Review

Netherrealms Studios a eu le vent en poupe ces dernières années, que ce soit avec la licence Injustice, qui a su réunir les fans de comics et de jeux de combat, ou avec leur titre phare, j’ai nommé l’illustre Mortal Kombat. Bien que la saga n’ait pas besoin d’être présentée, il n’est pas inutile de rappeler l’importance que cette licence a occupé tout au long des générations vidéoludiques. Nous avons ainsi tous connu un soft estampillé Mortal Kombat, à un stade ou un autre de notre vie. Dans un marché de la baston qui pullule de produits japonais, Mortal Kombat a toujours été le représentant venu de l’ouest, le jeu qui s’assume dans son côté kitsch et décomplexé. Ces deux éléments sont bien présents dans Mortal Kombat 11, nouveau chapitre des aventures des défenseurs du royaume de la Terre, ainsi que ce bon vieux gore que nous aimons tant et qui a fait la célébrité de la série à ses premières heures. Avec une carte de visite pareille, j’ai comme l’impression que ce jeu va nous faire… perdre la tête !

De temps en temps, il faut prendre le temps !

« Parmi les nouveaux personnages, le fourbe Kollector vous arrachera tous vos biens! Ainsi que quelques membres, occasionnellement… »

Les événements de Mortal Kombat 11 prennent place directement après ceux de Mortal Kombat X. Raiden, toujours aussi obsédé par la protection de la Terre, est devenu corrompu par le pouvoir et instaure avec tyrannie de nouvelles mesures draconiennes. Pas de quartier pour ceux qui tentent de détruire son royaume. Sa folie le mène à torturer l’ancien dieu Shinnok, grand antagoniste du soft précédent, et a lui réserver un destin plus affreux que la mort : une agonie sans fin.

C’est à ce moment précis qu’entrent en jeu les nouveaux personnages aux pouvoirs incommensurables : la mystérieuse Kronika et le stoïque Geras. Ces deux figures sont les protecteurs du temps. Raiden en ayant dérangé le cours une première fois dans les événements de Mortal Kombat IX et continuant à le dérégler encore aujourd’hui, les gardiens n’ont d’autre choix que d’agir. Ils ouvrent alors un grand nombre de failles spatio-temporelles et vont obliger nos héros à affronter les versions de leur propre personne à différentes périodes et autres chronologies parallèles… En bref, c’est carrément du « Johnny Cage V Johnny Cage : Dawn of the Cages ! » (sortie en 2020 dans toutes les bonnes salles… ahem).

Oups, ça va laisser une cicatrice…

« Seul Mortal Kombat peut faire paraître la violence gratuite et bien gore aussi belle à regarder… De quoi vous glacer le sang! »

Tout comme son prédécesseur, Mortal Kombat 11 est un jeu de combat en 2.5D. La formule n’a quasiment pas changé, mais elle a été agrémentée de nouvelles mécaniques. En dehors des légendaires Fatality et Brutality, on pourra en effet effectuer des « Coups fatals » et des « Coups écrasants ». Les premiers remplacent les X-Ray d’un point de vue esthétique, mais leur fonctionnement est tout à fait différent. Certes, ils peuvent faire disparaître une grande partie de la barre de vie de l’ennemi, mais pour effectuer ces coups il faudra que votre personnage ait moins de 30% de santé. Il s’agira donc de prendre de gros risques pour arriver à de grosses récompenses… d’autant plus que vous ne pourrez les effectuer qu’une seule fois par match !

Les coups écrasants, quant à eux, sont des variantes cinématiques et plus puissantes de certaines attaques spéciales de votre personnage, ce qui assurera le spectacle en plus de vous placer de manière idéale pour réaliser des combos à rallonge et ainsi anéantir votre adversaire. Ces coups coûteront de la barre de « vitalité combative », que vous pourrez remplir en attaquant ou en recevant des dégâts. Soyez donc stratégique ! Pour en terminer avec les nouvelles mécaniques, vous pourrez également vous amuser à essayer de faire des « Parades Parfaites ». Pour cela, rien de plus simple… enfin, sur le papier. Il vous faudra appuyer sur le bouton de la parade au moment précis et exact où votre adversaire porte un coup. Cela causera un état d’étourdissement chez l’ennemi, ce qui vous permettra de placer une attaqie et reprendre le dessus.

