Review

Après une sortie très remarquée en 2014 sur PC puis un peu plus tard sur Next-Gen et portables, il était normal de voir Shovel Knight, le ténor du jeu d’action-plateforme retrograming 8bit, débarquer sur Nintendo Switch. Fort d’une aventure principale qui a marqué les esprits pour son côté old school totalement assumé et son gameplay diabolique, le titre se pare d’une édition Treasure Trove comprenant pas moins de deux DLCs radicalement différents dans leur approche. Un choix pertinent pour une machine hybride? 

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 17/20

Les amoureux du pixel art vont être aux anges avec ce Shovel Knight, qui reprend les meilleurs visuels du genre couplé à une animation fluide en toutes circonstances. Le design artistique est très réussi, les ennemis travaillés, les décors fournis en détails et on apprécie beaucoup le changement de ton plus sombre et gothique de Specter of Torment. Du bon boulot qui trouve son plein potentiel graphique sur l’écran ultra large de la Switch. Dommage qu’au début de sa commercialisation, le soft n’affichait qu’un médiocre 720p en mode dock sur l’écran de télé (corrigé depuis via patch).

Gameplay/Scénario: 17/20

Le fait d’avoir trois points de vue distincts grâce à l’aventure principale et aux deux DLCs de Treasure Trove est extrêmement intéressant, tout comme les petits twists scénaristiques bien sentis et moins manichéens que prévus. Niveau gameplay, Shovel Knight est un modèle de l’action-plateforme 8bits à la sauce Megaman/Duck Tales, tandis que Specter of Torment lorgne vers une jouabilité plus nerveuse grâce à la faux du Specter Knight. Seul l’Alchimiste de Plague of Shadows nous chiffonne un peu, le personnage souffrant d’une inertie parfois énervante. De plus, l’absence de vraie croix de direction sur les Joy-Con peut pénaliser certaines actions bien précises.

Bande-Son: 17/20

Des rythmes délicieusement 8 bits qui se paient en plus le luxe de sombrer dans le gothique classieux avec Specter of Torment, un vrai régal. Les bruitages suivent la tendance pour ne rien gâcher à ce spectacle sonore que les amoureux du retrogaming sauront apprécier à sa juste valeur.

Durée de vie: 14/20

Six heures pour Shovel Knight et quatre heures pour chaque DLC, le constat est convaincant pour 24,99€ et les passages secrets ainsi que les éléments RPG à débloquer peuvent pousser à la replay value. Par contre, proposer Specter of Torment seul à 9,99€ est bien trop cher selon nous.

Note Globale N-Gamz.com: 16/20 pour la compilation; 13/20 pour Specter of Torment

Véritable ode ultra jouissive aux jeux d’action-plateforme de la royale ère 8 bits, Shovel Knight trouve parfaitement sa place dans le catalogue de la Nintendo Switch malgré l’absence de croix de direction sur les Joy-Con et le 720p en mode dock (heureusement corrigé depuis). On ne pourra donc que vous conseiller la compilation Treasure Trove complète pour un prix plancher de 24,99€, laquelle comprend le jeu et les deux DLCs pour autant de gameplay différents. Par contre, tarifer Specter of Torment seul à 9,99€ pour 4h de jeu… c’est un peu abusé. Préférez donc l’expérience complète, toujours aussi jouissive et désormais transportable partout grâce à la Switch!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!