

Gameplay/Scénario: 17/20

Le scénario n’est clairement pas le point fort du soft: il est trop absent bien que certains mystères nous raccrochent à l’univers scénaristique de The Surge. Le gameplay, de son côté, est tout l’inverse: entre fondations maîtrisées et nouveautés convaincantes, Deck 13 sait ce qu’il fait et il le fait bien ! A noter que le level design est pointu et exigeant mais pourrait perdre les joueurs les moins téméraires.

Bande-Son: 15/20

Une bonne ambiance environnementale, de bons bruitages, il n’empêche qu’il est dommage que les musiques soient autant absentes. Il est certes compréhensible de laisser aux joueurs toute la concentration possible mais quand même.

Durée de vie: 17/20

Il faudra compter plus de trente cinq grosses heures pour venir à bout du soft lors de votre première aventure. Viennent ensuite les runs en NG+ et autant dire que la durée de vie devient alors quasi illimitée pour les plus téméraires.

Note Globale N-Gamz.com: 16/20

The Surge 2 a su s’ériger sur les fondations solides du premier opus tout en prenant en compte les demandes des joueurs quant aux points noirs de son grand frère. Les nouveautés, sans être trop nombreuses au risque de perdre le gamer, apportent toutes une force inédite au gameplay : drones sacrément utiles, armes adaptatives, craft plus poussé… tout est présent afin de renforcer les bases que l’on avait finit par maîtriser. Deck 13 assure donc une nouvelle fois en proposant un contenu quantitatif et qualitatif que l’on vous recommande chaudement.



About the Author

Avatar
LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !