N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les news/Previews

18 mars 2018
 

Nintendo Labo: Notre Preview Switch! Concept en carton pâte ou petite révolution?

Présenté à la surprise générale le 17 janvier dernier par le biais d’une vidéo qui a déchaîné les passions positives comme négatives, le Nintendo Labo fait partie des concepts dont seul Nintendo a le secret, lui qui adore développer des périphériques pour soutenir une vision et un jeu. On se souvient ainsi tous de Mario Paint et sa souris, du stick analogique de la Nintendo 64 pour donner vie à l’incroyable jouabilité de Mario 64, ou encore du génial concept de l’écran tactile pour la DS. Cette fois, le constructeur a décidé de nous faire aimer… le carton! Et oui, place à la créativité et aux mini-games lors d’un événement tenu le 4 mars dernier à Malines. Mais quoi de mieux pour tester un concept familial que d’y envoyer votre humble serviteur et sa fille, rédactrice en herbe sur N-Gamz? Alors, avons-nous été séduits? Oui, mais…

Vous l’aurez compris, c’est donc en parfait public cible que nous avons pu nous essayer, ma fille et moi-même, au deux kits du Nintendo Labo prévus pour sortir le 27 avril prochain, à savoir le Robot Kit vendu à 70€ et le Multi Kit monnayé à 60€, le tout exclusivement sur Nintendo Switch. Un tarif qui nous semble toujours, même après test, un peu prohibitif étant donné le matériau de base utilisé dans la construction: du carton! Cependant, au vu des possibilités de créations personnelles offertes, on se montrera bien plus conciliant à l’égard du Multi Kit, mais nous y reviendrons.

« Une construction de module simple grâce à un tuto vidéo très bien pensé »

Passée une petite présentation du trailer et un mot de bienvenue du staff Nintendo présent sur place (un staff en or d’ailleurs, toujours aux petits soins pour ma fille), nous avons pu nous installer à une table pour construire, à notre rythme et grâce au tutorial vidéo offert par l’écran de la Switch, le module radio-commandé à pattes. Un engin plutôt ingénieux puisqu’il fonctionne grâce aux vibrations des deux joy-cons, que l’on y insère plutôt facilement et qui contrôlent les rotations à gauche et à droite.

La construction en elle-même n’est pas excessivement complexe puisque tout se fait à base de pliages et de clips dans des encoches prévues à cet effet. Un jeu… d’enfant justement! Il faut dire que j’avais un peu peur de la complexité des modules, mais j’ai pu constater avec étonnement que le tuto vidéo était tellement bien fait que notre rédactrice en herbe, âgée de 7 ans, n’a eu besoin d’aucune aide extérieure pour monter sa propre création.

Par contre, et c’est un bémol récurrent pour tous les modules Nintendo Labo, la solidité de l’ensemble me fait très peur! En effet, rien qu’en détachant de la planche en carton les différentes pièces à assembler, ma fille a réussi à plier une patte, et pourtant Dieu sait qu’elle est précautionneuse dans ses gestes. On imagine donc mal livrer ce Nintendo Labo a des enfants plus turbulents et un peu plus rudes. Sachant que, contrairement à ce qui a été annoncé au début, les modèles en carton ne seront pas téléchargeables gratuitement sur le net, on espère que le service Après-Vente de Big N a une réponse correcte à apporter à ce souci, autre que « réparer soi-même son Nintendo Labo fait aussi partie de l’expérience ».

« Le robot est vraiment immersif, mais la « fragilité » de l’ensemble nous fait peur »

Et c’est un constat que l’on a pu faire sur chacun des modules proposés durant cet événement, lequel s’était déjà tenu le vendredi et le dimanche matin, ce qui se ressentait sur les constructions qui ont du être manipulées par tout un tas de bambins durant de longues heures avant que nous les ayons en main. Rien n’était « hors-service », hormis le sac à dos du robot dont la ficelle de détection du poing droit nous a lâché deux fois, mais on sentait du jeu sur les touches du piano ou encore une manivelle qui tenait difficilement en place dans la maison en carton. Bref, sur le long terme, on se pose des questions quant à la durabilité de l’ensemble.

Mais venons-en aux jeux justement, puisque après avoir décoré notre module, aussi appelé Toy-Con, grâce au kit de personnalisation Nintendo vendu un peu moins de 10€ (avec moult stickers issus des licences du constructeur), nous avons tester notre engin radiocommandé sur divers circuits et se rendre compte que l’interface de contrôle tactile sur l’écran Switch était extrêmement bien pensée. En effet, elle permet d’ajuster indépendamment le niveau de vibration de chaque Joy-Con, mais également de voir à travers les yeux de notre création grâce à la caméra infrarouge du Joy-Con droit. Cette même caméra vous offre également la possibilité de diriger votre hexapode en plaçant la main devant, ou de lui fixer des limites à ne pas dépasser grâce à des bandes réfléchissantes sur le sol. Bref, il y a de l’idée en pagaille!

« Le piano est très fun et inventif, mais sortira-t-il du cadre du mini-jeu? »

Par la suite, nous avons testé un à un tous les jeux et Toy-Cons proposés par le Multi-Kit et le Robot-Kit. Nous avons ainsi pu nous adonner à un mini-game de pêche plutôt rigolo avec une canne et une manivelle en carton, ainsi qu’à une course de moto typée arcade avec un guidon créé pour l’occasion, lequel prend en compte l’inclinaison du corps pour faire tourner votre Mii motard, le tout sur un look furieusement Mario Kart. A noter que vous pouvez insérer vos propres créations dans le lac du premier soft, en découpant simplement un demi-poisson sur un papier blanc et en le glissant dans le haut du module piano, pour permettre à la caméra infrarouge de générer l’autre moitié ingame. Il ne vous reste plus alors qu’à glisser vos doigts sur les touches pour modifier la taille de votre bestiole, sa couleur, et même lui placer des yeux… sur la queue! Fou rire garanti.

En parlant du piano, ce dernier s’est révélé étonnamment réactif et complet, puisque si chaque touche génère un son donné, il vous est également possible de modifier la tonalité via des vis d’accords en carton, chacune ayant sa gamme particulière telle que les graves, les aigûs et même… les miaulements de chats! Ajoutez à cela une fonction reverb et des partitions à suivre pour apprendre diverses mélodies, et vous comprendrez que l’expérience est très drôle, quoique l’on attendra de tester tout cela plus avant pour voir si la durée de vie tient la route.

« Un jeu de moto au look Mario Kart, simple d’accès et immédiatement fun »

On a terminé ce tour d’horizon des jeux du Multi-Kit par celui que ma fille et moi-même avons personnellement le plus apprécié: la maison! Il s’agit en fait d’une petite maisonnette en carton, que l’on peut bien entendu décorer à l’envie, mais dans laquelle on peut surtout glisser trois petits modules sur les côtés ainsi que l’écran de la Switch en façade. On voit alors apparaître un intérieur plutôt cosy dans lequel évolue une petite bestiole toute ronde et ultra kawaï.

Votre but? La faire évoluer en lui faisant manger des récompenses gagnées lors de mini-games, lesquelles apparaissent en fonction des duos de modules que vous enfichez dans l’édifice. Ainsi, si vous ne mettez que le Toy-Con « bumper », vous pourrez éteindre ou allumer la lumière de la pièce en temps réel. De même, si vous n’utilisez que « l’interrupteur », vous verrez apparaître un robinet que vous pourrez ouvrir à volonté histoire de remplir la salle d’eau, votre bestiole réagissant en enfilant une jolie petite bouée.

Mais si vous placez les deux modules précités ensemble, vous aurez accès au mini-game de la mine, dans lequel votre animal de compagnie virtuel est juché sur un chariot à vent qu’il faudra faire avancer en switchant à intervalles réguliers l’interrupteur, pendant qu’une pression sur le bumper vous servira à sauter pour éviter les obstacles et récupérer des gemmes, synonymes de récompenses à manger!

« Assurément le jeu qui nous a le plus emballé: la maison et son animal virtuel à faire évoluer »

Nous avons pu essayer trois combinaisons possibles, la dernière prenant même la forme d’un micro-onde permettant de faire chauffer vos récompenses pour les mixer entre elles, donnant lieu à des résultats plutôt fous qui se verront directement sur votre bestiole. On espère juste qu’il y aura plus de modules et donc plus de mini-jeux histoire de varier les plaisirs et découvrir de nouvelles interactions avec votre animal!

Ne restait plus qu’à nous essayer à l’imposant Robot Kit, vendu pas moins de 70€ et qui promet sans doute le montage le plus long de tous les Toy-Con. Cette fois, c’est notre rédactrice en herbe qui a payé de sa personne en enfilant l’armature, reliée aux pieds et aux poings par des ficelles qui soulèvent tout simplement des bâtonnets réfléchissant dans la box dorsale. Vous l’aurez deviné: à l’intérieur de cette dernière, on trouve également le fameux Joy-Con à caméra infrarouge censé lire tous vos mouvements. Un système assez réactif et un peu bruyant, même si le coup des ficelles n’est pas synonyme de… solidité justement.

Le gameplay du jeu en lui-même, pour sa part, est plutôt immersif puisqu’on contrôle un robot géant capable, dès qu’on se baisse, de se transformer en voiture de combat. On écarte les deux bras et on vole, on tape des pieds en rythme et on avance, on se penche pour tourner sur soi (un peu étrange au départ) et le must vient de la visière qui encercle notre tête: baissée, elle vous fait passer en vue interne! Bon après cet effet de surprise, on se rend compte que le jeu vous demande juste de détruire un maximum de buildings et autres ovnis dans un temps donné, et on ne sait pas s’il y aura d’autres modes comme une campagne solo par exemple, d’où notre réserve concernant l’intérêt à long terme.

