Review

Nouvelle entrée dans notre très appréciée rubrique Ciné Kids, voilà que Barbie a décidé de s’inviter sur N-Gamz pour faire rêver toutes les petites princesses des parents gamers qui nous lisent, avec un tout nouveau film qui réunit pas mal de bons ingrédients pour son cœur de cible : des dauphins, une île paradisiaque, de la magie, une sirène et… Barbie et ses sœurs bien sûr ! Mais un bon casting ne fait pas tout, alors que vaut réellement ce « Barbie : La Magie des Dauphins » dont notre rédactrice en herbe a eu la primeur lors d’un événement organisé au Kinépolis de Bruxelles par nos amis de Day One MPM ? La réponse dans les lignes qui suivent !

« Barbie a bien mérité des vacances au soleil avec ses soeurs et les chiots! »

Après avoir sauvé des chiots et trouvé un mystérieux trésor dans leur précédente aventure, Barbie et ses sœurs Stacy, Chelsea et Skipper ont décidé de prendre des vacances bien méritées au soleil avec leurs petits protégés, au bord d’un superbe récif de corail, histoire de rendre visite à un Ken en stage dans un centre d’études pour animaux marins dirigé par l’intrigante Marlo.

Tout se déroule à merveille malgré la cheville foulée de Stacy, jusqu’à ce qu’un dauphin pierre précieuse, une espèce que l’on croyait n’être qu’un mythe, se retrouve emprisonné dans le bassin du centre. Convaincue par Marlo que l’animal doit rester une journée en observation avant d’être relâché, Barbie fait la connaissance d’une mystérieuse jeune femme, Isla, qui semble avoir une étrange connexion avec le mammifère captif. De fil en aiguille, notre héroïne va se lier d’amitié avec la demoiselle et apprendre son incroyable secret : Isla est une sirène et Émeraude, son dauphin, court un grave danger !

« La mystérieuse Isla cache un étrange secret. Serait-elle… une sirène? »

Vous l’aurez compris, niveau récit, le film se veut aisément compréhensible pour les enfants avec des méchants clairement identifiés et une sororité capable de faire triompher le bien en se serrant les coudes. Le thème de l’entraide entre sœurs est d’ailleurs au centre du long métrage de Conrad Helten, avec même une musique « Trésor » (Treasure en V.O.) qui lui est dédiée et risque de vous trotter dans la tête longtemps après le générique de fin. On regrette, par contre, que les mélodies d’intro et de fin soient restées en anglais, mais étant donné leur relative brièveté, on ne s’attardera pas sur ce bémol.

N’espérez donc pas d’intenses révélations et autres cliffhangers scénaristiques dans ce Barbie : La Magie des Dauphins, le film est calibré pour le jeune public et fait largement le boulot en proposant énormément de fan service pleinement assumé. On y trouve donc de la magie, des sœurs qui partagent tout, de l’amitié, du courage, une méchante que l’on adore détester et surtout : une sirène et des dauphins ! Que demander de plus ?

La technique se montre également au point avec des personnages reconnaissables entre mille et qui jouissent d’un bon souci du détail, notamment sur les cheveux, les pupilles et les plis des vêtements; preuve que l’œuvre a bénéficié d’un bon budget. De plus, l’aventure incorpore de sympathiques clins d’oeils aux précédents opus de la saga Barbie avec, par exemple, les murènes de Barbie et la Magie des Perles (dans lequel Barbie était… une sirène justement!).

« Un film plein de bons sentiments et doté d’une réalisation convaincante »

Bref, de quoi largement faire rêver les petites filles qui passeront assurément un excellent moment durant la bonne heure que dure le long métrage. Un format idéal pour éviter l’ennui tant il peut être compliqué de garder nos chères petites têtes blondes (ou brunes, rousses, bleues, c’est vous qui voyez) concentrées durant une projection de près de deux heures comme ce fut le cas, plus personnellement avec mes enfants, durant Cars 3 et son 1h49 de récit, par exemple.

Attention cependant, le film n’est pas exempt de reproches, à commencer par son manque de variété dans les décors (en gros : le bungalow, le bassin du centre, le resto et le récif de corail) là où on aurait voulu quelque chose d’un peu plus grandiose, surtout quand on parle de magie et de sirène. Ici, seule la plongée au coeur du récif de corail nous en met plein les yeux. De plus, pour les adultes, son scénario est ultra prévisible, sans parler du look un peu trop passe-partout de Ken, qui aurait tout aussi bien pu être absent du film qu’on ne l’aurait pas remarqué, et de la présence d’un crabe chapardeur qui aurait pu être drôle, mais n’est pas assez exploité pour le devenir.

Quoiqu’il en soit, ces petits couacs sont loin d’éclipser le fait que Barbie : La Magie des Dauphins est un bon divertissement pour le public auquel il s’adresse, et nul doute que votre princesse reviendra enchantée de cette plongée avec les dauphins pierres précieuses et la jolie sirène Isla. La mienne, en tous cas, a été conquise!

La Bande-Annonce

Note N-Gamz: 4/5

Bonus Stage : Evénement Barbie Kinepolis Bruxelles par DayOne MPM

« Un événement incroyable organisé par Day One MPM et une princesse ravie! »

Koenraad, notre contact presse en or de chez Day One MPM, avait mis les petits plats dans les grands pour accueillir les fans à l’avant-première de Barbie : La Magie des Dauphins, puisqu’en plus de faire offrir à chaque spectateur un pop-corn, une boisson et un goodie bag contenant un DVD et divers objets Barbie (mention spéciale au faux rouge à lèvre/bic que notre rédactrice en herbe ne lâche plus), il avait organisé divers ateliers avant et après la diffusion du long métrage sur le thème de « Tu peux être qui tu veux » .

Du coup, les enfants pouvaient s’essayer à la recherche de dauphins dans une piscine à balles, à la chanson karaoké sur le thème « Trésor », à la confection de cup-cakes aux pépites de chocolat, à la coiffure et même à la traditionnelle mais toujours efficace « photo de princesse » avec robe de circonstance.

Je vous l’avoue, ma fille, mini-rédactrice d’un jour, a adoré les expériences proposées et passé un moment dont elle me parle encore à présent, des étoiles dans les yeux. Un signe qui ne trompe pas et qui prouve le soin apporté à l’accueil et aux divertissements proposés lors de cette après-midi Barbie plus que réussie !



About the Author

Neoanderson

Hardcore gamer dans l’âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j’apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N’hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!