Review

Avec un premier opus lancé en 2010 sur Old Gen et une suite deux ans plus tard sur le même support, la saga Darksiders du studio Vigil Games a su conquérir le coeur des amoureux d’Action-RPG Dark Fantasy par son design artistique sombre à souhait, imaginé par le talentueux Joe Madureira. Seulement voilà, ce qui était au départ prévu comme une quadrilogie a subi de plein fouet la faillite de son éditeur THQ, et était depuis tombé dans l’oubli des licences jamais terminées. Heureusement, Nordic Games est passé par là en rachetant la franchise avant de se rebaptiser THQ Nordic et de confier le développement d’un troisième opus à Gunfire Games. Une lourde tâche pour ce dernier, mais en misant sur un retour aux sources un peu hardcore façon Dark Souls et sur la charismatique troisième cavalière de l’Apocalypse, Fury, il se pourrait bien que Darksiders renaisse de ses cendres…

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 10/20

On avait pu voir une démo en live gameplay de Darksiders III en compagnie des développeurs durant la Gamescom 2018 et le titre nous avait emballés par sa direction artistique de haute volée et sa foultitude de détails de graphique, le tout jouissant d’une animation sans faille… mais c’était sur un PC surboosté! Ici, même sur PlayStation 4 Pro, le framerate part en vrille pour un oui ou pour un non, ce qui peut s’avérer complètement frustrant face à des boss ou des ennemis un peu plus puissants. Et on ne vous parle des loadings qui freezent carrément l’action durant votre exploration et des bugs que l’on a rencontrés durant notre aventure. Et pourtant, le soft parvient à nous graver sur la rétine quelques fantastiques panoramas visuels, en espérant que des correctifs voient le jour pour corriger les errances précitées.

Gameplay/Scénario: 15/20

L’histoire nous livre un gros twist scénaristique sur la fin et nous montre l’évolution de Fury vers un peu plus d’humanité. Il est juste dommage qu’il y ait si peu de paroles et aucun document à récupérer pour approfondir cet univers pourtant si riche. Niveau gameplay, il faut vraiment savoir où vous mettez les pieds: c’est de l’Action-RPG (light le côté RPG, hein) poussé vers l’exploration, sans carte, quitte à vous obliger à retraverser des zones en boucle pour que vous découvriez enfin LE passage qu’il fallait emprunter grâce à votre nouveau pouvoir précieusement acquis. Un concept qui peut rebuter, mais le level design très ingénieux, le farming qui sert vraiment à quelque chose et les niveaux tout en verticalité sont assurément jouissifs pour les gamers qui aiment ça… comme nous! Ajoutez à cela des combats assez ardus misant beaucoup sur l’esquive et le contre, façon Dark Souls, et vous comprendrez que Darksiders 3 ne s’adresse pas à tous les joueurs mais procure un réel sentiment d’accomplissement à chaque objectif atteint, et ce malgré un système de checkpoints bien trop mal calibré qui augmente fatalement la frustration ressentie. Hardcore, on vous dit!

Bande-Son: 16,5/20

Le soft a le bon goût d’être totalement doublé en français, de fort belle façon, et propose des bruitages qui claquent, accompagnés de mélodies mettant vraiment dans l’ambiance dark fantasy post-apocalyptique si chère à la saga.

Durée de vie: 13,5/20

Comptez une quinzaine d’heures pour venir à bout de l’aventure sans trop bloquer, ce qui pourra s’avérer un peu chiche. Néanmoins, si vous vous mettez en tête de trouver toutes les caches secrètes et autres chemins de traverse, vous pouvez rajouter quelques heures salvatrices au compteur.

Note Globale N-Gamz.com: 14/20

On attendait avec impatience ce 3ème volet de la quadrilogie Darksiders et si le level design est excellent, l’univers toujours aussi sombre, le côté « Dark Souls » autant frustrant que fun et le design artistique aussi bon qu’antan malgré l’absence de Joe Madureira, on ne pourra que pester contre des checkpoints trop distants, une myriade de bugs graphiques et surtout un framerate bien à la ramasse qui nuit à certains combats les plus ardus. Pour le reste, il faut clairement savoir où vous mettez les pieds: le titre est dur, sans aucune mini-map ni indice sur le chemin à prendre, mais terriblement jouissif quand on parvient enfin à trouver la route à suivre et à battre des boss après avoir farmé quelques heures. Pour les fans donc!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!