N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Game Music. Un seul crédo: Concession Zéro!



Les événements

23 septembre 2016

Detached : Notre Preview « VR Extrême » à la Gamescom 2016

Le souci avec la réalité virtuelle, c’est que si elle parvient à vous immerger pleinement dans un monde virtuel, elle est aussi génératrice du fameux « motion sickness », ce furieux haut-le-cœur qui peut assaillir les gamers un peu trop sensibles à cette nouvelle technologie au point de les rendre malades. En tant que rédac’chef de l’impossible, j’ai tenu à voir jusqu’où je pouvais aller à ce niveau et c’est tout naturellement que j’ai testé, à la Gamescom 2016 et durant trente bonnes minutes, le méconnu Detached. Il s’agit en effet d’une simu de « cosmonaute » en totale apesanteur développée par les Polonais d’Anshar Studios, lesquels définissent leur bébé comme « un jeu déconseillée aux personnes sensibles à la réalité virtuelle, mais ciblant principalement les gamers à la recherche d’une expérience en RV… EXTREME ! ». Alors, verdict médical ?

Et bien je vous rassure… je vais bien ! Par contre, ma camerawoman qui s’est prêtée au jeu via l’Oculus Rift n’a pas tenu deux minutes avant de devoir ôter le casque. Le motion sickness sera donc bel et bien la maladie vidéoludique des prochaines années si la réalité virtuelle se démocratise, qu’on se le dise !

"Detached propose une expérience VR "Extrême"... et le vertige vous gagne vite!"

« Detached propose une expérience VR « Extrême »… et le vertige vous gagne vite! »

De mon côté et armé du même périphérique, je dois bien avouer que je me suis tapé une ou deux fois une « suée » comme on l’appelle chez nous… mais il faut dire que la session test avait lieu à l’aube d’une journée Gamescom fort chargée alors que la veille nous avions fêté notre première journée au salon en goûtant, après tous nos rendez-vous presse, aux délices de la cuisine allemande (autrement dit : pain-saucisses et bières à volonté… ahem).

Bref, chacun réagira différemment à la simulation de vol en combinaison spatiale d’Anshar Studios, mais si je n’ai pas été malade après la soirée de la veille et la bonne demi-heure passée en mode Oculus Rift, c’est que les petits gars sont quand même parvenus à éviter au maximum les effets de caméras non naturels et déstabilisants !

Maintenant que je vous ai fait mon bilan de santé, place au titre en lui-même, que vous pouvez dès à présent retrouver en accès anticipé sur Steam et qui vous place dans la peau d’un spationaute perdu au cœur d’une station abandonnée au beau milieu d’un champ d’astéroïdes, le tout à la première personne of course (oui parce que la réalité virtuelle sert quand même principalement à vivre l’action à travers les yeux du héros, non ?).

"Pas de survival horror dans l'espace mais... du Capture The Flag!"

« Pas de survival horror dans l’espace mais… du Capture The Flag! »

Étrangement et alors que le pitch de départ semblait tout tracé pour nous donner un Survival Syfy-Horrifique (Dead Space, Alien, … vous en voulez d’autres), les développeurs ont opté pour… un soft orienté PvP ! Oui, vous avez bien lu ! Le principe du titre sera donc de retrouver d’autres cosmonautes dans ce terrain de jeu galactique et de vous adonner à une capture de drapeau dans les règles, en maximisant les impulsions de vos propulseurs dorsaux pour d’impossibles manœuvres dans toutes les directions de l’espace, en coupant les réserves d’oxygènes de vos opposants et en explorant votre environnement pour découvrir de précieuses ressources… le tout sans utiliser de sac à vomis.

Malheureusement pour nous, lorsque nous avons effectué notre session de jeu, le mode multi n’était pas encore implanté et on vous en a donc parlé plus haut uniquement sur la base des déclarations des développeurs. Nous avons néanmoins pu nous adonner à l’immense tutorial solo qui sert à maîtriser au mieux votre combinaison, et le résultat est saisissant de liberté !

"Une maniabilité à revoir pour plus d'immersion en solo"

« Une maniabilité à revoir pour plus d’immersion en solo »

Ainsi, avec le pad que nous avions entre les mains, il était possible de bouger absolument partout mais autant être franc, la maniabilité n’était pas vraiment intuitive. Entre l’accélération, le recul, la montée verticale, le strafe horizontal, les rotations droite-gauche mais aussi haut-bas, le roulis sur soi-même, le bouclier pour se protéger des obstacles et enfin le simple bouton d’action, j’ai eu un mal de chien à atteindre mon premier interrupteur déverrouillant un sas…

Honnêtement, si au bout des trente bonnes minutes de preview j’avais pris le coup de main, on sent clairement que l’assignation des touches doit être repensée pour paraître plus logique, plus naturelle, quitte à l’automatiser un peu même si cela va à l’encontre de la politique des développeurs souhaitant que le plus méritant aux commandes soit le plus doué en PvP.

Ce souci de gameplay était surtout visible dans les intérieurs parfois étroits de la base spatiale où j’évoluais, sorte d’enchevêtrement de couloirs, de boutons à pousser pour ouvrir ou fermer des portes et de générateurs à alimenter en énergie pour enfin atteindre le précieux Graal : la première sortie spatiale !

"Visuellement, le titre réussit son pari de nous envoyer en l'air... enfin dans l'espace!"

« Visuellement, le titre réussit son pari de nous envoyer en l’air… enfin dans l’espace! »

Et là, c’est littéralement le pied… tout autant que la peur du vide intersidéral qui m’a étreint ! La très bonne résolution graphique offerte par l’Oculus additionnée à un moteur de jeu riche en effets de lumière bluffants font que l’on se croit vraiment en plein champ d’astéroïdes, cherchant désespérément une structure construite par l’homme dans le but d’y accrocher son regard pour se rassurer, alors que les réserves d’oxygène s’épuisent inexorablement…

Histoire d’amplifier le phénomène d’angoisse, Anshar Studios n’avait implanté aucune flèche d’objectif pour aider le joueur, le laissant volontairement errer entre les amas de pierres jusque à apercevoir, avec un peu de chance, une lampe de sécurité lui prouvant la présence d’un labo spatial ou d’un hangar salvateur, s’il parvient à l’atteindre ! Bref, on sent le potentiel d’un bon survival… que Detached n’est pas.

"Trouver les entrées des différents modules de la base sera vital pour récupérer de l'oxygène!"

« Trouver les entrées des différents modules de la base sera vital pour récupérer de l’oxygène! »

Néanmoins, avec le moteur graphique plutôt performant, les possibilités de mouvements, les deux-trois boosts de vitesse extérieurs que nous avons pu dénicher et qui sont assez grisants ainsi que cette gestion de la propulsion, du carburant et de l’oxygène, le résultat appliqué à une capture de drapeau en PvP pourrait être plutôt original.

On attendra donc d’en voir plus sur le multi de ce soft en réalité virtuelle « extrême » pour se faire un avis définitif sur ce que Detached peut proposer de différent au monde du jeu vidéo compétitif, mais notre corps n’oubliera pas de sitôt ce qui s’apparentait, pour lui, à une véritable sortie spatiale au beau milieu des étoiles. Un space-trip immersif au possible et annonciateur de choses incroyables pour le futur de la réalité virtuelle !

Detached est dès à présent disponible en accès anticipé sur Steam à cette adresse : http://store.steampowered.com/app/436230

Le tutorial solo en vidéo

La Bande-Annonce Officielle

La Note Preview N-Gamz: 3/5

PS: La Note Preview N-Gamz symbolise le degré d’attente suscité à la rédaction après la découverte du jeu et non une quotation sur sa qualité finale. Elle ne représente donc aucunement une idée de la note qui sera attribuée à l’issue du test complet

 



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!




 
Les dernières news!
 

 

Xbox Series X: la manette fonctionnera encore… avec des piles! Déçu?

Alors que Sony et Nintendo ont depuis des lustres franchi le pas des manettes à batterie intégrée pour leurs packs de consoles de jeu, Microsoft est toujours resté accro aux bonnes vieilles piles AA, qui peuvent vite plombe...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox Game Pass: NieR Automata BaG Edition débarque le 2 avril!

Après avoir annoncé un remake du premier NieR Replicant ainsi qu’un nouveau J-RPG mobile free-to-play, Square Enix a clôturé l’événement anniversaire des dix ans de la saga en confirmant que l’excellent ...
by Neoanderson
0

 
 

NieR: Un nouveau JRPG mobile confirmé tandis qu’Automata passe… les 4,5 millions de ventes!

Le dixième anniversaire de la franchise NieR est fêté en grandes pompes en ce moment-même par Square Enix, et après nous avoir annoncé un remake du tout premier opus de licence (cliquez ici pour en savoir plus), voilà qu...
by Neoanderson
0

 

 

NieR Replicant: Square Enix annonce le Remake du 1er NieR en vidéo!

Grosse surprise pour les fans de la saga NieR puisque Square Enix a profité d’un événement au Japon pour annoncer un certain… « NieR Replicant ver.1.22474487139… » (oui, c’est son nom). Le titre s...
by Neoanderson
0

 
 

Horizon Zero Dawn: Titan Comics va nous livrer la suite de l’histoire!

Jeu phare de l’écurie PlayStation 4, Horizon Zero Dawn a créé une licence forte à part entière mais surtout donné naissance à l’une des héroïnes les plus incroyables de cette génération: Aloy! De fait, si...
by Neoanderson
0

 
 

Resident Evil 3: Un mod transforme Jill en… sexy 2B de NieR Automata!

Après le « nude mod » pour Resident Evil 3 que l’on vous présentait dans cet article, voilà que le jeu de Capcom s’illustre encore par le biais d’un mod tout ce qu’il y a de plus sexy: celui de Ni...
by Neoanderson
0

 

 

Lara Croft Go et Monument Valley 2 temporairement gratuits sur iOS et Android!

Si vous êtes amateurs de jeux mobiles et que le confinement vous pèse, Square Enix et Ustwo ont décidé de vous faire passer le temps en vous musclant le cerveau sur iOS et Android puisque le premier offre gratuitement son L...
by Neoanderson
0

 
 

Mad Max: Un spin-off « Furiosa » pour 2021! Anya Taylor Joy pressentie en héroïne! Hypé?

Clairement l’un des films post-apocalyptiques les plus barrés et visuellement jouissif de tous les temps, le Mad Max: Fury Road de George Miller pourrait bien connaître une « suite » sur grand écran! En effet, le s...
by Neoanderson
0

 



0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *