N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les news/Previews

26 décembre 2016
 

Ark – Survival Evolved: Notre Preview Complète sur PS4

En l’an 2015, un petit studio tout nouveau du nom de Wildcard s’est lancé dans l’univers du survival online en Open World en sortant un jeu PC sympathique en Early Access : Ark – Survival Evolved. Un an plus tard, le titre a bien grandi et pourrait clairement devenir l’un des mastodontes du genre, aussi n’est-il pas étonnant de le voir débarquer sur consoles. Après un portage Xbox One de qualité, voici donc la version PlayStation 4 en accès anticipé, avant une sortie complète prévue pour le printemps 2017. Au menu : exploration au milieu de jungles denses, construction de bases et confrontation avec les reptiles qui étaient maîtres sur Terre il y a des millions d’années. Suivez-moi et découvrons ensemble si cette version est aussi bonne que son homologue PC.

Jurassic Ark

« J’ai dépensé sans compter alors: bienvenue à Jurassic… Ark! »

Ark : Survival Evolved est un jeu de survie de type sandbox. Tout débute une fois votre personnage créé via de nombreuses options esthétiques. Comme dans la version PC, vous vous réveillez seul, un étrange implant dans le bras, entouré de végétation et… de dinosaures ! Afin d’entamer votre aventure, vous devrez apprendre à survivre avec les moyens du bord : récolter des branchages, ramasser des pierres, construire un abri de fortune en chaume et dévorer des baies au coin du feu seront votre lot quotidien. Il vous faudra combler vos fringales, étancher votre soif et améliorer vos compétences grâce au système d’expérience incorporé dans le soft. Ainsi, pour gagner de l’XP, tout est utile : affronter des dinosaures, construire des structures ou des objets, voire même… marcher !

De fait, chaque montée en niveau vous accordera un point d’attribut à placer en santé, faim, ou encore en robustesse, mais aussi des « points d’engramme ». Ces derniers vous permettront de débloquer des plans de constructions (très nombreux) tel qu’un feu de camp, une tente ou encore une boussole histoire de vous faciliter la tâche dans votre périple. Sachez également que plus votre niveau sera élevé, plus ces plans seront gourmands en points.

Survivor Vs. Wild

« Un sacré bestiaire. Mieux vaut commencer petit »

Bien que le titre se veuille online, chacun peut choisir sa manière de jouer. Les plus prudents opteront ainsi pour du jeu en local tandis que les plus téméraires préféreront un vrai mode multijoueur en réseau. Ceux-là comprendront vite que les dinosaures ne sont pas leurs seuls ennemis : les autres êtres humains représenteront rapidement une grave menace pour votre survie s’ils ne sont pas dans votre camp. Vous aurez donc le choix entre construire votre propre base ou intégrer une communauté afin d’être un peu mieux protégé. Chaque option aura ses avantages et ses inconvénients, bien entendu.

Ark étant un sandbox, il ne possède pas d’objectif principal à proprement parler. Outre les 18 trophées à débloquer, vos missions seront surtout la récolte de matières premières, l’artisanat et, le plus amusant, le domptage de dinosaures. Ces derniers ne nécessitent pas une grosse tactique pour être apprivoisés : il vous suffira de les assommer à coup de fronde,  par exemple, puis d’accéder à votre inventaire pour leur donner de la nourriture. Une fois ceci fait et après un temps qui varie en fonction de l’animal, vous pourrez grimper sur votre nouveau compagnon à condition de posséder la selle correspondante. En plus de son rôle de monture, votre bestiole pourra aussi servir de mule pour garder vos objets ou encore de garde du corps chargée de vous défendre ou de protéger votre base. Qui a dit que le chien était le meilleur ami de l’homme, hein ?!

Voyage en 720p

« Soyons inventif grâce au crafting! »

Niveau maniabilité, l’adaptation du combo clavier/souris est toujours périlleuse sur une manette console. Heureusement, les petits gars de Wildcard Studios s’en sortent de façon très correcte et il sera facile de naviguer entre l’inventaire, les actions et les raccourcis sur les touches, le gameplay se voulant plutôt orienté action façon FPS durant les rixes.

Sur PS4, la performance technique est plus ou moins identique à celle de la version Xbox One, à savoir que le jeu tourne aux alentours de 30 à 45 images par seconde et passe d’une résolution allant de 680 à 720p. Les utilisateurs de PS4 Pro bénéficient d’une meilleure expérience puisque le titre peut afficher du 720p à 60fps ou du 1080p à 30fps. Le jeu est donc plutôt fluide malgré quelques chutes de framerate lors des balades au sein de bases « peuplées ».

