N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les news/Previews

14 décembre 2014

Clandestine. (Preview)

More articles by »
Written by: Neoanderson
Étiquettes : , , , , , , , , ,

Développé par Logic Artists, à qui l’on doit le tactical RPG (peu connu) Expeditions: Conquistador sur PC, Clandestine. se veut être un « Jeu d’action-infiltration mâtiné d’espionnage proposant un gameplay asynchrone ». Ok, dit comme ça, on pourrait ne pas comprendre, mais rassurez-vous: une fois le jeu lancé, tout s’avère plus simple… un peu trop même…

Le choix des armes et des gadgets pour un jeu d'infiltration Post-Guerre Froide

Hommage aux romans et films d’espionnage des années 90, Clandestine. (avec un point à la fin) se déroule 5 ans après la chute du bloc soviétique. Les anciens espions de la Guerre Froide ont du mal à se réadapter dans ce nouveau monde qui vient d’émerger… d’autant plus que nombre d’entre eux passent l’arme à gauche dans d’étranges circonstances. Le Kingbridge Executive, une agence secrète financée par les gouvernements mondiaux, est chargé d’enquêter sur ces meurtres. C’est donc à Katia, une espionne hors pair, et à son binôme de hacker, Martin, de déjouer la sombre machination derrière ces assassinats.

Si joué seul, Clandestine. n’a que peu d’intérêt, à deux il propose une expérience qui, sur le papier, se veut très originale et diablement immersive. En effet, vous aurez le choix entre incarner Katia, en vue à la troisième personne, qui devra s’infiltrer au travers des quatre niveaux et trois modes de jeux que propose l’accès anticipé du titre actuellement disponible sur Steam, ou d’entrer dans la peau de Martin, le hacker, qui aura accès au plan des infrastructures, au réseau de caméras et de portes de sécurité et pourra soudoyer les gardes à distance, émettre un signal spécifique dans leur communicateur pour les déstabiliser, ou encore envoyer à des endroits précis des kits d’aide pour Katia. Bref, la coopération sera de rigueur, et c’est là que tout commence à partir en vrille une fois le jeu lancé.

La réalisation de Clandestine. est vraiment rebutante

Premièrement, pour un titre qui se base sur la communication entre deux joueurs humains, l’accès anticipé de Clandestine. ne propose aucune interface audio et oblige les joueurs à s’échanger leur Skype. De plus, techniquement, le titre ne tire aucun parti de l’Unreal Engine et nous propose une réalisation datée (des années 90 histoire d’être raccord avec le scénario?), des bugs à foison dont certains empêchant carrément d’avancer (une semaine pour que les devs réparent un bug qui faisait lâcher son arme à Katia dès les premières secondes de jeu…), une animation ultra rigide, une caméra pas vraiment au top et des effets spéciaux risibles… Bref, pour un soft qui est prévu en version finale en février 2015, autant dire que Clandestine. est bien mal embarqué.

J’en entends déjà certains me dire que la réalisation ne fait pas tout et qu’il s’agit d’une version alpha… soit, espérons que les petits gars de Logic Artists soient des dieux de la programmation à pleine vitesse pour récupérer le coup. En attendant, penchons-nous un peu sur le gameplay lors des parties que j’ai pu effectuer avec un autre membre de la rédac, en inversant les rôles à chaque fois. Dans la peau de Katia, le titre se maîtrise comme un soft d’infiltration à la troisième personne classique. La souris sert pour la vue, viser et tirer, et les touches du clavier au mouvement. Vous avez la possibilité, en début de mission, d’opter pour l’une des trois armes à feu disponibles, une arme de poing, mais aussi quelques gadgets comme des grenades et des générateurs de bruits que vous placerez à des endroits stratégiques afin que le hacker les active à distance, ou encore des « tenues » qui vous octroieront plus d’espace pour vos items, au détriment de votre degré de discrétion. Du très classique, donc, si ce n’est que vous allez vous retrouver bloqué toutes les trente secondes par une porte verrouillée ou face à une caméra à désactiver. C’est là que votre ami entre en jeu.

