Review

Décidémént, Motion-Twin ne cessera de me surprendre. Après l’excellent Mush,  dont vous pourrez lire le test directement sur le site, je me demandais ce que ces petits français ultra-talentueux pourraient bien sortir de leur tiroir à nouveautés. Il ne m’a pas fallu attendre bien longtemps, puisque voici Teacher Story, débordant encore une fois de folie et d’originalité!

Quand le "beauf'" de Chuck Norris débarque en classe, ça va faire mal!

Educational Strike !

Dans Teacher Story, vous incarnez James Norray, le légendaire professeur, aussi appelé « Le Remplaçant de l’Extrême! », dont la mission est de venir en aide à plusieurs classes de l’éducation nationale française, chacune à son tour. Les vilains garnements, qui seront votre lot quotidien, sont absolument prêts à tout pour vous faire perdre votre self-control légendaire en élaborant les pires stratégies… En effet, certaines des classes que vous aurez à affronter ont une sacrée expérience en attaques anti-profs. Dites-vous bien que si vous avez reçu ce poste, c’est parce que ces ados ont déjà eu la peau de vos collègues ! Heureusement, toutes les chances sont de votre côté, puisque qu’une rumeur pousse à croire que James Norray, alias vous, est le frère caché de Chuck Norris… ou le beau-frère! Et là ou un Norris passe, la bêtise trépasse, c’est bien connu. (« Je mets les pieds où je veux! Et le plus souvent, c’est dans la gueule! ». Si ça ce n’est pas du lyrisme et de la connaissance générale brute, je n’y comprends plus rien!)

Vous allez apprendre 12 fois par jour jusqu’à que la note s’en suive !

James Norray est un professeur plein de ressources, de bonnes idées, et de savoir. Dès que vous aurez sélectionné une classe, vous irez directement à sa rencontre. Pas le temps pour bavarder, le programme est chargé. Un objectif vous est donné. Selon les classes, vous devrez faire monter la note de tous les élèves à 12/20, ou bien celle d’un seul élève à 16/20, en un nombre de cours prédéfini.  En fonction de la difficulté de l’objectif, vous recevrez plus ou moins d’expérience, ce qui vous permettra plus tard de personnaliser votre appartement de prof.

L’éducationnal Strike en action!

Fan de Pokémon, Final Fantasy, ou tout autre RPG, le gameplay devrait vous venir en main immédiatement. Les novices passeront par un petit tutoriel tout simple qui ne vous demandera que deux petites minutes de votre précieux temps. Une fois James Norray face à sa classe, deux options d’attaques sont disponibles. Une troisième viendra s’ajouter quand vous aurez assez d’expérience, ou bien si vous faites un micro-paiement. Le tout est cumulable pour obtenir pas moins de quatre options « d’attaque » par tour (car oui, être prof, c’est comme se retrouver dans une joute de RPG!). Une petite idée sur ces fameuses options: « Hurler le cours »,  « L’enseigner », « Rappel à l’ordre » et bien d’autres qui sont ou seront disponibles au fur et à mesure de votre avancée et devraient vous rappeler vos meilleurs moments de classe.

A noter que certaines attaques visent un élève en particulier, tandis d’autres peuvent faire des dégâts de zones (j’adore!). Le but étant d’éliminer les petits points rouges qui constituent le manque de savoir de l’élève. Hélas, ce manque est parasité par une barre d’ennui, qu’il vous faudra éradiquer pour atteindre le cerveau de vos étudiants. Vous pourrez, fort heureusement, vous aider d’options de soutien, comme le verre de « Batoit » restaurant votre self-control, ou encore la Twinoïde augmentant les dégâts.

Les mots d’excuses vous pourriront la vie

Ce qui marque le plus dans ce Teacher Story, c’est que vos élèves vous donneront clairement du fil à retordre. C’est bien simple, on assiste à un véritable combat de caractère! Certains agresseront vos nerfs avec le pénible tic-tic-tic du critérium, d’autres rigoleront dans leur coin, tandis que ceux qui bavardent ou vous regardent avec un  air obsédant vous fatigueront encore et encore…et encore. Cependant, une fois l’élève vaincu, sa note augmentera et il vous fichera la paix jusqu’au prochain cours. Comment faire progresser tous vos élèves? La réponse est simple comme bonjour. La classe est constituée de 3 rangs: ceux du premier rang verront leur note augmentée de 2 points, ceux du milieu augmenteront d’un point, tandis que ceux du fond, les cancres, vaincus ou non, ne bougeront pas d’un iota leur évaluation. Heureusement, vous pourrez gérer la position de vos élèves. Une fois le cours terminé, vous aurez soit la possibilité de récupérer du self-control, soit de corriger des copies, ou bien de gagner de l’expérience. La dernière nouveauté: se mettre en arrêt maladie…(et Dieu sait que ça fait du bien!)

