Review

Depuis que les consoles de jeux ont envahi nos salons, les adaptations de mangas/animes en jeux de combat ou beat’em all sortent à foison. Les plus connus sont ceux qui ont bercé notre enfance comme Dragonball Z ou encore Saint seiya, mais d’autres sont apparus en adaptant des shonens plus actuels, certains avec énormément de succès comme One Piece ou encore le meilleur d’entre tous : Naruto et son Ultimate Ninja Storm ! Ca tombe bien, le développeur de ce dernier a décidé de ressortir des cartons un « ancien » manga qui compte aujourd’hui pas moins de 109 tomes ! Son nom? JoJo’s Bizarre Adventure, cette fois décliné dans une version : All-Star Battle!

Mais qui est Jojo ? 

Plus d’une centaine de mangas… ça en fait des personnages!

Jojo’s Bizarre Adventure, c’est du lourd, de l’ancien, du manga « qui tient au corps » ! De base, c’est un shonen créé par Hirohiko Araki, débuté en 1986. Je vous passe les détails, mais après changements de publications dans divers hebdomadaires…. une réédition de la première partie est prévue pour Juillet 2014 par Tonkam. Le manga a bien entendu été adapté en 13 épisodes d’OAV retraçant une partie du troisième arc scénaristique. A noter que le surnom Jojo vient des divers personnages de la série : Jonathan Joestar, Joseph Joestar, Kûjo Jôtarô… Un manga assez « spécial », comme aime à le décrire son créateur : « Je dessine JoJo sur le thème de « l’hymne à la vie », « la grandeur de l’être humain ». Je tiens à ce que mon héros aussi vienne à bout des dangers sans recourir à des machines ou la technologie, mais au moyen de son propre corps. C’est parce que je suis de l’avis que les sciences ne font pas forcément toujours le bonheur de l’homme. ». Bref… de la baston !!!

Cette fois, c’est CyberConnect 2, à qui l’on doit les Naruto Ultimate Ninja Storm et autres Asura’s Wrath, qui s’y colle et nous offre une adaptation en Versus Fighting des aventures de la famille Joestar sur pas moins de sept générations, le tout sur fond de manipulation vampirique, de malédiction, et de matérialisation de sa psyché sous forme de Stand (vous connaissez les Personas ? C’est le même principe). Avec pas moins de 109 mangas comme source d’inspiration et un sous-titre estampillé : All-Star Battle, on peut s’attendre à avoir du beau monde !

Attention ça va tataner grave !

Dommage que l’histoire soit narrée par de simples écrans textes au lieu des incroyables cut-scenes que nous offre un Naruto UNS

A peine le temps de respirer avec une intro un peu cheap que vous voilà lâché dans l’arène de ce JBAASB (pour les intimes only). Un menu s’offre à vous, proposant plusieurs modes de jeu : histoire, campagne, versus et entrainement. Dans le mode histoire, vous trouverez les sept personnages principaux, chacun ayant son arc scénaristique propre qu’il sera possible de parcourir en mode « ennemi » également. Comme tout bon jeu de combat qui se respecte, une fois la succession de rixes terminée vous débloquerez d’autres combattants. Dommage que l’histoire soit narrée par de simples écrans textes au lieu des incroyables cut-scenes que nous offre un Naruto UNS, par exemple. Immersion… au revoir !

Le mode campagne, quant à lui, vous permettra de vous mesurer à des boss, après une recherche mondiale. Vous possédez une batterie graduée, à vous de décider le pourcentage de cette fameuse batterie que vous allez utiliser et qui vous « boostera » afin d’effectuer des dégâts plus conséquents. Problème, cette batterie met du temps à se recharger, et sert autant pour les boosts de dégâts que pour les recherches. Si vous n’êtes pas patient, vous serez obligé de sortir votre carte bleue ! Honteux ! Lorsque vous battez ces fameux boss (à affronter plusieurs fois pour amener leur énergie à zéro), vous obtenez des médailles qui vous permettront de personnaliser vos héros en termes de styles physiques ou de combats et d’acheter des emotes pour, par exemple, narguer vos ennemis en mode versus. Le versus, justement, se joue soit contre une IA, soit contre un autre joueur, que ce soit en local ou en online. Quant à l’entrainement il vous permettra de vous familiariser avec les différents personnages.

