N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Game Music. Un seul crédo: Concession Zéro!



Les news/Previews

3 septembre 2019
 

Final Fantasy VII Remake: Preview Complète après 1h de jeu à la Gamescom 2019! Mieux que l’original?

Sorti en 1997 sur PlayStation première du nom, Final Fantasy VII fut la première grosse infidélité de Squaresoft (actuellement Square Enix) à l’écurie Nintendo, la faute à la volonté de ce dernier de privilégier le support cartouche là où le premier voulait donner un côté cinématographique CG pour faire évoluer sa mythique saga rôlistique. Mais ce fut aussi la première fois qu’un constructeur de console nippon, Sony, a cru en notre marché européen comme terre d’accueil pour un jeu du genre, là où Big N était persuadé que les gamers du Vieux Continent n’avaient que peu d’intérêt pour les J-RPG. Résultat des courses: grâce à ses incroyables qualités vidéoludiques et une campagne de pub tout bonnement monstrueuse, Final Fantasy VII est devenu un blockbuster mondial, marquant à vie toute une génération de joueurs aux quatre coins du globe et faisant définitivement passer la licence de Squaresoft au statut d’icône du jeu vidéo. Du coup, tout le monde espérait en secret un Remaster ou un Remake de ce titre d’exception, et c’est à l’E3 2015 que la révélation fit l’effet d’une bombe par le biais d’un trailer: FF7 Remake était bel et bien en chantier! Aujourd’hui, après un développement terriblement chaotique qui a vu CyberConnect 2, originaire du projet, privé de son job au profit d’une remise à zéro en 2017 et d’une réalisation totalement en interne chez Square Enix, voilà que Final Fantasy VII Remake se dévoile enfin à nous en version jouable avant sa sortie programmée au 3 mars 2020 exclusivement sur PlayStation 4. Nous avons ainsi eu droit à plus d’une heure de prise en main à la Gamescom 2019 pour voir si le titre tient ses promesses de vouloir surpasser l’original en changeant drastiquement les combats au tour par tour, histoire de les transformer en une version hybride d’Action-RPG à la Kingdom Hearts! De quoi vous donner notre avis, sans langue de bois, sur ce FFVII Next-Gen! 

« Pas de Tifa ni d’Aerith dans cette démo mais un duo Cloud-Barret qui détonne! »

Attendu comme le messie par toute une génération de gamers bouleversés par l’épopée de Cloud, Aerith, Tifa et Barret en 1997, Final Fantasy VII Remake aurait pu tout simplement se contenter de faire un copié-collé du jeu original, aussi bien dans son histoire que dans ses mécaniques de gameplay, et de lui donner un look Next-Gen à grands renforts de polygones supplémentaires et d’Unreal Engine 4 mais… Tetsuya Nomura, en charge du projet actuel et chara design du soft PlayStation 1, en a décidé autrement! De quoi faire forcément peur aux fans qui voulaient retrouver les sensations d’il y a plus de vingt ans, là où le Producteur a opté pour une relecture du mythe et de ses combats histoire de rendre le tout plus en phase avec les jeux actuels et donc, ouvrir la saga à un nouveau public.

Du coup, c’est un peu fébrile que j’ai pris le pad PSS4 en main et que j’ai lancé ma session de Final Fantasy VII Remake sur PlayStation 4 Pro, laquelle nous entraînait directement en plein coeur de la seconde attaque de réacteur Mako par le groupe Avalanche. On se retrouve donc aux commandes d’un Cloud finement modélisé dont le design n’est pas sans nous rappeler celui de Advent Children, accompagné d’un Barret dont le look a bien évolué pour souligner son côté baroudeur écolo-warrior.

« Visuellement, le titre est une sacrée claque graphique! »

Les doublages anglais, pour leur part, sont vraiment bons, avec un héros un peu désabusé et un Barret qui n’hésite pas à s’emporter devant le manque d’intérêt de son compagnon d’arme pour le sort de la planète. A noter que le titre sera intégralement doublé en français à sa sortie en 2020 et que nous avons même eu l’occasion d’apercevoir Séphiroth par le biais d’une vision de ce cher Cloud, juste avant de poser le détonateur thermique sur sa cible.

Sur le plan visuel, nous n’avons pas pu sortir du réacteur Mako mais les textures sont fines, détaillées, et les jeux de lumière flattent agréablement la rétine, le tout sans le moindre lag. Il n’y a pas à dire, après un Kingdom Hearts 3 qui nous avait éblouis visuellement, Square Enix maîtrise de plus en plus l’Unreal Engine 4 et Final Fantasy VII Remake devrait sans doute devenir son plus beau chef d’oeuvre graphique. L’action est en Full 3D, vue de dos, et les niveaux proposent quelques petits chemins de traverse pour récupérer des trésors, le tout dans des décors industriels clairement réussis, sur une musique réorchestrée qui ne choquera en aucun cas les oreilles des mélomanes du titre originel.

« Les combats sont dynamiques, stratégiques et… graphiquement grisants! »

Mais c’est surtout au niveau des combats que le bouleversement se fait sentir, avec une transition inexistante entre les phases d’exploration et les rixes. Cela fait clairement penser à du Kingdom Hearts 3 (encore lui!) mais parvient à mixer le tout avec la fameuse jauge ATB, dont vous deviez attendre le remplissage complet avant de pouvoir attaquer dans le FF7 de 1997. Ici, cette jauge est toujours présente mais sert au déclenchement des coups spéciaux et autres magies présentes sur votre arme grâce aux matérias équipées (et visibles). En gros, un sort de soin vous coûte une barre d’ATB, par exemple, tandis qu’un sort de Feu+ vous en prendra deux. Sachant que cette jauge ATB ne se remplit pas graduellement avec le temps mais bien à chaque coup asséné à l’adversaire, vous aurez compris que la meilleure défense du soft… c’est l’attaque! A noter que si Cloud possède de redoutables assauts standards (avec carré) au corps à corps, Barret, quant à lui, peut tirer non stop avec son bras gatling sur un adversaire, pour peu que vous laissiez appuyée la touche adéquate et évitiez la surchauffe.

« Il ne faudra pas hésiter à se planquer pour éviter les attaques du scorpion! » »

Bien entendu, il sera également possible de se mettre en garde ou d’esquiver les attaques par des roulades, histoire de minimiser les dégâts reçus. De même, la fameuse jauge de limit break est de la partie, et permet de déclencher une frappe surpuissante une fois pleine.

On note également l’arrivée d’un mode tactique, qui met le jeu en mode ralenti et vous permet de sélectionner à l’envie vos coups spéciaux ou vos items. Signalons aussi l’excellente idée d’avoir inclus une touche de commande alliée, qui vous donne la possibilité, sans switcher de perso (car oui, vous pourrez switcher à l’envie entre les membres de votre trio avec la croix directionnelle), de sélectionner une commande d’action (attaque, magie, …) dans le menu de vos compagnons d’armes, offrant une bonne dose de stratégie aux combats là où l’on avait peur que le côté Action-RPG rende le tout trop bourrin.

« Une apparition furtive de Sephiroth en pleine démo. Cerise sur le gâteau! »

A cela s’ajoutent des événements dynamiques en plein affrontement, comme le fait de devoir se planquer derrière des éléments du décor pour éviter les tirs du redoutable robot scorpion, boss de cette démo, pour nous faire comprendre que les changements opérés par Nomura par rapport au système de tour par tour sont plus que bien tolérés et magnifient même certaines joutes. Les devs ont aussi inséré une jauge d’endurance à chaque ennemi, qu’il conviendra de faire diminuer en trouvant leur point faible, afin qu’ils entrent en état de déstabilisation, synonyme de dégâts accrus au moindre de vos coups. Indispensable contre le boss précité si ne voulez pas que l’affrontement dure des heures!

Bref, c’est tout bon niveau combat, l’exploration apporte une immersion de chaque instant grâce à la vue proposée, le moteur de jeu envoie du lourd, les personnages suintent le charisme par tous les pores de leurs modèles 3D et la mise en scène des duels et autres attaques spéciales décroche la rétine… Alors oui, il se pourrait bien que Final Fantasy VII Remake surpasse le titre originel… Reste à voir si l’histoire, divisée en trois segments dont le premier sortira en mars 2020 et devrait se centrer principalement sur Midgar, saura happer les fans de la première heure qui ne pardonneront pas la moindre faute de goût de la part de Tetsuya Nomura et Square Enix. Nous, en tous cas, on est plus que séduits!

Trailer

Note Preview N-Gamz.com: 5/5

Paré d’un rutilant moteur de jeu qui lui offre des personnages et des décors d’une saisissante beauté pour une animation sans failles et des effets spéciaux qui flattent la rétine en pleine rixe, Final Fantasy VII Remake réinvente un jeu d’exception pour le rendre plus « actuel », notamment au travers d’une grosse refonte du système de combat qui passe du tour par tour au temps réel façon Kingdom Hearts 3. De quoi désarçonner les fans du jeu de 1997 durant les cinq premières minutes, après quoi la magie opère à nouveau et les ajustements faits à la jauge ATB ou aux matérias démontrent tout leur potentiel en termes de dynamisme et de stratégie. Une claque visuelle autant que sur le plan du gameplay, pour un soft qui pourrait bien surpasser son illustre modèle si l’histoire est correctement retravaillée! Nous, on n’en peut déjà plus d’attendre 2020!

PS: La Note Preview N-Gamz symbolise le degré d’attente suscité à la rédaction après la découverte du jeu et non une cotation sur sa qualité finale. Elle ne représente donc aucunement une idée de la note qui sera attribuée à l’issue du test complet


About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!



 
Les dernières news!
 

 

Project Sakura Wars: L’Exclu PS4 nous livre un trailer sur la timide Claris

Prévu courant 2020 en Europe exclusivement sur PlayStation 4, le très attendu Project Sakura Wars devrait ravir les amoureux de Tactical-RPG et de Sim Dating qui désespéraient de voir cette prestigieuse licence de SEGA reve...
by Neoanderson
0

 
 

The Legend of Zelda Breath of the Wild 2: le jeu serait prévu pour… 2020! Crédible?

Si personne ne contestera le fait que The Legend of Zelda: Breath of the Wild a été LE jeu qui a fait cartonner la suite à son lancement en mars 2017, notamment grâce à ses notes parfaites ultra nombreuses dans la presse v...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox Scarlett: Sortie prévue pour… le 6 novembre 2020! (Insider)

Surpuissante console devant permettre à Microsoft de revenir sur le devant de la scène après une génération Xbox One largement en demi-teinte par rapport à sa concurrente de toujours (la gamme PlayStation), la Xbox Scarle...
by Neoanderson
0

 

 

Google Stadia: 12 jeux au lancement, dont… une seule exclu! Voici la liste!

Prévue pour une sortie le 19 novembre prochain, la Google Stadia, alias la plateforme de jeu vidéo en streaming par abonnement de Google, vient de nous révéler son line-up de lancement et si vous vous attendiez à de belles...
by Neoanderson
0

 
 

Star Wars Jedi FO: WTF?! EA refuse les 10h de Preview EA Access pour… éviter les spoils! Crédible?

Si l’EA Access a pour lui une sympathique librairie de titres EA jouables à volonté par abonnement, il est surtout utile pour tous ceux qui veulent tâter d’un jeu de cet éditeur avant sa sortie, notamment grâce...
by Neoanderson
0

 
 

Death Stranding: Un réseau social permet aux gens de critiquer… sans essayer, selon Kojima

Bien que nous ayons été bluffés par Death Stranding et son originalité folle dotée d’un moteur de jeu en béton armé et d’un scénario d’une rare intensité, (confer notre test en cliquant ici), on const...
by Neoanderson
0

 

 

Death Stranding: Kojima le défend: Incompris au début, Blade Runner est à présent un film légendaire!

Si Death Stranding nous a littéralement éblouis par la puissance de son scénario, sa beauté graphique ensorcelante et l’originalité de son monde et de son système de jeu (confer notre test en cliquant ici), d’...
by Neoanderson
0

 
 

Death Stranding: Kojima veut en faire une saga à la Metal Gear Solid! Vous aimeriez?

A présent que Death Stranding est sorti et génère des réactions tantôt totalement euphoriques (à juste titre!), tantôt plus mitigées (souvent émises par des gens qui n’ont pas jouté au soft), tous les regards se...
by Neoanderson
4