Un style graphique totalement délirant

La réalisation de Teacher Story est « juste au poil » ! Un style old-school rempli de détails amusants, d’animations délirantes qui renforcent l’esprit du jeu et donne un charme certain à cet univers attachant. Pour apprécier le soft dans son ensemble, il est d’ailleurs bon de lire tout ce qui se dit. Entre soupirs du prof, références à bon nombre de films et jeux-vidéo, tout le monde s’y reconnaîtra : Retour vers le futur, Team Fortress 2, Jurassic Park, et bien plus encore! Un régal.

Des dizaines de clins d’oeil à la culture geek!

Les musiques, composées par le fameux Barry Leitch, sont rythmées et donnent du punch au déroulement du cours. Rappelant un mix entre Pokémon et Phoenix Wright, le tout donne tout simplement envie de montrer la voie du savoir à ces enfants qui devraient apprendre plutôt que de faire les malins, non mais ! La possibilité de personnaliser l’appartement de James Norray, au fur et à mesure de votre gain en points d’expérience, est une bonne idée, bien que la finalité soit purement esthétique. Enfin, libre à vous de frimer devant la communauté avec les objets que vous aurez confisqués à vos élèves. Puces vertes, petits poneys, fausses pierres précieuses, tant d’objets à collectionner pour se la péter. Un côté chronophage qui donne toujours envie de se replonger dans le soft, en quelque sorte.

Un RPG scolaire, il fallait le faire!

Teacher Story est un excellent titre pour ceux qui souhaitent s’évader 5 à 10 minutes, entre deux dossiers ou vidéos en retard. On a toujours envie d’en apprendre plus sur James Norray et les divers personnages qui gravitent dans cet univers loufoque et accrocheur. La réalisation est impeccable, tout en se démarquant des autres jeux grâce à sa simplicité et son souci du détail. De l’originalité, un concept accrocheur, et une énorme dose d’humour pour un soft chronophage à ne rater sous aucun prétexte!.

La bande-annonce

Réalisation: 16/20 

Une réalisation graphique simple, mais également détaillée et colorée, pour un rendu ultra agréable. Les fans de films et de jeux vidéo pourront retrouver nombre de références très drôles, que ça soit dans les billet de retards, dans les explications de James Norray… ou bien quand ce dernier délire suite à une bonne fièvre, lui imposant un arrêt maladie !

Gameplay/Scénario: 15/20 

Un gameplay simple, puisqu’il ne se joue qu’à la souris. Cliquer sur les différentes actions ne demande pas de dextérité. En revanche, la gestion des élèves risque d’être plus corsée selon la classe que vous aurez choisie. Le personnage de James Norray est également charismatique et nous fait penser à un professeur qu’on aurait tous aimé avoir.

Bande-Son: 19/20  

Une bande son rythmée, des effets sonores convaincants. Le choix du compositeur, Barry Leitch, ayant déjà travaillé sur plus de 240 jeux fut une très bonne décision. On retrouve dans la B.O. un petit je-ne-sais-quoi d’entraînant et de motivant. Les effets sonores qui suivent se mélangent bien à la musique et rendent le tout convaincant et plaisant.

Durée de vie: 19/20  

Pour confisquer les 101 objets du jeu, avoir un magnifique appartement, débloquer toutes les compétences et les actions de soutien, vous allez en avoir pour un sacré moment, même si le jeu en lui-même peut sembler redondant. La variété se situe clairement dans les actions et le caractère des élèves, donnant des cours plus ou moins bordéliques…. loin de moi mes terribles années de lycée…

Note Globale N-Gamz.com: 18/20

Je me demande sérieusement à quoi ressemble une réunion de brain-storming chez Motion-Twin. Parce que pour nous faire incarner un professeur remplaçant devant apprendre les cours à des élèves au moyen d’attaques comme « Educational Strike », il fallait vraiment y penser. Je ne sais pas d’où ces développeurs tirent leur originalité mais c’est terriblement efficace et parfait pour s’évader un petit moment quand notre cerveau a besoin de prendre l’air. Décidément, je ne suis pas au bout de mes surprises de gamer, merci à Motion Twin!



About the Author

Pliskin

Fan de Metal Gear Solid depuis le premier jour, je suis le premier a avoir réalisé des mods et des hacks sur la série. J’aime beaucoup cette saga, et encore plus le personnage d’Otacon qui renforce son esprit au fil des épisodes. En ce qui me concerne, je suis connu sous le nom de Pliskin Hunter (auparavant RushSnake), fondateur de l’équipe RedCode Interactive. J’aime beaucoup les jeux d’actions, d’aventure, avec un bon scénario. Je pense particulièrement à la trilogie S.T.A.L.K.E.R qui est juste magnifique. Sinon, je ne suis pas du tout axé cinéma et manga. Je suis un grand fan de MacGyver, Stargate et City Hunter. Hyperactif, j’ai du mal à regarder une série ou un film sans faire quelque chose d’autre à côté.