Review

Star Wars Squadrons est un jeu de combat spatial développé par Motive Studios, édité par EA et vendu 39,99€ sur PC, PlayStation 4 et Xbox One ! Oubliez les Jedi et place à des séquences de dogfights entre la Nouvelle République et ce qu’il reste de l’Empire Galactique entre les épisodes VI et VII. Proposant un mode histoire vous faisant alterner entre les deux camps, 8 vaisseaux emblématiques de la trilogie originelle, les musiques mythiques de la licence et deux modes online, ce « Squadrons » peut-il offrir aux fans leur dose de fun et de batailles épiques dans cette galaxie lointaine, très lointaine que nous adorons tous ? La réponse dans notre vidéo-test complet !

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 17/20

S’il manque clairement un côté épique aux batailles (faute d’unités et de gros vaisseaux) et à la mise en scène du mode histoire, il faut bien avouer que les combats spatiaux sont d’une indicible beauté malgré le faible nombre de stages différents. Le niveau de détail aussi bien à l’extérieur, dans les débris ou les structures ennemies, que dans le cockpit de votre appareil est plutôt dingue, la VR immerge comme il faut, le look Star Wars de la trilogie originelle fait du bien à voir et l’animation est fluide comme il se doit tandis que les effets spéciaux des explosions et des tirs de laser semblent tout droit tirés de la saga. Oui, le Frostbite 3 fait des merveilles ! Dommage donc que l’on dénote parfois des lags et des pops de vaisseaux en online.

Gameplay/Scénario: 15,5/20

L’histoire inédite racontée dans le soft est très intéressante et nous montre aussi bien le côté de la Nouvelle République naissante que celui de l’Empire Galactique tentant de se reformer. Un récit non manichéen qui fait plaisir à voir et nous permet surtout de rencontrer des personnages comme tout le monde et non des Jedi ou autres Sith, ancrant de fait le scénario dans une forme de réalité bien sentie. Seul bémol: une mise en scène trop statique. Niveau gameplay, on apprécie le fait que Motive Studios ait opté pour une approche assez « simu » via une gestion poussée de la puissance que vous allouez à vos lasers, votre bouclier ou votre vitesse, le tout en temps réel. Ajoutez à cela des ordres à donner à vos coéquipiers, des demandes d’aide, quatre chasseurs bien différents par camp et un équilibre finement trouvé dans vos améliorations d’appareils en contrebalançant à chaque fois un avantage par un inconvénient. Les dogfights sont nerveux, le dérapage hyper spatial jouissif à maîtriser, et les deux modes de jeu proposés en online sont très fun (surtout la Bataille de Flotte et sa ligne de front à faire avancer ou à défendre). Par contre, certains risqueront de pester de n’avoir que cette vue interne qui flingue la moitié de la visibilité, mais l’immersion est à ce prix. De même, on ne peut qu’être déçu par le manque d’unités qui nuit grandement au côté épique des affrontements, ainsi que rager devant ce matchmaking pas au point durant le online. Il va donc falloir vous accrocher si vous prenez le soft en cours, mais le plaisir sera au rendez-vous au bout du compte, et puis vous pouvez toujours désactiver le crossplay pour éviter de tomber sur des gamers PC ultra précis au combo clavier/souris!

Bande-Son: 18/20

On retrouve les mélodies originales de la saga composées par John Williams ainsi que de nouveaux thèmes qui ne dépareillent pas, accompagnés de bruitages dignes des films. On a réellement l’impression que les Tie Fighters et les X-Wings nous frôlent, c’est dire. Par contre, léger bémol sur certains doublages français pas assez dans le ton.

Durée de vie: 12/20

Comptez 10 heures pour boucler le mode histoire, avec certaines missions qui trainent quand même un peu en longueur à cause d’une propension de vos équipiers à raconter un peu trop leur vie au lieu d’activer leur hyper-vitesse. Pour la suite, tout va vraiment dépendre de votre volonté de passer les niveaux pour votre avatar en mode online, car avec deux modes de jeu seulement, aussi bons soient-ils, et six décors en tout et pour tout, vous risquez de vous lasser un peu vite. Espérons que Motive se la joue DICE avec son Star Wars Battlefront II et nous abreuve de contenus durant les mois à venir car Squadrons a un énorme potentiel !

Note Globale N-Gamz.com: 15,5/20

Grâce à son scénario inédit et très intéressant à suivre sur sa dizaine d’heures de jeu, ses batailles spatiales nerveuses à souhait par le biais d’une maniabilité immersive et d’une gestion très intéressante de la puissance allouée à votre triptyque Tir/Bouclier/Vitesse, son moteur graphique bourré de détails et son ambiance sonore digne de la saga, ce Star Wars Squadrons possède assurément le potentiel pour devenir un incroyable titre de Dogfight online, du moins si Motive Studios nous livre… du contenu ! En effet, avec seulement deux modes différents (dont l’excellente Bataille de Flotte) et quatre vaisseaux par camp, sans parler d’un matchmaking à revoir et des joutes où l’on aurait adoré voir bien plus d’unités (50 Vs 50, par exemple) pour accentuer le côté épique, le soft perd forcément des points sur le long terme. On croise donc les doigts pour qu’il y ait un vrai suivi d’EA derrière afin de faire de ce diamant brut qu’est Star Wars Squadrons un véritable must have pour tout fan qui se respecte !



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!