Review

Hotshot Racing est un jeu de course automobile développé par Lucky Mountain Games et SUMO Digital sur Nintendo Switch et vendu 19,99€. Au menu: pas moins de 16 courses réparties sur quatre environnements différents et autant de championnats, le tout sur pas moins de 3 niveaux de difficulté et avec 8 personnages possédant chacun 4 véhicules propres ! Proposant un look en low poly façon Virtua Racing et une conduite ultra arcade basée sur le drift générateur de boost à la façon d’un Ridge Racer croisé avec un Need for Speed, le soft propose un fun immédiat, un bon challenge, des musiques ultra rythmées et un feeling old school apte à faire fondre tous les nostalgiques des racing games made in Sega de la grande époque ! Alors, on passe à la caisse et on fait le plein pour craquer sur le jeu ? La réponse dans notre vidéo-test !

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 15,5/20

Le Low Poly est superbe et rappelle indubitablement Virtua Racing, mixé avec une tonne d’animations sur les bords de route façon Ridge Racer. Ajoutez à cela une très bonne sensation de vitesse, des couleurs qui flattent la rétine et un framerate à 60 images par secondes la plupart du temps (hormis quelques rares saccades en championnat) et vous comprendrez que l’impact visuel est incroyable. Dommage donc que le mode Policiers Vs. Voleurs souffre de grosses chutes de fps qui le rendent parfois injouables et que le chara design des persos soit plutôt discutable.

Gameplay/Scénario: 16/20

On apprécie beaucoup le fait que chacun des 8 personnages ait à la fois des voitures différentes de ses collègues de course, autant sur le plan visuel que des caractéristiques, et une fin propre en rapport avec son background. Niveau gameplay, le titre mixe du Ridge Racer et du Need for Speed pour des sessions de drifts intenses qui vous octroient des boosts de nitro salvateurs aptes à vous faire battre une I.A. très (trop) violente qui se fixe sur votre vitesse et n’hésite pas à vous rentrer dedans pour gagner. En résultent des courses très intenses, parfois un brin frustrantes, mais ô combien jouissives pour qui aime les sensations old school des racing games de SEGA de la grande époque !

Bande-Son: 17/20

La bande-son est composée de musiques ultra speed qui mettent d’office dans l’ambiance et d’une voix de commentateur qui semble tout droit tirée de Ridge Racer. Petit plus: les pilotes parlent en course et chacun a son propre caractère face à ses adversaires. Niveau bruitage, c’est du très bon également avec des crissements de pneus bien badass. Seuls les bruits de collision se montrent un peu en retrait, tout comme le bruit de la foule que l’on aurait voulu plus euphorique.

Durée de vie: 12/20

Aïe, c’est là que le titre de Lucky Mountain Games perd des points puisqu’il ne vous faudra que deux petites heures grand max pour boucler les quatre championnats et les seize circuits, répartis sur quatre environnements distincts, en mode normal. Si vous vous arrêtez là, nul doute que vous trouverez le prix de 20€ un peu salé, mais le titre vous pousse à le terminer encore et encore car chaque personnage a sa propre fin et quatre véhicules bien à lui avec lesquels il convient de boucler des courses pour débloquer de nombreux éléments cosmétiques. A cela s’ajoute deux modes additionnels dont l’un façon « Speed » plutôt fou ainsi qu’un multi à quatre en local et huit en online. Bref, le 100% vous prendra du temps, mais pourrait forcément s’avérer répétitif si vous n’êtes pas complétionniste dans l’âme.

Note Globale N-Gamz.com: 15/20

S’il s’avérera trop court pour le gamer souhaitant juste boucler une fois chaque championnat en normal avec un seul personnage et que l’I.A. est vraiment trop agressive par moment, Hotshot Racing proposera aux amoureux des jeux de course arcade de la grande époque des sensations incroyables et un fun de chaque instant qui mérite clairement le détour malgré quelques saccades qui font tâche dans certains modes (surtout en écran splitté). Une vraie madeleine de « Prost » vidéoludique doté d’un Low Poly superbe, d’une bande-son ultra speed, d’un gameplay simple mais fun et d’un gros contenu pour qui veut tout débloquer !



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!