Les affrontements sont très simples à prendre en main

Passons aux choses sérieuses : le combat à proprement parler! Une fois votre choix de guerrier effectué, vous allez devoir enchaîner les coups et en parer pas mal, le tout dans une ambiance déjantée. Tout va très vite, les combats sont dynamiques et ne souffrent d’aucun ralentissement. Votre esprit va devoir se montrer vif afin d’esquiver ce que vos adversaires ont en stock pour vous. On retrouve un gameplay proche de celui des Street Fighter avec des déplacements horizontaux malgré une esquive en profondeur pas vraiment utile. A votre disposition, un coup faible, un moyen et un fort et des coups spéciaux (en général 5 ou 6) à utiliser tout en remplissant une jauge de super permettant de les amplifier ou de sortir un coup ultime brillamment mis en scène façon manga. Les amateurs du genre ne seront pas perdus et les néophytes prendront rapidement le jeu en main. Les niveaux sont interactifs et ont chacun leur « petit plus ». Ainsi, une arène romaine vous apprendra à vous méfier d’un certain char qui en fait le tour de façon continue. A vous d’observer votre environnement et de faire attention. Enfin, l’originalité du soft réside dans le « type » du combattant, qui peut être Onde, Stand ou encore… Cheval ! Pour le premier, c’est du classique : on a une touche de concentration qui permet de faire gonfler sa jauge de Super. Le second est le plus intéressant car il invoque un Stand qui prend votre relais pour les coups et varie de fait votre palette de combos. Enfin, le dernier… et bien il est assez équivoque comme ça !

 3…2…1…FIGHT !

Graphiquement, ce Jojo est un vrai manga animé!

S’il y a bien quelque chose qui marque tout de suite dans ce JBAASB, c’est la qualité esthétique du soft. Les graphismes sont somptueux, colorés, et totalement dans le style de l’adaptation manga. On a là un cell-shading à la hauteur de ce que CyberConnect2 a l’habitude de nous offrir avec du Naruto UNS. Chaque personnage balance du lourd au niveau du charisme et on arrive à ressentir toute sa puissance juste dans ses traits. La voxographie est excellente ET en version originale, cependant le reste de la bande son se montre beaucoup trop discret. On aurait aimé quelque chose en adéquation avec le reste du titre: brutal et décalé. 

Enfin, signalons l’excellent travail de mise en scène des supers attaques et la variété des divers niveaux qui nous donne des arènes dotées d’une légère profondeur de champ plus qu’agréable. 

Donc Jojo… gagnant ou perdant ? 

Jojo’s Bizarre Adventure : All-Star Battle est un bon jeu de combat en soit, mais le système des micro paiements commençant à s’immiscer progressivement au sein de toutes les licences de jeu de combat, ce soft en est malheureusement victime… Va t’on se retrouver avec des titres qui privilégieront le joueur au plus gros portefeuille à celui qui possède la meilleure façon de jouer et s’est fait et refait les combats afin de découvrir chacune des supers attaques ?  Alors oui, les graphismes sont superbes et l’ambiance excellente mais le mode scénario est vraiment trop rapide à terminer et il y a encore pas mal de bémols et de redondance dans les affrontements. Néanmoins, les fans du manga peuvent y aller les yeux fermés : fidélité étant le maître mot de cette adaptation. 

Le vidéo-test par Neoanderson

Réalisation: 16/20

Hormis des temps de chargements un peu longs, le soft ne souffre d’aucun ralentissement et les combats sont dynamiques et fluides. Il est dommage de ne pas trouver de cinématique en mode histoire entre deux combats mais seulement du texte à lire. Les personnages sont charismatiques et possèdent chacun une personnalité forte et attachante. On reconnaît la patte artistique de CyberConnect2, à savoir un cel-shading proprement réalisé rappelant les traits d’Asura’s Wrath.

Gameplay/Scénario: 14/20

Les fanas de jeux de combats ne seront pas perdus grâce à un gameplay de type arcade que l’on a l’habitude de retrouver dans tout bon titre tel que Street Fighter. Une prise en main qui se fait rapidement et de façon instinctive, même si l’on aurait souhaité plus de coups spéciaux. Le scénario, quant à lui, reste des plus sommaires, avec 7 histoires qui correspondent aux 7 personnages principaux, qui une fois terminées vous permettront de débloquer de nouveaux protagonistes.

Bande-Son: 13/20

La bande-son est de bonne facture, cependant elle n’a rien de transcendante. On appréciera tout de même les voix japonaises bien dans le ton !

Durée de vie: 12/20

Le mode scénario se boucle très rapidement. Le mode campagne, qui pourrait en intéresser plus d’un, est parasité par un principe de micro-paiements (qui vous permettra par exemple de recharger votre batterie plus vite) rebutant. Le mode online vous permettra enfin de rajouter quelques heures de coups intensifs.

Note Globale N-Gamz.com: 14/20

CyberConnect2 a encore su nous démontrer tout son potentiel dans l’adaptation fidèle de manga vers le support vidéo ludique. Les fans s’y retrouveront, et les novices de Jojo’s Bizarre Adventure y verront un bon jeu de combat, facile à prendre en main, gangrené par quelques défauts de jeunesse mais qui les tentera peut-être à se tourner vers le manga ou l’anime. 



About the Author

Loken

Grand fan de Star Wars et de l’univers Warhammer 40K, je suis Gamer depuis ma tendre enfance. J’ai débuté sur Master System à l’âge de 5 ans pour très vite évoluer dans le hardcore gaming et les concours (Unreal Tournament). Cosplayeur dans l’âme, je me suis spécialisé dans la confection d’armures ( Warhammer, Mass Effect, Star Wars and co ). Je me ferai une grande joie de vous faire partager mes ressentis au travers de mes tests et previews. Que l’empereur vous garde et louée sois son auguste personne.