Review

5 ans après avoir abandonné l’époque médiévale de la saga Anno et ayant entre-temps mis au monde l’excellent et futuriste Anno 2070, Blue Byte et Ubisoft nous plongent en plein cœur d’un avenir plus radieux que celui de l’opus précédent. Pensez-donc, Anno 2205 se paie le luxe de vous envoyer… sur la Lune pour un city-builder d’exception que je me suis fait un plaisir de tester pour vous.

Pour toi, j’irai décrocher…

La lune vous attend... et quelle vue splendide!

La lune vous attend… et quelle vue splendide!

Alors qu’aujourd’hui les voyages vers Mars sont très présents dans l’actualité, dans Anno 2205, l’Homme a franchi un cap puisqu’il exploite carrément les sols lunaires ! Des colons résident d’ailleurs sur l’astre et vivent même mieux que sur Terre, loin des conflits armés et de la pollution.

Pour les adeptes de l’épisode 2070, vous pouvez dire au revoir à Global Trust, Eden Initiative et cie, les multinationales qui se battaient pour coloniser et mettre la main sur les matières premières des quelques rares lopins de terres non submergés de notre bonne vieille planète. Cette fois, la mer s’est retirée et les inimitiés se sont tassées… avant qu’un nouvel El Dorado n’entre dans la danse : la Lune. A présent membre de Global Union, vous avez été choisi pour faire partie du programme de licence lunaire. Avec l’aide de votre contact , Samantha Beaumont, vous allez devoir ériger des cités terrestres pour emmagasiner assez de ressources nécessaires à la construction des rampes de lancement et autres spatio-ports, le tout étant indispensable à la nouvelle vague de colonisation lunaire. Le but de cette dernière ? Que vos gentils employés construisent un réacteur à fusion sur l’astre pour subvenir aux énormes besoins énergétiques de vos villes restées sur Terre.

Anno Objectif Lune !

Bienvenue à la Global Union. Votre but? Etablir une nouvelle vague de colons sur l'astre lunaire!

Bienvenue à la Global Union. Votre but? Etablir une nouvelle vague de colons sur l’astre lunaire!

Vous définissez donc votre nom de corporation, votre logo, votre secteur de départ, lequel offre des variations en ressources minières et côtières mais aussi en superficie puis, comme il est de coutume dans Anno, vous optez pour votre niveau de difficulté avec le choix des « conditions de financement » de départ (revenus mensuels, remboursements des constructions, crédits de départ, récompenses, rendements, etc…). Une fois ceci fait, vous attaquez la phase de construction au sein d’une zone tempérée de notre chère Planète Bleue.

Vous obtenez, de fait, un vaisseau de commandement et les ressources nécessaires pour ériger votre base d’opération et vos premières bâtisses histoire d’attirer des citoyens. Une seule sorte d’habitant ici, à l’inverse de l’opus antérieur. Ce qui ne change pas, par contre, c’est que vous devez toujours subvenir à leurs besoins pour récupérer de l’argent et construire encore et toujours plus.

Des innovations bien senties

La customisation de bâtiments offre d'excellentes alternatives de gameplay

La customisation de bâtiments par les modules offre d’excellentes alternatives de gameplay

Blue Byte a modifié pas mal de petites choses dans Anno 2205 par rapport à son aîné. On pense tout d’abord à l’absence d’impact sur l’environnement ou à l’ajout de la « main d’œuvre » pour les bâtiments. Ainsi, il vous faudra disposer d’assez d’habitants sur votre île pour faire fonctionner vos usines, sans quoi elles produiront moins qu’escompté, vous entraînant parfois dans un cercle vicieux.

Au fur et à mesure de votre progression, vos citoyens grimperont dans l’échelle sociale, parvenant même parfois à une nouvelle classe vous offrant des possibilités de construction inédites. Bien entendu, cette accession ne se fera pas sans contrepartie puisqu’ils auront de nouveaux besoins auxquels il faudra répondre pour ne pas les mécontenter, perdre de l’argent et voir vos congénères déserter votre cité.

L'Orbital Watch vous mettra des bâtons dans les roues... à vous de faire jouer la force via les secteurs de crise en mode STR!

L’Orbital Watch vous mettra des bâtons dans les roues… à vous de faire jouer la force via les secteurs de crise en mode STR!

A côté de votre population, vous avez également une autre grosse préoccupation : vous ne pouvez pas produire toutes les matières nécessaires à votre expédition lunaire dans votre zone tempérée. Une seule solution : un voyage de l’autre côté du globe, directement dans l’arctique. Une façon originale de faire évoluer le gameplay puisqu’au lieu de poser des habitations un peu partout, vous devrez ici réfléchir en termes de température, agglomérant vos abris près des usines qui produisent naturellement de la chaleur.

Global Union vous remercie

Après le cercle polaire viendra alors l’ultime aboutissement de votre mission : la colonisation de la Lune! Encore une fois, cette zone se joue différemment des autres, vos colons devant vivre avec des scaphandres et sous des boucliers réflecteurs, sans quoi ils pourraient se prendre une météorite sur le coin du bonnet, ce qui n’est franchement pas drôle, vous en consentirez. Exit également les gratte-ciels monumentaux, tout est beaucoup plus tassé ici, pour permettre justement une protection optimale contre l’absence d’atmosphère et les chutes de rochers stellaires.

Des routes commerciales peuvent se créer entre vos différentes colonies. Idéal pour envoyer rapidement des ressources là où elles sont rares!

