N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Game Music. Un seul crédo: Concession Zéro!



Les news/Previews

8 mars 2020

Resident Evil 3 : Notre Terrifiante Preview après plusieurs heures de jeu! Vous n’êtes… pas prêts!

1999 marquait une grande année pour la saga Resident Evil puisqu’elle bouclait toute sa trilogie Raccoon City sur PlayStation première du nom par le mythique Resident Evil 3 : Nemesis. Opus plus orienté action que ses grands frères, le soft a instauré de nouvelles mécaniques de jeu pour la licence tout en nous donnant enfin la possibilité de déambuler plus librement dans les sombres ruelles de la ville phare de la franchise. Du coup, on attendait avec impatience, après l’incroyable Remake de Resident Evil 2 de l’année dernière, que ce RE3 connaisse le même traitement, et ce sera chose faite le 3 avril prochain ! L’occasion pour nous d’être invité par Capcom France pour tester ce Resident Evil 3 « Remake » durant plusieurs heures inoubliables d’euphorie… et d’effroi !

« Jill, en pleine coeur de l’horreur de Raccoon City »

Resident Evil 3 situe ses événements un peu avant, puis un peu après ceux narrés dans Resident Evil 2. On y incarne une Jill Valentine en plein cœur d’une Raccoon City dévastée par le Virus T mis au point par Umbrella Corporation. Transformée en zombies assoiffés de sang, la population traque sans relâche les rares survivants et en tant que membre des S.T.A.R.S., notre héroïne va tout faire pour apporter son aide aux rescapés.

Seulement voilà, de son côté, Umbrella entend bien tenter d’étouffer l’affaire et dépêche pour ce faire un commando d’élite, dont fait partie le jeune Carlos Oliveira, histoire d’apporter son aide aux habitants de Raccoon tout en minimisant l’impact de la compagnie dans ce désastre. Et pour Jill ? C’est simple : la firme a dépêché sur place un incroyable mutant zombifié répondant au doux nom de Nemesis et qui n’a qu’une seule cible en tête… « S.T.A.R.S. » !

« Nemesis, aussi terrifiant que titanesque »

Vous l’aurez compris, plus encore que Mister X dans Resident Evil 2, ce Nemesis deviendra vite votre bête noire dans Resident Evil 3 et ce Remake a décidé de nous montrer le plein potentiel de ce monstre tel que nous ne l’avions jamais vu, mais on vous en parlera plus tard car pour l’instant, notre mission est simple : rétablir le courant du métro de Raccoon pour pouvoir déguerpir au plus vite du quartier infesté de morts-vivants dans lequel nous sommes tombés !

Manette en main, la première claque que nous colle ce Resident Evil 3, c’est grâce à sa réalisation tout bonnement splendide ! On pensait avoir tout vu avec Resident Evil 2 en 2019, mais le RE Engine de Capcom nous prouve qu’il en a encore plus sous le capot avec des effets de flammes photo-réalistes, un niveau de détail hallucinant (il suffit de voir les centaines de débris et de traces de sang et de combat qui jonchent les rues), une animation d’une fluidité exemplaire et une modélisation des personnages de haute volée, notamment pour Jill, plus badass que jamais !

« Une atmosphère lugubre à souhait »

Le must, c’est qu’en plus de ce niveau de détail et de cette immersion incroyable, Raccoon City est plus vaste que jamais ! Ainsi, le quartier où nous avons tenté de survivre est bourré à craquer de commerces, pharmacies et autres habitations à visiter, mais aussi de pièces scellées par des cadenas ou de coffres verrouillés. Rassurez-vous, vous tomberez tôt ou tard sur les objets nécessaires pour outrepasser ces protections, mais il faudra faire un choix : reviendrez-vous sur vos pas pour explorer plus avant et résoudre des énigmes devant lesquelles vous aviez séché précédemment, même pour obtenir un shotgun ou des pièces à ajouter à vos armes… sachant que le Nemesis est toujours à même de débarquer ?!

C’est là tout le dilemme auquel est soumis le joueur qui, comme moi, adore découvrir tous les secrets, tous les chemins de traverse d’un soft bien moins linéaire que son modèle originel, et sachez que cette fameuse exploration est TOUJOURS gratifiante, malgré le danger que représente votre mythique adversaire qui a, pour le coup, gagné fameusement en vélocité comparé à 1999 !

