N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les news/Previews

14 février 2018

The Council: Preview d’une Aventure « RPG » Narrative qui redéfinit le genre (What’s Next Focus)

Genre ayant pris un essor considérable depuis le succès du Walking Dead de Telltale, ou encore du Life is Strange de DontNod, l’aventure narrative 3D à la troisième personne semble à présent noyée sous un raz-de-marée de titres « clonés ». Fort heureusement, Focus Home Interactive a décidé de faire confiance aux développeurs de Big Bad Wolf Studios pour renouveler la recette et nous permettre de découvrir, lors du What’s Next 2018 du 7 février dernier, l’intrigant « The Council ». Un mix ô combien réussi entre l’aventure narrative et le RPG, dans lequel vos décisions mais aussi… vos stats ont de vraies répercussions sur la suite de l’histoire, même à court terme. Après plus d’une heure trente de jeu, autant dire qu’on est conquis!

« Le début du soft vous met dans une situation plutôt délicate »

Cette oeuvre est « probablement » une fiction… C’est par ces mots qui nous ont de suite fait sourire que commence The Coucil, le jeu d’aventure narratif épisodique (cinq épisodes au total, un tous les deux mois) qui vous met dans la peau du jeune Louis de Richet, membre de la Société Secrète du Triangle d’Or dont sa mère est la dirigeante.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, le jeu vous invite à une petite intro dans laquelle vous aurez à vous défaire d’une situation assez délicate en compagnie de votre génitrice, ce qui vous octroiera déjà, en fonction de votre choix, une balafre (ou non) sur le visage, laquelle vous suivra tout au long de votre périple. Ça commence bien et ça prouve dès le départ la volonté des développeurs de marquer chacune de vos décisions de répercussion durables.

Passé cet intermède explicatif et cette conséquence à court terme, on se retrouve plongé en 1793, sur une île lugubre au large des côtés anglaises. Vous y êtes invité par le mystérieux Lord Mortimer pour une raison plutôt angoissante: votre mère, qui résidait sur ce sombre rocher maritime depuis quelques jours… s’est volatilisée! Son hôte souhaite donc que vous investiguiez en sa demeure, un étrange manoir, afin de lever le voile sur cette inquiétante disparition.

« De nombreux personnages dont il vous faudra percer les secrets »

Mais quelle n’est pas votre surprise de constater que vous êtes loin d’être le seul invité de Lord Mortimer puisque le magnat aime à réunir les plus grands de ce monde, dans le secret le plus absolu, histoire de façonner le futur! C’est ainsi que vous allez côtoyer aussi bien Napoléon Bonaparte que George Washington, président fraîchement élu des Etats-Unis d’Amérique mais aussi… membre émérite de la branche américaine de votre société secrète!

Ajoutez à cela les « visions » sanglantes de notre héros, un Cardinal manipulateur, une Duchesse au charme foudroyant ou encore la mystérieuse « Lady Adams », et vous aurez un cocktail explosif de secrets et autres complots qui rappelle furieusement les oeuvres d’Agatha Christie.

Durant l’événement, nous avons ainsi eu droit à une présentation complète du soft par les développeurs eux-mêmes (avant de jouer une bonne heure en toute liberté), lesquels nous ont montré le nombre plutôt fou de façons d’aborder une situation en fonction de certains choix cruciaux, vous ouvrant la voie vers des phases de jeu totalement différentes au sein d’un même épisode.

« Des choix cruciaux qui apportent une réelle tension et des phases de jeu inédites d’une partie à l’autre »

Ainsi, vous pourrez par exemple choisir de faire confiance à George Washington, ami de votre mère, et tâcher de lui faire gagner du temps en retenant Lady Adams pendant que notre homme fouille la chambre de la demoiselle, ou bien investiguer sur votre vision et espionner discrètement Napoléon Bonaparte en vous faufilant par son balcon, etc… La replay value promet donc énormément pour ces cinq épisodes comptant chacun 2 à 3 heures de durée de vie lors de votre premier parcours.

Mais ce n’est pas tout puisque de nombreuses phases de dialogues « combatifs » seront également présentes, changeant radicalement la suite des événements. Ainsi, chacune de ces « joutes verbales » demandera un certain nombre d’étapes remportées pour arriver à une issue favorable. Ratez trop d’étapes et vous aurez la mauvaise version de la discussion, entraînant souvent de graves conséquences, même à court terme.

Autant le dire: ces phases de parlotte seront clairement au coeur de l’expérience de jeu puisque les développeurs ont sciemment retiré toute scène d’action à base de QTE, pourtant monnaie courante chez la concurrence. L’action, il faudra donc la trouver directement dans les face-à-face verbaux, avec un système qualifié par le studio de « Combat Gameplay Dialog ».

