Review

Après un Galaxy S8 qui avait un peu peiné à convaincre à cause de quelques choix polémiques (lecteur d’empreinte mal situé, bouton Bixby inutile, surcouche d’application constructeur, …) et ce malgré son écran Infinite gommant littéralement ses bords au profit de superbes courbes, le constructeur coréen a décidé de lancer cette année une gamme S9 et S9+ avec encore plus de puissance et quelques modifications subtiles histoire d’améliorer sa recette, à un prix un peu plus élevé hélas. Ainsi, nous avons reçu en test le S9+ et on va se faire un plaisir de vous le présenter en vidéo afin de répondre à la question que tout le monde se pose: est-il indispensable?

Au menu de ce vidéo-test, un Samsung Galaxy S9+ vendu 900€ dans sa version 64Gb, et jusque 1050€ pour la version 256Gb. L’appareil est équipé d’un écran Super Amoled 2960 x 1440 de diagonale 6,2 pouces pour un format 18,5:9 et une luminosité de 400 cd/m² en moyenne.

Ce smartphone de 189g arbore également des dimensions de 158x73x8,5mm et reprend globalement le design du S8+, notamment pour l’écran Infinite sans bords, mais avec un lecteur d’empreinte heureusement recentré en face arrière, même s’il n’est pas assez grand hélas. Signalons aussi une batterie de seulement 3500 mAH alors qu’on attendait quand même plus sur ce créneau du très haut de gamme.

Doté d’une puce Exynos Octacore 9810 cadencée à 2,7Ghz, il est certifié IP68, propose 6Gb de Ram (contre 4 pour le S9) un emplacement Dual Nano Sim et une mémoire extensible par carte Micro-SD jusque 400 Go. La bête tourne sous Android 8.0 et dispose de systèmes de sécurité par empreinte et reconnaissance faciale/iris, même si cette dernière est loin d’être au point car soumise à trop de contraintes.

Niveau capture vidéo, le S9+ vous offre la possibilité de filmer en 4K@60fps ou en 720p@960fps (Super Slow Motion), mais c’est surtout sur le plan photographique qu’il se distingue grâce à deux capteurs de 12 Mpx à l’arrière, l’un possédant une ouverture variable pour les conditions lumineuses les plus difficiles tandis que l’autre gère le zoom numérique. Le résultat est visuellement bluffant et en fait l’un des meilleurs élèves de sa catégorie. Histoire d’enfoncer le clou, on retrouve carrément un capteur photo 8 Mpx en façade pour des selfies incroyables.

Bref, le Samsung S9+ ne manque pas de qualités mais souffre néanmoins de plusieurs bémols: son prix terriblement violent, son manque de réelles nouveautés par rapport au S8+, une touche Bixby qui flingue le design tout en ne servant à rien et une puce Exynos moins performante en termes de jeu 3D que le Snapdragon 845 de Qualcomm qui équipe… les S9+ américains!

N’empêche que si vous avez le budget, ne possédez pas le S8+ et que votre trip, c’est un écran de dingue et une photo de haute qualité en toutes circonstances… ce Samsung Galaxy S9+ est sans doute l’objet de vos rêves!

Samsung Galaxy S9+: Notre Test Vidéo

Note Globale N-Gamz: 16/20 pour les fans de photo sans S8+, 12/20 sinon

Oui, le Samsung Galaxy S9+ dispose du plus bel écran à ce jour sur le marché des smartphones, d’une puce Exynos très puissante et d’un appareil photo à double capteur qui impose le respect, mais il est vendu bien trop cher, sans nouveautés réellement notables par rapport à son aîné S8+ (et ne me parlez pas des AR Emoji!), doté d’un bouton Bixby totalement inutile, sujet à une autonomie en deçà des attentes et alimenté par un chipset un peu inférieur en termes de performance 3D au SoC SnapDragon 845 qui équipe… le modèle américain tarifé pour moins cher! Vous l’aurez compris, si vous cherchez l’un des meilleurs, si pas le meilleur smartphone en termes de photographie et de qualité de dalle, le S9+ est celui qu’il vous faut, mais seulement si vous avez le budget ET que vous n’avez pas déjà craqué pour le S8+!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!