Review

Deux ans après la sortie de Shin Megami Tensei IV, voici sa suite directe sur Nintendo 3DS: Apocalypse ! Se déroulant toujours en plein cœur d’une Tokyo ravagée par des combats incessants entre humains et divinités, cet opus va vous faire incarner Nanashi, un tout jeune hunter qui va devoir se faire une place dans ce monde de brutes démoniaques. Son destin est entre vos mains et… votre stylet!

Pactisons avec le diable !

« La Mort ou un pacte avec le démon… Cruel dilemme »

Sorti sur 3DS le 10 Décembre 2016, SMT IV A est développé par Atlus, le studio à qui l’on doit la licence des Shin Megami Tensei et ses spin-off Persona, mais aussi celle des Etrian Odyssey, chacune étant devenue une référence dans son domaine. Le jeu qui nous intéresse aujourd’hui devrait largement parler aux adeptes de la série puisqu’ils vont y retrouver des décors et des visages connus ainsi qu’un gameplay à peine retouché par rapport à SMT IV.

De fait et après les événements de SMT ayant mis en exergue les aventures du samouraï Flynn, Atlus opère un changement de visage complet pour son héros avec Nanashi, jeune cadet tout fraîchement débarqué dans le milieu des Hunters. Notre garçon va vite se retrouver face à un cruel dilemme pour sa première sortie sur le terrain : se laisser mourir tout en sachant que sa coéquipière sera la suivante à le rejoindre outre-tombe, ou accepter un pacte avec une entité maléfique ! Et c’est parti pour un J-RPG… démoniaque!

Attrapez les tous !

« Les combats sont toujours aussi jouissifs et la collectionnite guette à nouveau »

Non, je ne suis pas fatiguée et non, je ne me suis pas trompée de soft avec ce sous-titre. En effet, l’une des grosses facettes du gameplay de ce SMT IV Apocalypse réside dans la gestion de votre collection de démons ! Équipé de son smartphone, Nanashi va devoir capturer et faire fusionner du méchant à tout va pour pouvoir apprendre de nouveaux pouvoirs et devenir un véritable tueur, tout en utilisant ses nouveaux « protégés » comme compagnons de combat. Les joutes se déroulent d’ailleurs au tour par tour et utiliseront le désormais bien connu système des affinités élémentaires, cruciales pour espérer remporter la victoire dans tout bon SMT qui se respecte.

Stratégie, rapidité et réflexion seront les maîtres mots lors des affrontements proposés par le soft, et on prend vraiment plaisir à se tataner entre démons, la prise d’expérience nécessaire à tout J-RPG ne se faisant pas en farmant bêtement jusqu’à l’écœurement. La difficulté est ainsi toujours bien dosée, sans pic hallucinant nous donnant envie de faire voler la console à travers la pièce. Les déplacements, quant à eux, nous offrent une jolie perspective à la troisième personne et un bon degré de liberté puisque vous pourrez voir vos ennemis et les frapper de façon préventive histoire de bénéficier d’un tour additionnel lors du combat.

Apocalypse Now

« Des environnements 3D ténébreux plutôt réussis »

Ambiance de fin du monde très convaincante pour cet opus : la réalisation plutôt sombre nous emmène vers des artworks 2D et des décors 3D qui, malgré l’impression de déjà-vu pour ceux qui ont joué à SMT IV, s’avèrent réellement travaillés. Hormis quelques petits chargements un peu trop fréquents, la faute à des maps segmentées en sections minuscules s’enchaînant rapidement entre elles, le reste s’avère ultra fluide et bénéficie de sympathiques effets spéciaux lors des attaques spéciales. De quoi profiter pleinement de l’apocalypse et de notre cheptel de démons !

La bande-son, quant à elle, est de bonne qualité. L’ambiance sonore se veut immersive à souhait sans jamais tomber dans le too much et offre des doublages anglais assez crédibles. Attention cependant, les textes à l’écran sont également dans la langue de Shakespeare, vous voilà prévenus !

Une qualité démoniaque !

Que l’on soit un adepte des Shin Megami Tensei ou un novice attiré par un bon jeu de rôle paranormal, ce SMT IV Apocalypse promet de belles heures de jeu. Pas besoin d’avoir fait le précédent volet puisque les événements sont rappelés dès les premières minutes du soft, de même que les notions nécessaires pour évoluer au mieux dans le monde ténébreux imaginé par Atlus. Fort d’un gameplay abouti qui permet de s’éclater sans jamais se prendre la tête grâce à une difficulté toujours bien dosée, un scénario qui tient à la route et des personnages attachants, Apocalypse fait partie des J-RPG à posséder dans sa collection pour peu que l’on dispose d’une Nintendo 3DS et d’une bonne maîtrise de l’anglais !

La bande-annonce

Réalisation: 15/20

Des graphismes joliment travaillés, une ambiance ténébreuse qui s’impose dès les premières secondes, des démons aux looks toujours originaux, une fluidité plaisante et des déplacements en 3D immersifs… beaucoup de points positifs pour la réalisation de ce SMT IV Apocalypse ! Cependant, des chargements nombreux et des personnages qui paraissent un peu trop « plantés dans le décor » font perdre un peu de panache au soft.

Gameplay/Scénario: 16/20

Un scénario qui pourrait sentir le réchauffé mais arrive pourtant à nous convaincre grâce à son jeune héros touchant et à sa coéquipière qui l’est tout autant. Le gameplay conserve les bases de la saga avec des affrontements stratégiques au tour par tour et un principe de collection de démon terriblement chronophage.

Bande-Son: 14/20

L’ambiance musicale est agréable et aboutie, mais la langue anglaise pourrait freiner certains joueurs vu le niveau plutôt soutenu.

Durée de vie: 15/20

Comptez une trentaine d’heures pour boucler le soft, ce qui est plutôt raisonnable. Petite précision : on ne sort de la phase « tuto » qu’après deux heures de jeu ! C’est long, certes, mais ça en vaut la peine !

Note Globale N-Gamz.com: 15/20

Fan de la première heure ou nouveau venu dans la famille Shin Megami Tensei, vous serez comblé par Apocalypse si ce que vous cherchez dans un RPG, c’est un scénario qui tient la route dans une ambiance esthétique aboutie et soignée, au travers d’un gameplay chronophage proposant des combats stratégiques et nerveux ainsi qu’un bon côté « collectionnite ». Atlus nous offre donc clairement plus qu’une simple histoire additionnelle et les amoureux du genre auraient tort de se priver.



About the Author

Avatar
LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !