N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les news/Previews

30 janvier 2019

Rage 2: Notre Preview Complète d’un Mad Max façon… Dishonored!

More articles by »
Written by: Neoanderson
Étiquettes : , , , , , , , , ,

Fuité par la chaîne de magasins Walmart Canada un peu avant sa révélation complète durant la conférence Bethesda E3 2018, Rage 2 espère prouver à tous que cette licence FPS Post-Apocalyptique déjantée peut rencontrer un succès de masse après un excellent premier volet qui n’a, hélas, pas connu des ventes faramineuses. Pour ce faire, id Software et Avalanche Studios ont décidé de pousser jusqu’à leur paroxysme la notion d’Open World et le côté « Mad Max » sous ecstasy, afin de nous livrer un soft où liberté d’action rime avec carnage programmé. Après plus de deux heures passées sur le titre, la recette marche-t-elle vraiment? 

« On entre de suite dans le vif du sujet avec une mission motorisée bien nerveuse! »

Rage 2 se passe chronologiquement 30 ans après le premier volet. Vous y incarnez Walker, un des derniers Rangers, homme ou femme au choix selon vos goûts, qui entend bien essayer de faire régner un semblant de loi dans ce chaos notoire et surtout venir à bout du mystérieux « Projet Dagger » ayant pour but l’asservissement de l’Humanité. Vous vous en doutez, vous allez très vite intégrer un groupe de Résistants et enchaîner les missions visant aussi bien à défendre la veuve et l’orphelin qu’à affaiblir les ressources du projet précité, le tout avec des méthodes assez expéditives.

Notre session de jeu nous entraîne donc d’abord à la poursuite d’un convoi armé, au volant de notre buggy boosté pour l’occasion avec une mitrailleuse et un lance-missile, les commandes se voulant assez classiques même si on appréciera l’ajout d’armures à retirer aux véhicules adverses et de points faibles à découvrir à 100 à l’heure. L’impression de vitesse est bonne, l’I.A. plutôt revancharde, et le fun répond présent.

« La maire de Wellspring vous apportera son aide… mais pas sans contrepartie »

Passée l’annihilation de ce fameux convoi par nos soins, on arrive en mode FPS dans la ville de Wellspring, de nuit, et autant dire que la rétine est plutôt flattée pour qui aime le look décadent cyberpunk. Néons mauves, rues crades, NPC aux looks bigarrés, le design artistique fleure bon le post-apocalyptique et l’envie de se plonger plus avant dans cet univers se fait vite ressentir. Ça tombe bien, notre premier objectif sera de trouver la Maire de la ville, Loosum Hagar, afin d’en apprendre plus sur le Projet Dagger.

Mais notre arrivée ne passe pas inaperçue, et un groupe d’intrus débarque rapidement pour nous mettre des bâtons dans les roues. L’occasion d’assimiler les nouvelles bases de combat du soft, qui s’inspire plutôt pas mal des titres Arkane Studios tels que Dishonored et Prey, avec rush d’esquive, roue des pouvoirs, télékinésie, bouclier d’énergie, trou noir ou encore poing vengeur sur le sol façon Thor. Vous aurez déjà l’embarras du choix, en plus d’armes plutôt badass. Mais le plus drôle reste sans doute le Windstick, une espèce de boomerang capable de décapiter vos opposants dans de jolies gerbes de sang. Enfin, la jauge d’Overdrive vous permettra d’entrer dans une transe meurtrière que ne renierait pas le fan de DOOM.

« Des combats qui empruntent pas mal à Dishonored »

Vous l’aurez compris, les rixes sont furieusement nerveuses et vous permettent pas mal de folie, tandis que la personnalisation de votre héros passera par un petit côté RPG via des points à répartir dans trois arbres de compétences afin d’obtenir un avatar au style de combat vous ressemblant vraiment. Côté RPG qui se retrouve d’ailleurs aussi dans l’Open World, lequel vous permettra d’accomplir des missions divisées en trois types distincts, dont Kill & Destroy ou encore Capture & Control, chaque type offrant des points à l’un des 3 leaders de la Résistance et débloquant d’autres quêtes et éléments importants du scénario ou de crafting.

Un gameplay qui a fait ses preuves donc, et s’avère plutôt jouissif grâce aux nombreux événements aléatoires qui peuplent l’univers du soft et à la profusion de véhicules à conduire, même si on regrettera qu’il ne soit pas possible pour l’instant de piquer ceux des ennemis qui filent à toute allure sur les routes, nous forçant parfois à faire de longues distances à pied avant de trouver un camp retranché où dérober une caisse.

« Un moteur 3D qui envoie du lourd »

Bref, histoire de continuer la quête principale et après avoir exterminé deux bases adverses dans un déluge pyrotechnique, constatant par la même que malgré des effets de lumière à revoir et une synchro labiale moyenne, le moteur technique envoie du lourd, place à présent au but ultime de cette démo: rencontrer l’infâme Klegg pour pirater son ordinateur. Seulement voilà, Klegg ne se laisse approcher que si vous vous faites un nom, et dans le milieu il n’y a que deux façons d’y parvenir: devenir la star d’un show TV de combats mortels ou le caïd des courses trash!

Vous me connaissez, il a fallu que je me fasse les deux objectifs et me voilà d’abord embarqué dans le Mutant Bash TV Show, où la vieille et effrayante Desdemonya, buveuse de sang frais à ses heures perdues, nous convie à passer diverses épreuves qui ont toutes un seul but: tuer, tuer, et encore tuer du mutant! C’est gore, ça demande un peu de stratégie, mais on s’en sort relativement aisément pour peu que l’on alterne entre pouvoir psychiques et armes de destruction massive.

« Wellspring de nuit possède une ambiance envoûtant façon Cyberpunk trash »

Vient ensuite le tour de la course, un peu moins réussie à cause d’une physique des véhicules pas toujours au top. On sent en effet que le moteur de jeu est taillé pour l’Open World motorisé, mais pas pour la course arcade.

Toujours est-il que notre réputation étant désormais faite, on se rend de nouveau à Wellspring pour y rencontrer Klegg, qui nous accueille à bras ouverts pour féliciter la nouvelle coqueluche de la région, avant de nous attirer face à un gros boss mécanique, dans un guet-apens qui prouve qu’il y a bien une taupe au sein de la Résistance. Un combat épique comme on les aime, et une fin de démo qui nous laisse plutôt haletant quant à la suite des événements.

Bref, Rage 2 peut se qualifier comme un mix plus que réussi entre un Mad Max Fury Road, un Open World bien calibré et un gameplay à la Dishonored qui nous donne au final une recette très relevée pour qui aime les jeux irrévérencieux et surtout… délicieusement épicés!

Trailer de Gameplay Vidéo

La Note Preview N-Gamz: 4/5

PS: La Note Preview N-Gamz symbolise le degré d’attente suscité à la rédaction après la découverte du jeu et non une cotation sur sa qualité finale. Elle ne représente donc aucunement une idée de la note qui sera attribuée à l’issue du test complet


About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!




 
Les dernières news!
 

 

Crackdown 3: Moins d’une semaine après sa sortie, le jeu est déjà… à moins de 40€!

Alors qu’il aurait dû être, vu son temps de développement et ses nombreux reports, l’un des titres phares du catalogue d’exclusivité Xbox One, Crackdown 3 a plutôt subi l’effet du pétard mouillé ...
by Neoanderson
0

 
 

Nintendo: WTF?! Reggie Fils-Aime, le boss de Nintendo US… prend sa retraite!

C’est un sacré choc que nous vivons ce soir dans notre microcosme vidéoludique! En effet, on vient d’apprendre que Reggie Fils-Aimé, le charismatique boss de Nintendo of America, l’homme qui présentait les...
by Neoanderson
0

 
 

Resident Evil Switch: des infos sur les portages de RE0, RE1 et RE4… avant la fin du mois!

En fin d’année dernière, Capcom a officialisé l’arrivée pour 2019 de trois portages de ses Resident Evil sur Nintendo Switch, à savoir les Remasters HD de Resident Evil 1 (version Remake), Resident Evil 0 et Re...
by Neoanderson
0

 

 

Anthem: WTF?! Les chargements sont plus longs… que certaines missions du jeu!

Ouch! Anthem est en train de se prendre en pleine face des tests plutôt mitigés, ne carburant pour l’instant qu’à 68% de moyenne sur Metacritic, la faute à des quêtes plutôt quelconques, des déplacements ultr...
by Neoanderson
0

 
 

Amazon Appstore: l’offre Play&Shop vous offre du cashback… pour chaque achat!

L’Amazon Appstore, alias la meilleure alternative à GooglePlay, a lancé récemment l’offre Play&Shop, valable jusqu’au 31 mars 2019. Et on peut vous dire qu’elle va sans doute vous intéresser! En effet, c...
by Neoanderson
0

 
 

Super Dragon Ball Heroes World Mission: « Hero » Edition et nouveau trailer sur la création de cartes!

BANDAI NAMCO Entertainment Europe a dévoilé un nouveau trailer pour le prochain SUPER DRAGON BALL HEROES WORLD MISSION. Celui-ci présente globalement le mode de Création des cartes et comment les joueurs pourront créer et ...
by Neoanderson
0

 

 

Anthem: partenaire du jeu, le boss Xbox traite les testeurs trop durs de « pleurnicheurs »

On ne va pas se le cacher, Microsoft n’a pas beaucoup de veine en ce moment avec ses exclus Xbox. Ainsi, après l’annulation de Scalebound et de Fable Legends puis les tests mitigés sur Sea of Thieves, c’est ...
by Neoanderson
0

 
 

Guerre des Consoles: pour le boss de Sony, Nintendo et Microsoft font du bon boulot!

Dans la sacro-sainte Guerre des Consoles qui sévit depuis les tous débuts de l’histoire vidéoludique, il arrive parfois que les constructeurs baissent les armes et se décident à encenser leurs concurrents directs. Si...
by Neoanderson
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *