Review

Sorti il y a un peu plus d’un an à présent sur PlayStation Vita, Sword Art Online: Hollow Fragment nous avait fait forte impression (la preuve avec notre vidéo-test à cette adresse : http://www.youtube.com/watch?v=5LgJ_77aR3s) par son système de jeu ultra complet et dynamique ainsi que sa réalisation qui faisait honneur aux capacités de la nomade de Sony. A présent, cet « action-RPG tiré de l’animé tiré du livre qui parle… d’un MMORPG » se retrouve sur Next-Gen dans un portage que l’on espérait grandiose ! Vous allez voir que ce n’est pas tout à fait le cas.

Le vidéo-test par Neoanderson

Réalisation: 10/20

Si les traits des personnages sont plus fins, les textures un peu plus nettes et l’animation plus rapide, le jeu subit toujours autant d’affreux problèmes de caméra et surtout une chute incompréhensible de framerate dans la ville. Si, sur PS Vita, on pouvait concevoir ces écueils au vu du nombre de NPC’s à afficher, sur PlayStation 4, c’est inadmissible. De plus, même si les graphismes ont été améliorés, cela n’est que très léger au vu des capacités de la Next-Gen. Un portage réellement paresseux, porté par une vitesse d’animation qui fluctue étrangement et sans raison, faisant passer Kirito du statut de jet supersonique à celui d’astronaute en apesanteur.

Gameplay/Scénario: 16/20

Pour les fans, le scénario est réellement sympathique à suivre, s’agissant d’une histoire alternative à celle offerte dans le manga. On se retrouve donc à parcourir les étages 76 jusque 100, avec des personnages qui n’ont parfois rien à faire là car issus d’arcs postérieurs à Aincrad (Leafa, par exemple). Dommage qu’il y ait tant de scènes façon visual novel qui pourrissent un peu la fluidité de récit. Ça parle beaucoup pour ne rien dire, et ce n’est pas pas souvent doublé en plus (et parfois pas super compréhensible quand on se lance dans le mini-jeu de drague). Ce manque de dynamisme ne se retrouve heureusement pas dans le gameplay, qui propose énormément d’action et quelques sympathiques notions de stratégie avec votre binôme et la capacité switch. On se prend vite au jeu du héros surpuissant et l’évolution de votre avatar au travers de ses armes est assez jouissive.

Bande-Son: 14/20

Les musiques sont, dans l’ensemble, travaillées même si on regrettera le peu de thèmes pour les combats. Les voix japonaises sont excellentes et les bruitages corrects dans l’ensemble. Dommage que l’intégralité du soft ne soit pas doublée, par contre.

Durée de vie: 18/20

Avec 25 niveaux complets à traverser, comportant chacun 5 à 6 quêtes annexes, des boss à combattre en groupe à chaque étage, des dizaines d’armes à forger, des amourettes à vivre et une Hollow Area qui sert clairement de cerise sur le gâteau pour les joueurs ayant le plus haut niveau, ce Sword Art Online Re : Hollow Fragment est terriblement chronophage !

Note Globale N-Gamz.com: 14/20

Sans enlever les qualités intrinsèques d’un titre qui avait obtenu 17/20 en vidéo-test sur PlayStation Vita, ce Sword Art Online Re : Hollow Fragment rate le coche de la Next-Gen en se contentant d’un portage graphique paresseux, d’une personnalisation de départ tronquée (Kirito homme ou femme? Petit ou grand? L’artwork sera toujours celui de l’animé !) et surtout d’une vitesse d’animation qui frôle le supraluminique pour ensuite ramer honteusement. Une note sanction donc, pour un soft que l’on vous recommande clairement sur Vita, où il fait honneur aux capacités de la machine !



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!