Review

En pleine période d’événements sportifs à gogo, Nintendo décide de revenir sur le devant de la scène avec une de ses grosses licences « à chaussettes montantes » : Mario Tennis ! Filez retendre vos raquettes, choper quelques balles jaunes, deux-trois potes et préparez vous à faire chauffer les Joy-Con avec cet opus Switch estampillé « Aces ». Et si vous doutez du contenu proposé par ce nouveau volet, votre dévouée Lady s’est chargée de tester le soft sous toutes ses coutures pour répondre à la moindre de vos questions!

Entre deux jeux…

« Un jeu de tennis avec une aventure solo loufoque, on signe! »

Qui se cache, hormis BigN, derrière ce Mario Tennis Aces ? Et bien on retrouve fort logiquement le studio abonné aux licences sportives de Nintendo telles que Mario Tennis et Mario Golf, j’ai nommé Camelot. Après s’être attiré les foudres des fans sur les derniers opus, et plus particulièrement avec la version Wii U, le studio revient nous titiller avec Mario Tennis Aces sur Switch histoire de se faire pardonner ses errances passées. En effet, le soft a visiblement fait le plein de ressources afin de réconcilier les joueurs avec l’univers de la petite balle jaune et du plombier moustachu.

Cela commence donc très fort avec la mise en place d’une campagne solo reposant sur un scénario travaillé (pour un Mario, hein) qui, par le biais de différents matchs et autres défis parfois très drôles, propose à Mario de sauver le monde armé seulement… de sa raquette de tennis! En effet, notre plombier va devoir partir en quête de cinq joyaux capables de donner un pouvoir infini à une raquette maléfique sur laquelle les deux compères Wario et Waluigi tentent de mettre la main. Attendez… joyaux… 5… pouvoirs… OMG!!! Thanos est de retour?!!

Un jeu de tennis à scénario… avec un soupçon de RPG

« Les coups spéciaux pleuvent… et le fun aussi! »

Notre quête visant à sauver l’Humanité se fait en parcourant des cartes variées allant de la jungle profonde, aux montagnes enneigées, tout en passant par une forêt sombre et mystérieuse. Offrant entraînements afin de pousser notre future maîtrise de la raquette, matchs plus ou moins classiques et défis en tout genre, cette progression de point en point sur une map joliment décorée est pensée de façon intelligente puisqu’elle s’inscrit dans une logique didactique : on démarre avec le placement de balle, les différents types de coups, les diverses façons de gérer notre charge qui s’accumule et l’attaque spéciale…

C’est ainsi que l’on avance tant dans le scénario que dans notre perfectionnement du tennis, affrontant des ennemis de plus en plus puissants et de plus en plus exigeants. Il va falloir la jouer intelligemment parfois, afin d’être prêt à contrer les coups les plus brutaux que vous enverrons vos adversaires.

Lorsque la victoire est de la partie, notre moustachu gagne de l’expérience qui vient faire monter une jauge de niveau. Plus l’on passe de ces derniers, plus nos statistiques augmentent. Ajoutez à cela la gestion de votre équipement (comprendre par là: votre raquette) et l’on obtient un mode aventure des plus complets avec un sympathique touche RPG !

Entre tournois et soirées en bonne compagnie.

« Visuellement, Mario Tennis Aces assure le spectacle »

Après le mode aventure, le mode tournoi vous attend afin de tester vos capacités de joueur de tennis hors pair ! Trois coupes s’offrent à vous, il va donc falloir jouer des coudes afin de poser vos fesses sur la première place du podium. Vient ensuite, le mode garant de l’ambiance de vos soirées entre potes : le jeu libre! A 2, 3 ou 4, en simple ou en double, vous allez pouvoir vous affronter dans une bonne humeur de rigueur et des super coups qui pleuvent à outrance, le titre faisant très souvent dans la démesure et les rattrapages in-extremis.

Niveau réalisation, Mario Tennis Aces nous livre des couleurs chatoyantes, un level design toujours pensé de façon intelligente pour jouer avec nos réflexes et nos nerfs, une vraie rapidité de gameplay et des effets visuels percutants lors des frappes. En clair, il nous en met plein la vue, que cela soit en mode portable ou en mode console de salon.

La bande-son, quant à elle, est des plus agréable, fluide et dynamique, d’autant que l’on peut aussi compter sur des bruitages de qualité toujours calés avec grand soin et des doublages ultra fan service qui raviront les aficionados des licences Nintendo.

Jeu… set… et match ! 

Si la version précédente sortie sur Wii U avait fait grincer des dents certains fans, Mario Tennis Aces devrait les réconcilier avec la licence ! Entre la diversité des modes de jeu, la campagne offrant une pléthore d’activités classiques ou loufoques et le mode multi qui promet de grands moments, le soft s’impose comme un must have à posséder dans sa collection si l’on est fana du genre. En plus d’un gameplay précis et soigné se montrant parfois exigeant, on peut compter sur le savoir faire d’un studio compétent afin d’obtenir un rendu coloré, funky et dynamique, aux finitions soignées. Les grands noms du tennis n’ont qu’à bien se tenir, Mario est dans la place… et il a revers du tonnerre !

La Bande-Annonce

Réalisation: 17/20

Comme nous en avons fait les mérites dans le test ci-dessus, Mario Tennis Aces fleure bon la qualité graphique ! Il est seulement regrettable, pour chipoter hein, de ne pas avoir plus de choix de courts, une personnalisation de nos joueurs ainsi qu’une évolution visible.

Gameplay/Scénario: 17/20

Aussi étonnant que cela puisse sonner : le scénario du soft est des plus rigolos et se développe progressivement avec cohérence. Comme quoi, on peut avoir un jeu de sport et une histoire qui tient la route dans le même package. Le jeu se prend bien en main, mais restera certainement un poil complexe à saisir dans sa totalité pour les plus jeunes joueurs. On aurait pu craindre qu’un bête jeu de tennis se montre rapidement lassant, mais les défis loufoques du mode histoire apporte une vent de fraîcheur lors de nos longues heures de jeu, même si la répétitivité inhérente aux jeux de sport pointera quand même le bout de son nez pour les non fans. Dommage, par contre, que l’on ne puisse pas assigner nous-même les points de statistiques à Mario en mode aventure, nul doute que le côté personnalisation y aurait gagné en intérêt.

Bande-Son: 16/20

Une bande-son de qualité, des bruitages toujours bien calés, des doublages fan service… Un bon crû! bien.

Durée de vie: 16/20

Inquantifiable ! Entre les heures du mode aventure, des tournois, du mode libre…autant dire que vous allez très vite rentabiliser la soixantaine d’Euros investie.

Note Globale N-Gamz: 17/20

Alternant entre fun et exigence, décors tout en douceur et adversaires tenaces, le nouveau bébé de Camelot et Nintendo se révèle plein de surprises toujours agréables. Sur un fond esthétique coloré, le gameplay se pose de façon évolutive, se calquant sur une difficulté qui progresse à la même vitesse que nos skills pour nous livrer autant de challenge que de fun. Les ingrédients pour une réussite certaine, si l’on y ajoute une réalisation léchée et un level design à la fois marrant et stratégique. Oui, ce Mario Tennis Aces est clairement une petite bombe de plus pour la Switch, du moins si vous accrochez au genre. Dans le cas contraire, la répétitivité de l’ensemble pourrait vous refroidir quelque peu.



About the Author

LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !