Review

Après avoir testé (et adoré) le clavier Masterkeys Pro L de Cooler Master, il était logique que nous vous parlions de la souris de la même gamme, la fameuse Master Mouse Pro L! Un périphérique pour gamer, entièrement paramétrable mais aussi… customisable avec divers types de coques pour autant de grips! Vendue une soixantaine d’Euros, la belle propose une prix en main convaincante, un grand nombre de touches, des diodes qui en jettent mais souffre aussi de quelques menus défauts qui l’empêchent de nous enthousiasmer autant que son grand frère « Keyboard ». Explications en vidéo.

« Un design sobre et classe »

Si vous suivez assidûment notre toute jeune rubrique High-Tech, vous savez que nous commençons chacun de nos tests complets par un tour d’horizon des spécificités techniques du produit que nous vous présentons.

Cela est encore plus vrai lorsqu’il s’agit d’une grande première pour notre site, qui n’a pas encore eu la chance de vous parler de souris gaming ici-même.

Alors promis, on va faire en sorte que cette fiche technique passe vite, certes… mais soit la plus exhaustive possible. Chut, calmez-vous, vous ne sentirez… presque rien…

Spécificités de la Souris Master Mouse Pro L:

  • Processeur ARM 32 bits
  • Capteur optique AVAGO 3360 PMW de 12.000 dpi
  • Mémoire 512Kb
  • Interrupteur OMRON jusque 20.000.000 clicks
  • Dimensions: 125 x 67,8 x38 mm
  • Poids: 128g
  • Coques de 120 et 130mm de long
  • Molette Crantée
  • 8 touches paramétrables sur deux sets via le Storm Master
  • 5 profils de configuration
  • Diodes LED 16,7 millions de couleurs
  • Câble USB tressé de 1,8m

« Un démontage aisé sur les côtés mais plus compliqué pour la coque »

A présent que vous en savez plus que le commun des mortels sur cette souris gaming customisable, on poursuit ce test complet par la liste des points positifs et négatifs que nous avons expérimentés durant nos multiples sessions sur tous les types de jeux, allant du RPG au MOBA en passant par le FPS, mais aussi lors d’utilisations plus simples telles que la navigation internet ou encore… la mise à jour de votre site préféré!

Points positifs:

  • Un design sobre et classe, avec des « branchies » qui en jettent
  • Deux grips différents
  • Deux coques de 120 et 130mm
  • Paramétrage de toutes les diodes
  • Les touches sont paramétrables sur deux sets distincts
  • Mémoire interne pour vos configs
  • Ambidextre
  • 400 à 12000 dpi
  • Légère
  • Façades sont facilement démontables et re-clipsables

Points négatifs:

  • Le bouton de DPI sous le châssis
  • USB tressé, donc pas de sans fil
  • Les boutons pour l’annulaire sont difficiles d’accès
  • Le pouce et l’annulaire frottent sur la table
  • Seule une coque offerte
  • Démonter la coque supérieure demande un tournevis
  • Le revêtement sous la souris se griffe un peu vite

Verdict:

« Les branchies donnent un look agressif à l’ensemble. On adore! »

Si elle nous a moins enthousiasmés que son grand frère clavier qui semblait bien plus high-tech, cette souris ambidextre Master Mouse Pro L est vendue bien moins chère et propose d’excellentes options de paramétrage, un grip convaincant, une coque customisable et un design sobre mais très classe agrémenté de leds savamment distillés (mention spéciale pour les branchies).

Dommage qu’elle souffre d’écueils que le constructeur aurait pu facilement éviter: bouton dpi placé sous la souris, nécessité d’utiliser un tournevis pour modifier la coque, connexion filaire obligatoire ou encore épaisseur un peu limite pour empêcher le pouce et l’annulaire de toucher la table.

Il n’empêche que cette Master Mouse Pro L promet d’excellentes sensations de jeu jusqu’à 12.000 dpi et de réelles possibilités tactiques grâce au Storm Master qui permet de switcher à la volée en deux sets de paramètres. Un bon produit que l’on vous recommande!

Test Vidéo Master Mouse Pro L Cooler Master

La Note N-Gamz: 14/20

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!