« Les dialogues « combatifs » utiliseront chacune de vos compétences, et elles sont nombreuses! »

De fait, pour réussir les fameuses étapes précitées (ou Blunders en V.O.), vous aurez à analyser en amont, grâce à votre enquête, les traits de caractère de votre interlocuteur et les exploiter au mieux avec les vôtres, sachant que vous aurez à votre disposition pas moins de 20 traits, 44 talents et 15 skills (boostables sur plusieurs niveaux), ces dernières étant réparties sur trois arbres de compétence que sont diplomate, enquêteur et occultisme.

De quoi frapper plus fort (un coup de poing de diplomate, c’est pas l’idéal en effet), repérer plus facilement les indices, ouvrir des options de dialogue spécifiques, être le garant de l’étiquette, l’as de la politique, le roi des langues étrangères ou même vous la péter avec vos compétences historiques auprès des autres invités.

Attention cependant: votre opposant pourra être immunisé à certaines de vos spécialités (la logique, la science, …). De plus, vous n’aurez à votre disposition, en début de chapitre, qu’un nombre fixe de points de confrontation pour choisir les options les plus virulentes liées à vos meilleures capacités. Il faudra donc doser avec parcimonie vos réponses pour éviter de vous retrouver sans les meilleures possibilités de dialogues alors que vous êtes à deux doigts de découvrir la vérité.

« Visuellement, les décors sont superbes et votre héros a un sacré charisme »

Vous l’aurez compris, la personnalisation de l’expérience est le maître-mot, et honnêtement toutes vos stats et vos aptitudes ne sont pas là pour amuser la galerie, loin de là. Elles auront très vite une importance capitale sur votre progression de sorte que, rien que sur la première heure de jeu que nous avons pu faire manette en main, notre aventure était radicalement différente de celle de notre voisin, qui avait choisi de placer ses points d’XP dans d’autres stats que les nôtres. Un régal pour les amoureux du 100%!

Visuellement parlant, les intérieurs de The Council sont vraiment soignés et proposent des jeux de lumière convaincants et des textures détaillées. La modélisation des personnages tient plutôt bien la route, surtout pour la Duchesse et votre personnage principal, qui a une vraie « gueule » à l’écran et dégage un très bon charisme. Dommage, par contre, que la synchronisation labiale et la modélisation des personnages plus âgés soient moins concluantes, tout comme le fait d’avoir opté pour un simple point lumineux pour signaler les indices, ce qui risque de vous faire passer plusieurs fois à côté d’éléments importants noyés dans la profusion de détails des décors.

Bref, The Council, c’est un peu le renouveau du jeu d’aventure narratif, garanti 100% sans QTE, et dont le côté RPG avec les innombrables traits et skills de héros nous livre des joutes verbales stratégiques à souhait et des phases d’enquête différentes d’une partie à l’autre, le tout sur fond d’ambiance sombre, envoûtante et même parfois « mystique » comme on les aime! Un titre dont il nous tarde déjà de découvrir le premier épisode en mars sur PC, PlayStation 4 et Xbox One!

The Council: Trailer

La Note Preview N-Gamz: 4/5

PS: La Note Preview N-Gamz symbolise le degré d’attente suscité à la rédaction après la découverte du jeu et non une cotation sur sa qualité finale. Elle ne représente donc aucunement une idée de la note qui sera attribuée à l’issue du test complet


About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!




 
Les dernières news!
 

 

PlayStation 5: « Pour 2020, pas avant! Sony… n’en a pas besoin! ». D’accord ou pas?

Maintenant que la Xbox One X est sortie, tous les regards se tournent fort logiquement vers la nouvelle console de jeu à venir… la PlayStation 5 (nan parce que si la Xbox Two sort avant, on sera tous sur le cul, non?). A...
by Neoanderson
0

 
 

State of Decay 2: Après le Game Pass, Microsoft lancerait ses exclus à… 30€ ?!

Phil Spencer espère être un « visionnaire » du jeu vidéo au même titre que certains boss de Nintendo ou que l’inventeur de la PlayStation 1, Ken Kutaragi, aussi tente-t-il depuis des années plusieurs approches po...
by Neoanderson
0

 
 

The Last of Us: le film n’aura rien à voir avec le jeu vidéo! Est-ce le bon choix?

Annoncée depuis 2014 en tant que production conjointe entre Sony Pictures, qui détient les droits de la licence, Naughty Dog et Sam Raimi via sa société de production Ghost House Pictures, l’adaptation cinématographi...
by Neoanderson
0

 

 

Ghostbusters World: un jeu Ghostbusters à la Pokémon Go! On adore! Et vous? (Vidéo)

Je vais être franc avec vous: si votre humble serviteur aime l’univers des Pokémon depuis qu’il a joué à la version Rouge sur Game Boy du haut de ses 18 ans (1998… punaise… le coup de vieux), il a to...
by Neoanderson
0

 
 

Nvidia: « Vous trouviez le prix des cartes 3D élevé? Ça va être bien pire en 2018! »

Si vous êtes un gamer PC souhaitant le meilleur en termes de visuels 3D et de framerate, vous avez forcément investi dans une bonne grosse carte 3D, sans doute une Nvidia GTX 1080 (et Ti si vous voulez le top). De fait, vous ...
by Neoanderson
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *