N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les news/Previews

7 décembre 2015
 

Kingdom Come: Deliverance, notre Preview made in Gamescom 2015

Personne ne l’attendait, et pourtant… mon coup de cœur de la Gamescom va directement à Kingdom Come : Deliverance ! Il faut dire qu’on aurait pourtant dû voir venir ce titre puisqu’il est développé par Warhorse Studios, des anciens de 2K. Sur quoi ses membres ont-ils travaillés ? Euh… Trois fois rien en fait : Mafia, Operation Flashpoint, ArmA, Crysis 3, Forza Horizon et d’autres titres AAA en open world, rien que ça ! Il est donc tout naturel qu’avec un tel pédigrée, leur RPG médiéval soit digne d’intérêt. La preuve dans cette preview !

Une période médiévale empreinte de troubles

Une période médiévale empreinte de troubles comme background

Pour mener à bien le financement de leur Kingdom Come : Deliverance, les développeurs de Warhorse Studios ont choisi la solution Kickstarter. Une bonne idée puisqu’ils ont réussi à récolter pas moins de 300.000£ en… 36h ! Au final, le projet a obtenu le magnifique score de 1.106.371£ ! Une belle somme, qui promet un jeu tout aussi beau croyez-moi.

Kingdom Come : Deliverance se présente sous la forme d’un Jeu de Rôle Open World dans un univers médiéval, avec une bonne dose d’action. L’histoire du titre démarre en 1403 en Bohème-Moravie (actuellement la République Tchèque) et se base sur des évènements historiques réels. Dans ce contexte, le roi a été kidnappé par son frère qui a levé une armée pour s’emparer du royaume. Vous vous retrouverez donc à devoir participer, bon gré mal gré, au sauvetage de la Couronne.

La carte du jeu est vraiment impressionnante, tout comme ses graphismes

La carte du jeu est vraiment impressionnante, tout comme ses graphismes

Au programme ? Une carte de 15.5 km² qu’il faudra parcourir à pied ou à cheval, des batailles médiévales, des prises de châteaux et bien entendu, des donjons à explorer. Le tout, pour plus d’une trentaine d’heures de jeu. Attention toutefois, ici aucun dragon ni elfe, Kingdom Come se veut crédible du début à la fin, et cela passe également par son système de combat que l’on vous explique juste en-dessous.

Warhorse Sudios a ainsi reçu l’aide d’experts en arts médiévaux pour façonner un système d’affrontement hyper réaliste. En vue à la première personne, le joueur devra donc réagir en fonction de l’adversaire… mais pas seulement puisque l’ennemi s’adapte également à vos mouvements. Vous devrez donc choisir les bonnes parades, les bonnes attaques, et surveiller votre jauge d’endurance. L’objectif étant bien entendu de parer les coups de l’opposant et de contre-attaquer au bon endroit, celui qui est à découvert. Entre la pièce d’armure un peu faible ou le corps de votre adversaire à nu, vous aurez à être prudent dans le choix de vos cibles et saisir les bonnes opportunités. Seul petit défaut : les affrontements sont, du coup, relativement longs à terminer, surtout à l’épée. Heureusement, pour palier à cela, votre avatar disposera d’autres armes plus efficaces pour des morts instantanées, comme l’arc ou l’arbalète.

Le système de combat ultra réaliste demandera pas mal d'anticipation

Le système de combat ultra réaliste demandera pas mal d’anticipation

Outre le combat, le joueur devra aussi prendre soin d’assurer sa défense. Pour cela, le soft mise sur un système de couches de protection, qu’il faudra gérer. Trop de protections et vous serez trop lourd, ce qui diminuera votre endurance. A l’inverse, des couches trop légères vous rendront excessivement vulnérable, mais bien plus mobile. Votre attirail joue également sur votre charisme. A vous donc de savoir vous montrer persuasif avec votre allure, mais aussi vos paroles. D’ailleurs, qui dit jeu réaliste, dit temps de réponse limité et surtout, impossibilité de revenir en arrière sur les dialogues. Il faudra donc être prudent dans ses choix.