« Nemesis a clairement gagné en puissance dans ce Remake! »

Ainsi, le Nemesis court, saute, peut apparaître au pire moment, vous lancer une espèce de fouet de chair bien visqueux ou même utiliser un monstrueux lance-flamme à la portée affolante ! Bref, il va falloir vous accrocher pour survivre à vos confrontations et le stress monte puissance 10.000 quand vous entendez le râle « S.T.A.A.A.A.A.A.R.R.R.R.S.S.S. » au loin, je peux vous le garantir! D’autant que le mutant nous a déjà fait une belle surprise durant notre prise en main en… rentrant dans ce qu’on pensait être une Safe Room! (avec machine à écrire et coffre, si-si !)

Mais gardez espoir : face à cet opposant boosté aux hormones, les développeurs ont pensé à vous filer un sacré coup de pouce en instaurant une toute nouvelle mécanique tellement géniale qu’on espère la voir reprise dans tous les prochains remakes : l’esquive ! Sur simple pression d’une touche de tranche et d’une direction, vous allez pouvoir effectuer un mouvement pour éviter un zombie tout proche, un chien mutant trop collant ou encore (et surtout) un assaut du Nemesis ! Cette fameuse esquive possède même un petit avantage supplémentaire (hormis le fait de vous éviter une sacrée dérouillée) : un léger effet Bullet Time qui peut vous permettre d’aligner le zombie qui vous menace… en pleine tête! Jouissif !

« Les égouts de Raccoon et leur faune… terrifiante! »

Niveau ambiance sonore, on est servi : les musiques sont anxiogènes à souhait, les grognements des zombies terriblement flippants, les cris du Nemesis ultra glauques et les bruitages environnementaux achèvent le tableau en donnant à Raccoon City ce côté « ville en proie à l’apocalypse » qui marque au fer rouge tous ceux osant y pénétrer. Les cris des survivants retentissent au loin, les flammes crépitent dans une valse incessante, les coups de feu des forces de l’ordre encore en vie explosent à l’horizon et les bruits bestiaux, inhumains, que l’on peut entendre à chaque coin de rue nous donnent envie de faire marche arrière pour sauver notre peau. Un vrai régal auditif.

A cela s’ajoute l’extrême variété des lieux proposés, et ce alors que nous n’avons joué que quelques heures. Ainsi, à côté des rues de Raccoon en surface, nous avons pu nous perdre dans les égouts de la cité (où la puanteur et la moisissure sont quasi palpables grâce à un design artistique très réussi), nous balader sur les échafaudages puis le toit d’un immeuble en flamme (avec le Nemesis aux fesses !) ou encore rétablir le courant dans une centrale électrique transformée en nid d’insectes mutants dont l’habitat rappelle furieusement le fabuleux « Aliens » de Ridley Scott! Le moteur de jeu gère d’ailleurs à merveille les effets « gluants », certaines textures restant même sur Jill un petit moment avant de couler le long de son corps.

« Quand Resident Evil s’inspire du film Aliens… Bonjour les Jump Scares! »

Notre périple s’est achevé par un point d’orgue grandiose : une confrontation mano a mano avec Nemesis et son lance-flamme ! Heureusement que pour le coup, j’avais pris soin d’être économe et de résoudre les énigmes précédentes données par le soft, de sorte que je disposais d’un lance-grenade chargé à bloc, d’un shotgun modifié et de deux grenades à main ! Il a bien fallu tout ça pour mettre à terre le colosse avant ma fuite… mais je sais que ce n’est là qu’une victoire fugace et que le spectre de cette terrible arme de guerre continuera de me hanter, de me terrifier, lorsque je continuerai l’aventure avec la version finale dans un mois!

En résumé, Resident Evil 3 est clairement plus orienté action hollywoodienne que ses prédécesseurs, notamment grâce à l’esquive et des cut-scenes dignes des plus grands blockbusters cinématographiques, mais parvient à garder un très bon côté exploration horrifique, une ambiance unique, et surtout la possibilité d’arpenter les rues de Raccoon City là où le second opus nous cantonnait un peu trop à l’intérieur de bâtiments. Ajoutez à cela des personnages bien plus denses qu’originellement (l’implacabilité de Nikolai fait froid dans le dos et Carlos a enfin une réelle importance), un doublage français de très bonne qualité, des Jump Scare maîtrisés et un sentiment de peur, de pression permanente, et vous obtenez un remake ultime d’un soft déjà exceptionnel!

« Un final hollywoodien! »

Bref, de quoi nous donner envie de replonger dans l’air saturé de chair cramoisie et d’effluves de morts-vivants en putréfaction qui nous avait déjà fait frissonner en 1999 sur PlayStation! D’ailleurs histoire que vous ayez un bon aperçu de ce que nous avons vu, on vous laisse avec un livestream de Capcom UK, un gameplay monté, et la bande-annonce de ce titre que l’on attend comme des fous ici à la rédac, sans oublier la cerise sur le gâteau: un trailer du jeu multijoueur Resident Evil Resistance offert avec ce RE3!

Non, définitivement non… rien ne peut vous préparer à l’immense bombe du survival horror qui vous tombera dessus ce 3 avril sur consoles et PC !

Note Preview N-Gamz.com: 5/5

Resident Evil 3: Livestream Capcom UK

Resident Evil 3: Gameplay

Resident Evil 3: Trailer Nemesis

Resident Evil Resistance: Trailer

PS: La Note Preview N-Gamz symbolise le degré d’attente suscité à la rédaction après la découverte du jeu et non une cotation sur sa qualité finale. Elle ne représente donc aucunement une idée de la note qui sera attribuée à l’issue du test complet


About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!




 
Les dernières news!
 

 

Pennyworth: Warner date la 1ère saison de la série sur le majordome des Wayne en DVD!

On dit que derrière chaque grand homme se cache une grande femme. Dans le cas de Batman, il s’agit plutôt d’un grand majordome ! La nouvelle série DC Pennyworth nous raconte ainsi l’histoire du jeune Alfred Pennyworth...
by Neoanderson
0

 
 

Tennis World Tour 2: Première vidéo de gameplay pour le nouveau jeu de Big Ant Studios!

NACON et Big Ant Studios ont dévoilé aujourd’hui une première vidéo de gameplay de leur nouveau projet commun : Tennis World Tour 2. Il sera disponible en septembre sur PS4, Xbox One, Switch et PC. Suite à une premi...
by Neoanderson
0

 
 

Outriders: La seconde transmission nous en dit plus sur la campagne et les voyages! (Vidéo)

SQUARE ENIX a partagé récemment de nouvelles informations ainsi qu’une vidéo du gameplay d’OUTRIDERS, le shooter RPG créé en collaboration par People Can Fly, les développeurs de Gears of War : Judgment et...
by Neoanderson
0

 

 

EVO Online: les éditeurs quittent le navire! L’EVO annulé suite aux accusations de pédophilie!

Alors qu’il avait du changer de forme pour se dérouler uniquement en online suite à la pandémie de Coronavirus qui sévit actuellement autour du globe, le championnat eSport EVO 2020 est à nouveau dans la tourmente pu...
by Neoanderson
0

 
 

Fallout: une série TV confirmée par Amazon Studios… avec les créateurs de Westworld!

Si vous ne vivez que pour la saga Fallout et que vous attendez désespérément un vrai cinquième opus vidéoludique, voici une nouvelle qui pourrait vous réjouir! En effet, Amazon Studios vient de confirmer qu’il trava...
by Neoanderson
0

 
 

PlayStation Indies: Sony présente 9 nouveautés indies sur ses consoles!

Comme il l’avait annoncé hier sur son blog, Sony a bien présenté 9 jeux indépendants dans le cadre de l’initiative PlayStation Indies lancée par Shuhei Yoshida en personne! Nous avons ainsi pu découvrir en vid...
by Neoanderson
0

 

 

TMNT: Les Tortues Ninja auront droit à un reboot ciné en CGI produit par Seth Rogen!

Si les Tortues Ninja ont connu leur heure de gloire durant les années 80 par le biais des Comics de Eastman et Laird et les films et adaptations en dessin animé à la même période, la saga a depuis tenté de se rebooter par...
by Neoanderson
0

 
 

PlayStation: Sony veut racheter Leyou, qui détient les devs de Gear Tactics et Warframe!

Même s’il a à son actif une pléthore de studios achetés depuis des années, Sony n’entend pas s’endormir sur ses lauriers face à Microsoft et recherche toujours de nouveaux talents à acquérir pour son ...
by Neoanderson
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *