N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les news/Previews

25 octobre 2015
 

Blade & Soul: notre avis après le premier week-end de Beta fermée

En 2008, NC Soft balançait les premiers screens de son prochain MMORPG : Blade & Soul, un projet imaginé par Jae-Hyun Bae, directeur de production à qui l’on doit Lineage II, et brillamment designé par Hyung-Tae Kim, directeur artistique mondialement connu pour son somptueux travail sur Magna Carta. Quatre années plus tard, le jeu sortait en Corée du Sud pour le plus grand plaisir des fans. Nous sommes à présent fin 2015, et le deuxième week-end de Beta-test pour les U.S.A. et l’Europe vient tout juste d’avoir lieu le week-end dernier. Tatie Lady, en bonne écumeuse de MMO, était bien entendu de la partie ! Vous êtes parés ? La preview de Blade & Soul, c’est maintenant !

Présentation en règle !

Le chara design de Blade & Soul est somptueux et nous rappelle clairement Magna Carta

Le chara design de Blade & Soul est somptueux et nous rappelle clairement Magna Carta

Derrière Blade & Soul, se cache NC Soft pour l’édition et le développement. Dire qu’ils sont bien connus est un euphémisme puisqu’on leur doit des titres cultes comme Lineage ou encore Guild Wars 1 et 2, mais également Aion ou encore Wildstar. Bref, quand on parle de MMORPG, autant dire qu’ils en connaissent un rayon.

Niveau scénario du jeu, oubliez la fantasy, la science-fiction, le médiéval… et accueillez à bras ouverts un univers asiatique qui fleure bon la mythologie de l’extrême orient. De fait, dites adieu aux sorts et attaques des classes que vous aviez l’habitude de pratiquer pour saluer comme il se doit… les arts martiaux ! Votre histoire commence donc paisiblement dans votre petit coin de verdure et de sérénité qu’est votre école de combat. Malheureusement, les choses ne sont pas faites pour durer, et après quelques événements tragique que je ne vous spoilerais pas ici, vous devrez partir en quête de la Twilight Sword, une épée surpuissante appartenant autrefois à votre sensei.

J’ai testé pour vous… 

Le Gardien de la Nature: une classe polyvalente qui se joue principalement à distance

Le Gardien de la Nature: une classe polyvalente qui se joue principalement à distance

Le soft vous propose quatre races : les Lyn, les Gon, les Yun et les Jin. Celles-ci ont une grande importance puisque certaines classes leur seront exclusivement réservées. Justement, parlons des classes : au nombre de sept, elles sont plutôt hétéroclites puisqu’on peut y trouver le Maître du Sabre, le Destructeur, le Gardien de la Nature, le Maître des Eléments, celui du Kung-fu et la Lame Dansante. Un week-end de Beta étant malheureusement trop court pour les manier toutes, j’ai choisi de me concentrer uniquement sur le Gardien de la Nature et le Maître des Eléments.

Le premier cité est accompagné d’un familier : un chat. Seule la race des Lyn peut incarner cette classe. Descendants des Qilins, des animaux légendaires réputés pour leur malice, ils sont « Choupinous », petits, avec des oreilles pointues et une queue, apportant clairement une dose de fraîcheur dans le jeu. Mais revenons à notre classe : alors que vous enverrez votre familier foncer sur l’ennemi, le Gardien, lui, restera principalement à distance. Attaque ou soin, il est polyvalent et facile à manier d’emblée, bien qu’au fur et à mesure de la montée en niveaux et du développement de l’arbre de compétence, il se révèle bien plus technique à jouer qu’il n’y paraît.

Avouez que les Lyns sont vraiment mignons, non?

Avouez que les Lyns sont vraiment mignons, non?

Le Maître des Eléments, quant à lui, est une classe de distance également, qui frappe fort et ce même en déplacement. Les combos sont nombreux ainsi que les altérations. Elle est ouverte aux Lyn et aux Yun. Petite particularité, la race des Yun est uniquement féminine (et nope… je ne sais pas comment elles se reproduisent !). Descendantes du Phénix, elles sont tournées vers la méditation et l’enseignement.

I know Kung-Fu!

Si j’ai retenu quelque chose de l’utilisation de ces deux classes, c’est très sincèrement la fluidité et la rapidité des combats. Tout s’enchaîne merveilleusement bien, avec classe et panache. Petit bonus non négligeable, les apparences des compétences sont somptueuses !

Les combats sont fluides et les boss impressionnants

Les combats sont fluides et les boss impressionnants

Hors combat, le gameplay reste speed et lisse. Vous avez toujours rêvé de vous déplacer comme ces héros de films asiatique en flottant dans les airs ? Blade & Soul le permet ! Courir sur l’eau est également possible, dans la limite de votre barre d’endurance bien entendu. On sent nettement l’influence Wuxia qui a prédominé durant le développement.

« On ne s’est pas déjà croisé quelque part ? » « Non, impossible ! »

La création des personnages de Blade & Soul est tellement ouverte qu’il faudra franchement mettre de la mauvaise volonté avant de croiser votre jumeau en jeu. L’interface de base n’est pas ce qu’il y a de plus optimisée mais la possibilité de la remanier à notre sauce de A à Z et de façon très simple change immédiatement la donne. La mini-map, quant à elle, est très lisible.