Tant qu’on en est à parler de réalisme (oui, il s’agit du mot d’ordre pour ce titre, vous l’aurez compris), sachez que toutes vos actions auront une influence dans le soft. Le meurtre, le vol, la façon dont vous prendrez des Forts, tout, absolument tout aura des répercussions, du moins c’est ce que les développeurs nous promettent. Du coup, une partie ne sera jamais identique à une autre. Enfin, le jeu proposera un système de craft, comme tout bon RPG qui se respecte.

Un nombre incalculable de choses à faire dans ce RPG sandbox

Un nombre incalculable de choses à faire dans ce RPG sandbox

Bref, que vous ayez l’âme d’un chevalier, le cœur d’un barde ou la sournoiserie d’un assassin, Kingdom Come : Deliverance s’adaptera à votre style, vous proposant des caractéristiques d’avatar propres à votre façon de jouer tout en mettant l’accent sur la notion de « liberté », donnant tout son sens au terme « Open World » dans un univers visuellement magnifique. Dire qu’on attend ce titre avec impatience est donc bien plus qu’un doux euphémisme !

Kingdom Come : Deliverance est prévu sur PC pour le printemps 2016. Comptez sur nous pour suivre le projet de très près et vous le tester comme il se doit !

 

La Note Preview N-Gamz: 5/5

PS: La Note Preview N-Gamz symbolise le degré d’attente suscité à la rédaction après la découverte du jeu et non une quotation sur sa qualité finale. Elle ne représente donc aucunement une idée de la note qui sera attribuée à l’issue du test complet

La Bande-Annonce

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Eneara
Eneara
Eneara, collectionneur et passionné de jeux vidéo depuis pas mal d'années. Amateur de cinéma, de lecture et de jeux de plateau, je suis aussi très attiré par tout ce qui touche au retrogaming. J'aime les jeux à scénario, l'action, et parfois me faire peur devant un bon petit jeu bien flippant. Facebook: Aurélien Eneara Ulsas



 
Les dernières news!
 

 

Xbox One X: Gears of War 4 en 4K@30fps OU en 1080p@60fps! Ça claque!

La Xbox One X débarque chez nous le 7 novembre prochain au prix de 499€, et les jeux officiels Microsoft commencent à faire connaître leurs améliorations sur le monstre de 6 teraflops de puissance graphique. Ainsi, on app...
by Neoanderson
0

 
 

WTF?! Un film live Dora l’Exploratrice réalisé par… Michael « Boom » Bay! (Transformers)

Et oui, Michael Bay a décidément juré de sacrifier sur l’hôtel hollywoodien tous nos souvenirs d’enfance! Ainsi, après avoir malmené nos chers Transformers sur plus de cinq films qui n’ont fait qu’...
by Neoanderson
0

 
 

Ex-Bioware: EA se fiche de ce que tu veux, il veut ton fric… et les Open World rapportent!

Ça balance sec du côté de Manveer Heir, un ex-développeur chez Bioware qui commence à en avoir assez de la politique mercantile d’EA visant à transformer tous les gros jeux solo en Open World sans âme et en GAAS (G...
by Neoanderson
0

 

 

Final Fantasy VII Remake: Nomura tease une date de sortie à la Paris Games Week!

Si l’on en croit nos amis de Bang Showbiz relayant les propos du créateur de Final Fantasy VII Remake, alias la nouvelle arlésienne de Square Enix qui devrait débarquer en tellement d’épisodes qu’elle se c...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox One X: Un Boost Mode façon PS4 Pro? Has been! Ici, c’est « Beast Mode »!

La Xbox One X, le monstre de 6 teraflops de puissance graphique de Microsoft, s’apprête à sortir chez nous pour la modique somme de 499€ (le 7/11) et les fans se questionnent quant à la comparaison potentielle avec s...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox One X: Une édition limitée somptueuse pour Assassin’s Creed Origins! (Vidéo)

La Xbox One X et Assassin’s Creed Origins, c’est un juteux partenariat entre Microsoft et Ubisoft qui devrait nous prouver ce que la nouvelle console de Big M a dans le ventre, tout en offrant une sacrée vitrine pu...
by Neoanderson
0