Artistiquement, Ark est vraiment beau. Le jour, le soleil brille et illumine les pierres de manière à vous éblouir, tandis que la nuit, la lune vous éclaire de son faible halo, engendrant de très sympathiques effets de lumière. L’environnement se veut également plutôt travaillé, et le moindre brin d’herbe remue pour donner vie à cet univers. On note aussi beaucoup d’astuces graphiques pour augmenter l’immersion, comme la déformation de votre vision à cause de la chaleur des astres. Le soin apporté aux détails est donc notable, et il suffit de s’arrêter sur un bout de rocher pour observer l’opulence de la végétation ou des formations rocheuses. Autant dire que si vous aimez le monde jurassique, nul doute que vous apprécierez de jouer à Ark sur console !

Bon portage?

« Une maniabilité plutôt bien pensée mais une résolution un peu limite »

Ark est donc un jeu mélangeant l’artisanat et la collecte qui s’inscrit dans la catégorie des bons softs de survie sandbox. Le résultat sur PS4 est probant et n’a rien à envier à la version PC en termes d’immersion. Le titre est beau malgré sa résolution un peu limite et il vous occupera clairement durant de longues heures. De plus, il faut garder à l’esprit qu’il s’agit là d’une version inachevée et que certains aspects pourront forcément vous rebuter mais qu’ils seront corrigés au fur et à mesure des mises à jour. Il n’empêche que malgré cela, on trouve cet accès anticipé un peu cher puisqu’il est tarifé à 34,99€ pour le jeu et 15€ de plus pour y ajouter un ensemble de cartes. Pas donné mais le plaisir est bien là et on saluera l’ambition de Wildcard Studios de vouloir nous proposer un type de soft largement sous-représenté sur nos consoles.

La Bande-Annonce

La Note N-Gamz: 4/5

PS: La Note Preview N-Gamz symbolise le degré d’attente suscité à la rédaction après la découverte du jeu et non une cotation sur sa qualité finale. Elle ne représente donc aucunement une idée de la note qui sera attribuée à l’issue du test complet

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Deyleina
Joueuse le jour et streameuse la nuit (avec une grande passion pour le cosplay), je suis une adepte des jeux PC depuis ma plus tendre enfance (mon premier jeu étant "Prince Of Persia") ! J'adore également les films (surtout d'animation), la littérature (manga powa!) et la musique ! Ma devise : "Enjoy and Play" !



 
Les dernières news!
 

 

Call of Duty WWII: Des nazis noirs et zéro croix gammée en multi créent la polémique…

Et nous, nous sommes totalement d’accord avec les choix de game design opérés par Sledgehammer Games pour le coup! En effet, avant toute chose, nous tenons à rappeler qu’aussi « fidèlement historique » que v...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox One X: Microsoft promet d’annoncer des jeux à la Gamescom en août

Conscient que son lineup d’exclusivités Xbox One et One X est loin d’être enthousiasmant, Microsoft augmente sa communication autour de futurs titres non encore annoncés histoire de rassurer les fans, et on dirai...
by Neoanderson
0

 
 

Final Fantasy XV se montre en vidéo sur Xbox One X… et ça envoie du lourd!

Selon le site SomosXbox et si l’on en croit la vidéo ci-dessous, Hajime Tabata, l’homme derrière Final Fantasy XV, a présenté son bébé en version Xbox One X lors d’une émission nippone hier soir. On peu...
by Neoanderson
0

 

 

Xbox One: « On a plein d’exclus! On cherche juste le bon moment pour les montrer! » (A.Greenberg)

Le manque d’exclusivités pour ses consoles est clairement le gros point faible de Microsoft sur le marché vidéoludique, et ce ne sont pas les 22 softs montrés lors de la conférence E3 2017 du constructeur qui ont ras...
by Neoanderson
0

 
 

Dragon Ball FighterZ: Vrai jeu de combat hardcore, pas comme Xenoverse. Pluie d’infos!

Grosse surprise de Bandai Namco à l’E3 2017, Dragon Ball FigtherZ représente sans doute le jeu de baston « fantasme » de tous les fans de DBZ grâce à ses graphismes 2D jouissivement proches de l’anime et ses...
by Neoanderson
0

 
 

PlayStation 5: « Sony crée une VRAIE console, pas de PS4 Pro 2 »! Refus du modèle smartphone!

Lors d’une interview accordée à nos confrères allemands de Golem.de, Shawn Layden, le boss de Sony America, a rassuré les gamers qui voyaient en la PlayStation 4 Pro l’amorce d’un nouveau modèle économiq...
by Neoanderson
0