« L’atelier Toy-Con vous apprendra les bases de la programmation! Si la Communauté suit… le buzz est garanti! »

Enfin, on ne peut clairement pas passer sous silence le mode « Atelier Nintendo Labo », qui n’est ni plus ni moins qu’un moyen de programmer votre Switch et vos Toy-Cons pour créer tout ce qui pourrait vous passer par la tête. Le principe est simple: grâce à des noeuds d’entrée qui correspondent à une action (bouger le joy-con, appuyer sur une touche, tourner une manivelle), vous allez pouvoir définir une condition (nombre de pression, inclinaison, …) et un résultat tel qu’une vibration de la manette, une note de musique, le virage d’une moto, etc… C’est ludique à souhait et ça permet même de créer ses propres Toy-Con au bout du compte, avec d’incroyables perspectives pour l’avenir si une vraie Communauté se crée autour du soft et partage ses créations sur le net!

En conclusion: le Nintendo Labo en tant que concept est convaincant car il est simple à comprendre, fun à construire, et promet pas mal de folies pour qui s’amusera à créer ses propres réactions grâce à l’Atelier. Par contre, d’un point de vue pratique, la solidité de l’ensemble nous paraît un peu trop aléatoire pour ce qui reste, on le rappelle, des kits destinés aux enfants. De plus, le prix nous fait tiquer quelque peu également, et on espère que Big N mettra régulièrement à jour les mini-games proposés pour leur donner plus de profondeur et de durée de vie. Bonne idée donc, mais intérêt réel sur le long terme à juger une fois les kits entre nos mains!

Nintendo Labo: la bande-annonce

La Note Preview N-Gamz: 3,5/5

PS: La Note Preview N-Gamz symbolise le degré d’attente suscité à la rédaction après la découverte du jeu et non une cotation sur sa qualité finale. Elle ne représente donc aucunement une idée de la note qui sera attribuée à l’issue du test complet


About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!



 
Les dernières news!
 

 

Street Fighter: WTF?! Le monde va mal! Ryu devient… un Power Rangers!

Il y a des news vidéoludiques que l’on penserait ne jamais écrire dans sa vie de rédacteur en chef, et pourtant le plus improbable arrive parfois. Un peu comme si on m’avait dit, en pleine guerre des consoles 16 ...
by Neoanderson
0

 
 

Resident Evil 2 Remake: Un collector avec une statuette de Léon pour… 200€! Vous prenez?

Toujours dans le cadre de sa conférence à la Comic Con 2018 de San Diego, Resident Evil 2 Remake a officialisé une version collector PlayStation 4 et Xbox One (exit le PC) qui débarquera en même temps que le soft, à savoi...
by Neoanderson
0

 
 

Resident Evil 2 Remake: l’artwork officiel de la boîte du jeu révélé! Votre avis?

Grâce à une très longue conférence qui lui a été entièrement dédiée à la Comic Con 2018 de San Diego, Resident Evil 2 Remake a prodigué aux fans une myriade de nouveaux visuels et informations inédites, comme le loo...
by Neoanderson
0

 

 

Resident Evil 2 Remake: Claire s’affiche enfin! Exit short sexy et bras nus! Vous aimez?

Si Leon S. Kennedy avait pu nous présenter son air juvénile dans les trailers et phases de gameplay de Resident Evil 2 Remake, Claire Redfield n’avait pas encore eu cet honneur. Que les fans se réjouissent donc, puisqu...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox: « Microsoft doit abandonner la One et se concentrer sur la Next Gen! ». Vous pensez?

A moins d’être un Pro-Xbox pur et dur depuis des lustres (mais si, c’est comme les Pro-PlayStation, avec d’énormes oeillères… m’voyez), tout le monde se doit de reconnaître que Sony a largement...
by Neoanderson
0

 
 

Star Wars: Disney va continuer… la série Clone Wars! Vous êtes pour? (Vidéo)

Série animée en images de synthèse faisant partie du Canon de la saga Star Wars, Clone Wars nous racontait les aventures de Obi-Wan, Yoda et surtout du duo Anakin Skywalker – Ahsoka Tano durant les fameuses guerres des...
by Neoanderson
0

 

 

PS4 Firmware 6.0: Inscriptions ouvertes pour la Beta! Rétrocompatibilité PS3 en vue?

Enfin! Sony a enfin décidé de franchir une nouvelle unité au lieu d’une décimale pour son Firmware PlayStation 4, ce qui en général veut dire qu’il y a aura de chouettes changements en vue mais aussi de consé...
by Neoanderson
0

 
 

Marvel Vs. Capcom – Infinite: Razer sort un pur stick arcade PS4 à… 240€! Tenté?

Razer a annoncé récemment sa collaboration avec Capcom et Marvel pour créer un stick arcade Razer Panthera pour « Marvel vs. Capcom: Infinite » sur  PlayStation 4. Coût de la bête: 239,99€! Le stick de jeu de combat...
by Neoanderson
0