Review

Alors que l’annonce, par IO Interactive en 2016, d’un HITMAN vendu par épisodes nous avait vraiment inquiétés, force a été de constater que le titre s’est révélé étonnamment bon, le studio ne cessant d’améliorer son level design et son moteur de jeu sur base des retours des fans au fils des itérations. A présent libérés de Square Enix et adoubés par Warner Bros, quoi de mieux pour les développeurs que de nous livrer une Definitive Edition de leur bébé, comprenant l’intégralité des 6 missions sorties ainsi que nombre de DLC afin que tout un chacun puisse apprécier les nouvelles aventures de l’Agent 47 sous son meilleur jour et à moindre frais? Alors on va être direct: si votre trip c’est l’infiltration et que vous êtes passé à côté de ce HITMAN à sa sortie… n’attendez plus! Enfin si, le temps de regarder notre vidéo-test quand même…

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 14/20

Le « Glacier Engine », moteur maison de IO Interactive, est plutôt costaud quand il s’agit de framerate ou d’afficher des dizaines de personnages simultanément à l’écran pour créer une foule dense et crédible (la mission de Marrakech en est le plus bel exemple). Dommage, par contre, que certaines textures fassent vraiment cheap, que les loadings nuisent à l’envie de relancer un niveau et que les modélisations 3D des NPC ainsi que leurs mouvements fassent « Old Gen », mais les effets de lumière parviennent à masquer cet écueil pour toujours nous flatter la rétine au moment opportun.

Gameplay/Scénario: 17,5/20

Si le scénario ne se révèle vraiment que dans les deux derniers épisodes, le gameplay est quant à lui totalement… diabolique! Alors certes, l’I.A. grille parfois le sentiment d’immersion à cause de réactions illogiques mais pour le reste, les aficionados de l’infiltration vont prendre un pied monstrueux tant les possibilités sont nombreuses, que ce soit en termes d’approche de cible grâce aux divers costumes, qu’en matière d’assassinat avec les multiples éléments du décor et autres poisons bien vicelards. On adore se mettre en planque et observer pendant plusieurs minutes les allers et venues de la personne à abattre pour déceler LA faille qui nous permettra d’accomplir la mission en toute discrétion, et le titre encourage énormément la Replay Value en vous donnant des objectifs annexes ou même des indices sur des façons encore plus vicieuses de parvenir à vos fins. Un régal si on accroche à la recette.

Bande-Son: 15/20

Les mélodies sont plutôt discrètes mais on retrouve avec plaisir les voix anglaises de l’Agent 47 et de Diana Burnwood, même si on aurait adoré un doublage français pour l’occasion. Niveau bruitages, le jeu s’avère très convaincant et les bruits de pas de vos opposants à deux doigts de découvrir votre cachette risquent de vous glacer le sang plus d’une fois.

Durée de vie: 19/20

Si une mission de HITMAN en soi peut se terminer relativement rapidement, chacune regorge de façons d’atteindre sa cible, de chemins détournés, de costumes à récupérer et d’événements mortels à déclencher. Une incroyable replay value donc, maximisée encore par la présence des DLC Patient Zéro et Sarajevo Six ainsi que de toutes les cibles éphémères, sans compter le mode online! Pour 60€, ce sont des dizaines d’heures de jeu qui vous attendent si vous accrochez au concept.

Note Globale N-Gamz.com: 16,5/20

Qu’il est bon de retrouver notre cher Agent 47 dans un vrai jeu complet à présent que tous les épisodes de cette version 2016 sont sortis! D’autant que cette Definitive Edition n’est pas radine en contenu avec tous les scénarios additionnels lancés entre temps, garantissant une Replay Value plus que conséquente pour à peine 60 Euros. Sincèrement, si vous avez zappé le soft il y a deux ans et que vous adorez l’infiltration, vous pouvez vous ruer dessus sans aucun soucis tant les possibilités d’assassinats y sont nombreuses et jouissives. Un trip qu’il nous tarde déjà de retrouver dans le HITMAN 2 fraîchement révélé il y a quelques jours!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!