« Le système d’équipement vous permettra de jouer à la Barbie avec vos guerriers ninjas mystiques. Que demande le peuple?! »

Tout comme Injustice 2, MK11 présente également un système d’équipement. Mais contrairement à son confrère, ces pièces de costumes et d’armes seront grandement esthétiques et ne serviront pas réellement au changement du gameplay. Cependant, vous aurez aussi la liberté de configurer votre propre style de combat. En effet, chaque personnage possède deux variantes de styles et via cette personnalisation vous pourrez mixer toutes les techniques que vous désirez en un seul style. Les combinaisons possibles seront donc bien nombreuses et vous permettront d’explorer les personnages à fond jusqu’à trouver votre style parfait.

Mais assez parlé de technicité ! Le nerf de la guerre dans un jeu de combat, c’est de savoir si oui ou non tout ça fait le café… et la réponse est un large OUI. Le jeu est rapide, nerveux et chaque personnage est tout à fait unique. D’ailleurs, quoi de mieux pour s’en rendre compte qu’un tutoriel complet pour chaque personnage jouable ? Mortal Kombat 11 excelle encore une fois dans ce domaine. Si vous aimez apprendre les combos, vous serez aux anges ! Si, au contraire, vous êtes plutôt fanas d’action, alors le mode histoire vous fera jouer avec chaque personnage tout au long de la trame narrative et vous pourrez découvrir les mécaniques par vous-même. Quoi qu’il en soit, vous allez vous amuser comme jamais (en faisant passer un sale quart d’heure à vos adversaires, si possible).

Un peu de tourisme dans les royaumes…

« Les graphismes et les effets spéciaux vous couperont le souffle! (entre-autres…) »

Netherrealm Studios est bien connu pour le soin apporté à la réalisation de ses titres et Mortal Kombat 11 n’échappe pas à la règle puisqu’il pourrait très bien être le plus beau jeu de la boîte à ce jour. Les modèles des personnages sont non seulement très réalistes, mais également sublimes en termes de design. Exit les héroïnes habillées uniquement de deux bouts de tissus et bienvenue aux tenues complexes, hautes en couleurs et respectant l’esprit de chaque combattant. Le tout est incroyablement agréable à regarder et la myriade de pièces d’équipements et de costumes bonus vous aideront sûrement à trouver votre tenue préférée pour chaque guerrier, selon votre humeur…

Mais la beauté des modèles ne nous avancerait pas des masses si les animations n’étaient pas à la hauteur ! Comme à l’accoutumée, la motion capture a été réalisée par des experts en arts martiaux de premier ordre et chaque mouvement est millimétré pour vous en mettre plein les yeux. C’est encore plus le cas pendant les cinématiques du mode histoire, qui m’ont plus captivé que les derniers blockbusters d’action au cinéma…

« Le gore est plus présent que jamais, et qu’est-ce que c’est satisfaisant! « 

Les effets spéciaux, que ce soit les coups, les étincelles, les particules (ou plutôt les pintes) de sang, le feu, la glace, le vent et autres éléments viennent embellir l’expérience de chaque affrontement. C’est beau à voir et rend chaque mouvement encore plus badass. Le tout est complémenté par des stages absolument sublimes, vibrants et vivants… d’autant plus qu’ils sont interactifs. N’hésitez pas à ramasser ce gourdin qui traîne par terre, là, histoire de le faire voir de plus près à votre ennemi…

La Krypte fait également son retour, et de la plus belle manière possible : vous allez explorer l’île de Shang Tsung à la recherche de trésors oubliés… moyennant finances, bien sûr. Vous pourrez débloquer ici la totale : pièces d’équipement, croquis, musiques et même des fatality bonus ! De quoi prolonger la durée de vie et surtout vous motiver à amasser le plus de pièces d’or possible…