Les compétences sont multiples et plutôt bien balancées

Les compétences sont multiples et plutôt bien balancées

Ingame, tout est fait pour vous faciliter la vie, que ce soit le système d’upgrade des armes, l’apprentissage des nouvelles compétences ou combos, la recherche de groupe, les instances, … En clair, vous êtes là pour passer du bon temps, pas pour vous casser la tête, et NC Soft l’a bien compris !

Wahou… mais c’est joli dans le coin !

Techniquement, les développeurs nous offrent, avec Blade & Soul, un soft à la qualité visuelle et sonore juste… fabuleuse ! Les décors sont magnifiques et changent radicalement d’une zone à l’autre, permettant de ne pas se lasser. Le character design est superbe, l’animation impeccable, et les effets spéciaux flattent la rétine.

Techniquement, Blade & Soul est superbe. La poésie asiatique qui se dégage des décors est assez incroyable

Techniquement, Blade & Soul est superbe. La poésie asiatique qui se dégage des décors est assez incroyable

La bande-son, quant à elle, nous immerge un peu plus dans cette ambiance asiatique si particulière (si jamais les arches et l’architecture locale n’avaient pas suffit). Enfin, signalons le très faible nombre de bugs rencontrés (jamais gênants) et l’absence totale de lags ou de soucis de connexion. Bref, un week-end optimisé pour la découverte du jeu dans les meilleures conditions.

Premier contact concluant

Blade & Soul a su se faire attendre, désirer même, mais au premier coup d’œil, l’attente valait le coup ! Beau, chronophage et facile à prendre en main, le soft balance du lourd dès le départ et promet de bons moments dans un univers asiatique quasi onirique. Arrivant prochainement au format free-to-play, vous pouvez déjà craquer pour un des packs fondateurs qui vous permettra, en plus de divers bonus, d’accéder à toutes les Betas prévues (comptez sur moi pour vous faire un compte-rendu de chacune d’elles si vous ne franchissez pas le pas, bien sûr).

La Note Preview N-Gamz: 4/5

PS: La Note Preview N-Gamz symbolise le degré d’attente suscité à la rédaction après la découverte du jeu et non une quotation sur sa qualité finale. Elle ne représente donc aucunement une idée de la note qui sera attribuée à l’issue du test complet

La Bande-Annonce

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

LadyDisturbed
Jeune sœur de bataille, dévoreuse de romans à la vitesse de la lumière et fanatique de jeux vidéos depuis la plus tendre enfance... voilà ce qui pourrait résumer de façon rapide votre petite rédactrice. Les mangas ne me font pas peur, la couture et le cosplay sont mon lot quotidien, l'écriture de fan fiction m'occupe et je rêve et vis dans un monde fait de fantasy et science fiction où les princesses Disney ont leur place. Éclectique, je suis ouverte à tous types de jeux, allant du RPG au FPS en passant par le Visual Novel, les MMO ou encore les jeux de stratégie et voguant dans les eaux troubles des jeux indépendants que je me plais à vous faire découvrir. Je ferais tout ce qui est possible pour être juste dans mes jugements, et puisse le sort vous être favorable !



 
Les dernières news!
 

 

Anthem: Discrétos, EA le retarde de… 6 mois! Futur Mass Effect Andromeda?

Anthem, alias le Destiny Killer made in Bioware qui a enthousiasmé les foules lors de sa présentation à l’E3 2017, devait originellement sortir au printemps 2018 si l’on en croit sa chaîne Youtube spécialement ...
by Neoanderson
0

 
 

Project Cars 2 – Xbox One X: Annoncé en 4K@60FPS, le studio n’y arrive pas!

Alors qu’il y a quelque temps, le studio Slightly Mad annonçait fièrement que son Project Cars 2 tournerait en 4K Native à 60FPS sur Xbox One X, voilà que Ian Bell, l’un de ses membres, refroidit les ardeurs de ...
by Neoanderson
0

 
 

Beyond Good and Evil 2: Michel Ancel nous livre du gameplay vidéo et… c’est énorme!

Après nous avoir scotchés avec une séquence cinématique aussi déjantée que rythmée, Michel Ancel remet le couvert avec sa présentation vidéo de Beyond Good and Evil 2 qu’il a faite en « Behind Closed Doors » ...
by Neoanderson
0

 

 

PlayStation 4: Alléluïa, le firmware 4.71 va tout déchirer! Euh, non en fait…

Forcément, quand on s’habitue à recevoir des firmwares 4.50 gonflés au boost mode PlayStation 4 Pro, à la prise en charge des disques durs externes, au custom du dashboard et aux Blu-ray 3D via PS VR, on a du mal à r...
by Neoanderson
0

 
 

Destiny 2 sort le 8/9? « Mec, c’est un we ça! Et nos serveurs? ». « Merde! Avance la date!!! »

Originairement prévu pour le 8 septembre prochain sur PlayStation 4 et Xbox One, Destiny 2 déboulera finalement deux jours plus tôt, soit le 6 septembre, chose assez rare dans le milieu. En effet, il arrive à 95% du temps q...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox One X: Une « bête à couper le souffle » d’après Mercury Steam (Castlevania LoS, Raiders of the Broken Planet)

Mercury Steam, le développeur de la trilogie Castlevania: Lords of Shadow, est véritablement euphorique à l’idée de travailler sur la Xbox One X, la nouvelle console de Microsoft qui débarquera le 7 novembre prochain...
by Neoanderson
0