Review

Un peu moins d’un an après la sortie de l’excellent (mais un peu boudé par le public) Dishonored 2, les petits gars d’Arkane Studios ont eu envie de clore une bonne fois pour toutes la saga qui les a fait connaître comme les plus incroyables level designer de la décennie dans le domaine des jeux d’action/infiltration à la première personne. Spin-off stand alone vous ramenant dans la superbe Karnaca, Dishonored: La Mort de l’Outsider va vous convier à l’ultime mission de Billie Lurk et Daud… tuer un Dieu! DLC vendu au prix fort ou véritable nouvel opus pour moins de 40€? Venez le découvrir en mode « Stealth Kill » dans notre vidéo-test complet!

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 17/20

Le Void Engine, dérivé de l’idTech, se montre très convaincant pour nous proposer des graphismes détaillés et une animation fluide comme il faut avec le design artistique steam punk de la saga Dishonored, que l’on adore toujours autant retrouver. On notera bien entendu les mêmes errances que pour ses aînés, à savoir du tearing et quelques bugs de collision liés à l’énorme liberté d’action offerte par les développeurs, mais le plaisir visuel est là et Karnaca se montre toujours aussi superbe à contempler grâce à des jeux de lumière qui savent mettre en valeur son style architectural unique!

Gameplay/Scénario: 17/20

Le scénario, très linéaire, réserve néanmoins son lot de surprise pour les fans de licence, tout en offrant un bon point d’entrée aux newbies. La présence de Billie et Daud apporte une bonne plus-value en termes de charisme également. Niveau gameplay, c’est du Dishonored en plus accessible. Exit les runes, le chaos et les potions de mana, place à des pouvoirs que l’on acquiert dès le second chapitre et qui se régénèrent seul. Un peu plus bourrin donc, mais le level design de folie et les nouvelles armes offrent toujours autant de chemins de traverse et vont même permettre, pour les plus hardcore d’entre vous, des combos kills absolument terrifiants!

Bande-Son: 16/20

Le jeu est intégralement doublé en français, de fort belle façon, et les bruitages sont plus que crédibles. Les musiques, quant à elles, sont un régal à écouter bien qu’elles se montrent un peu trop discrètes durant vos escapades à Karnaca.

Durée de vie: 14/20

Et oui, si La Mort de l’Outsider n’est pas un DLC à proprement parler, ce Stand Alone n’est pas un jeu pleinement complet non plus et se boucle en 6 à 10h maximum, en fonction de votre façon de jouer. Le bourrinage étant permis, vous risquez d’en voir le bout un peu trop vite, mais la rejouabilité est bien présente et on vous recommande sincèrement d’arpenter plus d’une fois les allées malfamées de Karnaca à la recherche de l’Outsider.

Note Globale N-Gamz.com: 16/20

Sincèrement, on ne peut reprocher que trois choses à ce Dishonored – La Mort de l’Outsider: un prix de 40€ un chouïa trop élevé pour sa durée de vie, un chapitre final un peu décevant et l’absence du chaos qui pousse parfois à se la jouer super bourrin. Trois bien maigres écueils au regard de l’excellence du level design, du haut niveau de rejouabilité, du charisme de votre héroïne et de l’accessibilité largement augmentée dans cet opus par rapport à ses aînés, permettant d’en faire le meilleur point d’entrée possible pour la saga. Si vous êtes fan de la licence, allez-y les fermés. Dans le cas contraire, attendez une baisse de prix de 10€ et laissez-vous tenter… vous allez devenir accro!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!