La fin d’une époque, le début d’une ère

On va être francs: jamais un jeu Mortal Kombat ne nous a autant émerveillés. Nous nous retrouvons ici face à un soft fun, nerveux et au gameplay profond à souhait. Le netcode qui permet des match très rapides et fluides en ligne ne gâche rien, d’ailleurs. Gore, époustouflant et captivant, Mortal Kombat 11 vous tiendra en haleine pendant de nombreuses heures, surtout si vous êtes un collectionneur et que vous voulez débloquer le contenu du soft à 100%. Alors allez-y, démembrez amis et ennemis comme bon vous semble et toujours dans la bonne humeur, ce sont les Dieux anciens qui régalent…

La Bande-Annonce

Réalisation: 18/20

Mortal Kombat 11 est un pur régal visuel. Les animations sont réalistes, fluides et impactantes, les textures et les modèles des personnages sont savamment travaillés et les environnements vous en mettront plein les yeux. Le tout est emballé dans un framerate des plus stables, ce qui permet une immersion totale, et une mise en scène des coups et des fatalités gore à souhait!

Gameplay/Scénario: 18/20

Le gameplay de Mortal Kombat 11 est clairement le clou du spectacle. Bien qu’accessible, il décèle bon nombre de subtilités qui pourront être exploitées par les vétérans pour atteindre le potentiel maximal de chaque personnage. Rapide, sanglant et efficace, on n’en demandait pas plus ! Toutes les nouvelles mécaniques sont les bienvenues et rafraîchissent les habitués de la série. L’histoire, de son côté, est un énorme cran au-dessus comparée à celle du jeu précédent. Une belle façon de clôturer la saga tout en laissant des possibilités pour des suites…

Bande-Son: 18/20

La bande-son est très osée ! Nous avons bien entendu des morceaux orchestraux, du métal mélangé à de la techno mais aussi… du hip-hop ! Comme le tout premier trailer le laissait présager, un côté plus moderne se laisse entendre dans les morceaux de différents niveaux, et ça colle plutôt bien ! Énorme mention honorable au doublage français du mode histoire également, le casting ayant fait un travail monstre pour donner vie aux personnages dans la langue de Molière !

Durée de vie: 18/20

En plus du mode histoire qui compte 12 chapitres, le jeu propose une myriade de modes arcade dont les tours classiques et les tours temporelles, véritables épreuves qui vous livrent des défis variés allant du combat normal à l’affrontement avec conditions spéciales. Le tout vient bien entendu avec plusieurs niveaux de difficultés ! Enfin, la Krypte promet de vous réserver une tonne de surprises, notamment des fatalités déblocables, des croquis et des chansons à consommer sans modération !

Note Globale N-Gamz.com: 18/20

Malgré sa formule qui reste inchangée pour la plus grande partie, Mortal Kombat 11 arrive à innover et à faire évoluer son genre tout en conservant une maestria visuelle de chaque instant. De nouvelles mécaniques ancrées dans le gameplay classique secoueront vos connaissances et vous donneront envie de vous investir davantage, tandis que le mode histoire nous offre deux bonnes heures de contenu cinématique. De plus, les modes arcade vous permettront de débloquer armes, armures et autres costumes bonus pour customiser votre perso à l’envie ! Le titre de Netherrealm Studios nous nous offre donc quantité ET qualité ! Et rien que pour ça, on vous le conseille vivement !



About the Author

Snakethoot
Snakethoot
Je baigne dans la culture vidéoludique depuis ma plus tendre enfance, elle m'a façonné, elle m'a donné le goût pour les passions qui m'animent aujourd'hui. J'accorde la plus grande importance à chaque détail, aussi infime soit-il, pour être certain de saisir tout l'arôme que l'expérience d'un jeu-vidéo peut m'amener (Appelez-moi le romantique virtuel...). Cosplayeur à mes heures perdues, mon dévolu se jette aussi sur le septième art, les comics et la musique. Les passions comme les avis sont faits pour se partager et se discuter, ne soyez pas timides!