Review

Dans un marché plutôt dominé par Razer avec ses sticks arcade Panthera dont le tout dernier, dénommé EVO, est furieusement bon (confer notre test complet en cliquant ici), Nacon débarque un peu pour jouer les troubles-fêtes avec son premier périphérique du genre: le Daija! Histoire d’annoncer la couleur de suite, le constructeur s’aligne directement sur le prix de la concurrence haut de gamme, à 200€, et s’allie même à une championne eSport pour ne pas se louper niveau ergonomie: la redoutable Kayane! Alors, alliance ultime ou premier essai raté? La réponse dans notre vidéo-test complet juste en dessous! 

Le Nacon Daija Arcade Stick est un stick arcade compatible PlayStation 4, PlayStation 3 et PC, élaboré en collaboration avec Kayane, la célèbre championne eSport française, et vendu pour 200€, soit le même prix que le ténor du genre, le Razer Panthera Evo! A ce tarif, on s’attend à une finition exemplaire, et c’est quasiment le cas puisque vous aurez droit à:

  • Un boîtier de dimension 45,6×32,4×16,8cm, soit bien plus massif que le Razer précité, pour un poids de 3,6kg (1kg500 de plus!)
  • Un Joystick Sanwa haute précision
  • Un câble USB de 3m
  • Tous les boutons de la DualShock 4 mais pas de mode lock (désactive Share, le bouton PS et Options – Un mode stick (gauche, droite, D-Pad)
  • Un pavé tactile
  • Un skin customisable à l’envie, protégée par une vitre plastique
  • Des touches mécaniques à temps de réponse minime et labelisées OBSF-30
  • Un port casque en prise jack, mais sans bouton de contrôle de volume, ni désactivation du micro
  • Un compartiment interne qui renferme tous les câblages permettant de modifier l’attribution des boutons et les changer
  • Un second stick en forme de poire (Bat top)
  • Un tournevis et une pièce métallique pour retirer la vitre de protection de skin

Bref, du lourd, avec quelques ajouts bienvenus par rapport au Razer Panthera Evo (second stick et ouverture du boîtier pour customiser ses câblages notamment) mais aussi quelques éléments absents tels que la coupure micro-casque, la touche lock, … et une ergonomie bien différente avec un bon repose poignet, des touches de fonction (et même L3 et R3) sur la tranche, ainsi qu’un bouton carré plus espacé des autres. Une prise en main qu’il faudra maîtriser, mais une finition qui permet néanmoins à Nacon de rentrer la tête haute dans le monde de l’eSport!

Daija Arcade Stick PS4: Notre Test Vidéo

Note Globale N-Gamz: 19/20

Annoncé au même prix que le Razer Panthera EVO face auquel il se pose en concurrent direct, le Nacon Daija s’avère bien plus lourd, plus imposant, et propose une touche carré placée de façon étrange ainsi qu’une absence de touche Lock et de touche de gestion du casque. A contrario, on peut facilement l’ouvrir pour en modifier les composants, et il offre même tous les outils nécessaires dans son boîtier ainsi qu’un second stick en forme de poire (bat top) et un repose-poignet très agréable. Des arguments qui pourraient faire pencher la balance pour les fans de bidouillage malgré deux-trois petits soucis d’ergonomie (les touches fonction et L3/R3 sur les côtés… mouais) qui s’effaceront sans soucis avec la pratique vu la qualité du produit fini une fois qu’on l’a maîtrisé. La scène du Versus Fighting vient de trouver un nouveau concurrent de taille!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!