Review

Après la faillite de THQ, nous étions clairement dans l’expectative quant à la survie de leur série phare de basket : NBA 2K. Fort heureusement, 2K (non, ce n’est pas une blague) est passé par là et s’est empressé de racheter la poule aux œufs d’or ! Le résultat : une simulation de basket absolument hallucinante dotée d’un gameplay soigné à l’extrême et d’une ambiance digne des plus grands matchs. Ladies and Gentlemen, please welcome… NBA 2K14 !

Le Video-Test par Neoanderson

Réalisation: 16/20

NBA 2K14 offre un moteur 3D réellement impressionnant en termes de modélisation des joueurs. On se croirait même parfois devant une retransmission télévisée, c’est dire. Autre point positif, la quasi disparition des bugs de collision, ce qui ajoute une bonne dose de réalisme. Hélas, la foule n’a pas bénéficié de la même attention, et les saccades dans les mouvements des basketteurs nous ramènent un peu brutalement à la réalité… et oui, NBA 2K14 n’est qu’un jeu vidéo, et ce n’est pas la longueur du temps de chargement d’avant-match qui me contredira.

Gameplay/Scénario: 17/20

Les joueurs se contrôlent au doigt et à l’œil, avec notamment un stick de droite qui permet toujours de dribbler par simple inflexion, de tirer en gardant la pression plus longtemps, mais aussi, et c’est une nouveauté, de faire des passes à l’aveugle en maintenant la touche de tranche. De quoi mettre au point de nouvelles stratégies assez retorses ! Les possibilités tactiques sont énormes, le soft se veut très technique même en easy et chaque match est très disputé. Niveau scénario, hormis le classique « carrière », vous pouvez opter pour le mode Lebron James, qui offre deux futurs alternatifs du champion : soit il reste chez les Heats, soit il signe chez les Knicks. Sympathique à jouer, mais pas inoubliable.

Bande-Son: 17/20

Avec une bande-son qui arrache grâce à des artistes connus (Eminem, entre autres), le spectacle auditif est assuré dans les menus et avant les rencontres! Lors des matchs, les commentaires anglais restent dans le ton, même si on aurait apprécié des doublages français. Les bruits de la foule, eux, sont criants de réalisme et ne peuvent que susciter l’admiration et l’immersion chez les joueurs.

Durée de vie: 16/20

Une pléthore de modes s’offre à vous d’entrée de jeu : match rapide, création d’un joueur pour le mode carrière (toujours aussi jouissif), possibilité de disputer la saison complète NBA, mais également les playoffs, et bien sûr les classiques entraînement et jeu en ligne. Il y a de quoi faire, sans parler du mode Lebron James, qu’on aurait quand même souhaité un peu plus fourni.

Note Globale N-Gamz.com: 17/20

Magnifiant une recette qui a fait ses preuves avec les opus précédents, ce NBA 2K14 se permet quelques ajouts de gameplay sympathiques, un vrai travail pour faire disparaître les bugs de collision, une modélisation réaliste des joueurs et des sensations bien présentes. Seuls bémols : quelques saccades dans les mouvements des stars de la NBA et un mode Lebron James un peu chiche. Mais rien qui ne puisse influencer ce constat très simple : NBA 2K14 est LA meilleure simulation de basket vidéoludique à ce jour !



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!