Des routes commerciales peuvent se créer entre vos différentes colonies. Idéal pour envoyer rapidement des ressources là où elles sont rares!

Autre nouveauté dans la saga, Anno 2205 met en avant des secteurs de crise dans lesquels vous dirigerez une armada de vaisseaux pour remplir des objectifs militaires tels que vaincre l’Orbital Watch par exemple, une faction souhaitant garder la mainmise sur le sol lunaire. Le soft se transforme alors en STR pure souche et la victoire vous permettra de récupérer des ressources rares très utiles pour fabriquer des modules à vos bâtiments histoire d’en accroître l’efficacité, agrandir leurs zones de chaleur ou encore réduire leur consommation en énergie, main d’œuvre ou autre.

Durant votre aventure découpée en 29 segments, les développeurs ont intelligemment mis l’accent sur les routes commerciales et l’échange entre vos trois zones, ce qui vous autorise à construire bien plus vite qu’à l’accoutumée sans devoir extraire les matières premières de chaque sol proposé. Vous avez besoin de minerai de fer pour ériger un bouclier à météorite et des habitations spatiales mais n’avez pas la patience d’en récolter sur l’astre lunaire ? Qu’à cela ne tienne: importez-les directement de votre zone tempérée ! A noter que plusieurs quêtes secondaires sont également de la partie, comme accomplir les différentes missions des 9 secteurs, sans compter la multitude de quêtes « tertiaires » vous offrant juste des ressources ou de l’argent. Bref, de quoi largement passer le temps sans s’en rendre compte. Petit bémol, par contre : aucun multijoueur n’est présent.

Contemplatif à souhait

Techniquement, Anno 2205 est sans doute l'un des plus beaux City-Builder sur le marché

Techniquement, Anno 2205 est sans doute l’un des plus beaux City-Builder sur le marché

Anno 2205 est beau, très beau même ! L’étendue de ses paysages, qu’ils soient arctiques ou lunaires, n’aura aucun mal à vous charmer. Les bâtiments sont excessivement bien travaillés et offre une qualité de textures très impressionnante en « Ultra ». L’environnement en lui-même fourmille de vie, notamment au travers de l’animation des animaux ou des véhicules en ville, des météorites et des cosmonautes dans l’espace, ou encore des camions traversant les routes enneigées à vive allure en Arctique. Le niveau de zoom permet d’ailleurs de s’immerger complètement dans nos cités, et même d’effectuer des vidéo-travellings très sympathiques. Attention néanmoins, il faudra une grosse configuration pour faire tourner la bête sans ralentissements ni downgrade graphique. Vous êtes prévenus !

Pour les connaisseurs, vous savez que la musique de la saga Anno a toujours été épique. Cet Anno 2205 n’échappe pas à la règle et propose des compositions tour à tour propices à la contemplation ou à l’action frénétique. Les doublages, quant à eux, sont d’une rare qualité rare même si on déplorera quelques lourdeurs lorsque vous vous ferez agresser verbalement une centaine de fois par heure, par une personne vous demandant des nouvelles d’une mission que vous n’avez pas encore effectuée.

Le City-Builder ultime ?

Blue Byte fait toujours plus fort avec la série Anno en l’emmenant encore plus loin dans le futur et en nous offrant, par la même occasion, rien de moins que la Rolls du City-Builder sur PC. Beau en diable et riche à souhait, Anno 2205 met la Lune à notre portée pour un trip spatial dont on a bien du mal à redescendre. Après être monté si haut, que nous réserveront les développeurs pour la suite ?

La Bande-Annonce

Réalisation: 18/20

Techniquement, Anno 2205 est une réussite pour peu qu’on ait une configuration musclée. Animation ultra fluide, bâtiments fins et détaillés, environnements grouillant de vie, zoom efficace et chargements minimes, autant dire que Blue Byte fait fort, comme à son habitude!

Gameplay/Scénario: 18/20

Un scénario superficiel, certes, mais qui se laisse suivre sans problème et vous amène naturellement vers votre objectif final : la conquête lunaire. Niveau gameplay, Blue Byte incorpore quelques nouveautés bien senties. Ainsi, la main d’oeuvre prend une place prépondérante dans le gameplay, la Lune offre pas mal de possibilités, et les constructions modulaires permettent d’augmenter la productivité sur différents aspects, sans parler des secteurs de crise qui se jouent comme des STR. Bref, plus que jamais, la stratégie et la réflexion sont de mise!

Bande-Son: 19/20

Une bande-son de cette qualité, on en redemande ! Les musiques sont aussi bien épiques que contemplatives et le doublage français est au top. Rien à redire.

Durée de vie: 16/20

Comptez une bonne vingtaine d’heures pour terminer le scénario principal et les missions secondaires. L’absence d’un multi qui aurait augmenté la durée de vie se fait sentir, c’est un fait.

Note Globale N-Gamz.com: 18/20

Anno est clairement l’une des licences phares du genre City-Builder, et la réinvention futuriste apportée par Blue Byte la rend encore plus indispensable. Cet Anno 2205 fourmille en effet de bonnes idées et offre une réalisation incroyable pour peu qu’on ait une grosse config à disposition. Assurément un must-have qui ne souffre que d’un seul défaut : l’absence de multijoueurs.



About the Author

Arkamis
Arkamis

J’ai appris à connaître les jeux vidéo très tôt, grâce a mes frères, avec la NES, la Master System, et j’en passe. J’y ai découvert un univers de rêve qui, 15 ans plus tard, me réserve toujours autant de surprises et de plaisir, que ce soit rétro ou current gen