L’interface du hacker est tout sauf ergonomique

En tant que hacker, vous avez accès à une interface « spécialisée » qui se divise en quatre écrans. Le premier vous montre l’arborescence du réseau de sécurité. Vous allez pouvoir y déceler les caméras, les portes, mais aussi les appareils électroniques branchés au réseau comme des valves pour le gaz et autres joyeusetés. Le tout se hacke au clavier en baladant votre petit virus d’un secteur à l’autre de l’arbre technologique. La deuxième fenêtre, elle, sera vos yeux puisqu’elle vous permettra de voir à travers les caméras de surveillance. Elle est essentielle puisqu’en la mettant en corrélation avec la première fenêtre, vous comprendrez quel numéro de caméra ou de porte est attribué à ce que vous contrôlez. Pas très ergonomique, tant on aurait aimé utiliser simplement la troisième fenêtre, à savoir le plan du niveau, pour interagir avec les objets juste en cliquant sur leur représentation en 2D. Enfin, la dernière fenêtre vous donne accès à l’interface d’encodage des clefs pour les portes blindées, mais aussi aux mails que vous aurez piratés et que vous devrez consulter pour y déceler la moindre information utile à Katia, ou encore à la possibilité d’effectuer des actions de zone pour étourdir les gardes par exemple.

Dans le feu de l’action, le soft se révèle imprécis, quel que soit le rôle choisi: espionne ou hacker

Le gros souci de Constantine., qui part d’une bonne idée pourtant, c’est que dans les faits, chaque personnage se révèle relativement injouable. En infiltration, la caméra n’aidant pas, on se retrouve souvent à tirer un peu n’importe où, en sachant que deux balles seulement peuvent vous tuer. On patiente des plombes devant chaque porte le temps que le hacker la pirate, ce qui coupe totalement le rythme de l’action, et l’I.A. des ennemis est totalement ridicule. Un exemple: approchez-vous d’un garde par l’arrière, collez-le et continuer à marcher en lui rentrant largement dedans… il ne réagira pas. Immersion: zéro. En mode hacker, même constat. L’interface est tellement mal fichue (là encore pour rappeler les films d’espionnage des années 90 avec de gros menus en vert pétant façon DOS) que là où l’on aurait pu tout faire avec juste la carte et une mini-caméra incrustée, on est obligé de lire les infos de quatre écrans différents pour trouver LA bonne caméra, LA bonne porte, LE bon code… et on perd un temps précieux. Alors imaginez en pleine séquence d’action, alors que Katia se démène face à une pléthore d’adversaires à ses trousses! Frustrant…

Bref, si l’idée de départ de Clandestine. est bonne et promet d’excellentes choses, en l’état actuel et vu le peu de temps qu’il reste aux développeurs pour tenir leurs promesses, on ne peut qu’être inquiet quant à l’avenir du jeu. Pas très beau, complètement bourré de bugs et proposant une interface austères en mode hacking et des sensations d’infiltration pas terribles dans l’autre mode, le titre de Logic Artists va avoir du mal à convaincre, d’autant qu’il est vendu pour une trentaine d’Euros, ce qui est totalement rédhibitoire, croyez-nous. En l’état, une note de 2/5 nous paraît légitime tant le soft nous a déçu par rapport à ce qui était annoncé sur la feuille de route mais a au moins le mérite de tenter de nouvelles expériences de jeu. Un bon conseil, messieurs les dév’s: retardez la sortie et peaufinez (et encore le mot est faible!) votre bébé!

Note Preview N-Gamz: 2,5/5

La Bande-Annonce

La séquence de gameplay



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!




 
Les dernières news!
 

 

WTF?! Haters, mettez-vous en couple! Voici le « Tinder » des gens qui haïssent les mêmes choses!

La news WTF du jour concerne une application destinée à vous faire trouver l’amour, comme il en fleurit déjà des dizaines, Tinder en tête. Mais cette fois, le concept est plutôt génial puisque le but n’est pa...
by Neoanderson
0

 
 

Zelda – Breath of the Wild: Après EDGE, c’est Famitsu qui donne la note ultime!

Alors que nous vous faisions état ce midi du merveilleux visuel sur le passage de témoin entre le Link NES et le Link Switch dans les pages du magazine japonais Famitsu (la Bible vidéoludique), voilà que leur test vient de ...
by Neoanderson
0

 
 

PlayStation Plus Mars 2017: Pour les triple A… on repassera! Mais il y a du bon quand même!

Hier, nous vous révélions les deux jeux PlayStation 4 offerts aux abonnés du PlayStation Plus pour le mois de mars 2017: le très sympathique mais plutôt court Tearaway Unfolded et le fun mais très « indie ...
by Neoanderson
0

 

 

Nintendo Switch: Faute de nombreux triples A, elle aura… 62 jeux indés!

La Nintendo Switch possède, ne mâchons pas nos mots, l’un des line-up de lancement (et des mois suivants) les plus inquiétants de ces dernières générations de console. On ne dénote ainsi la présence que de quelque...
by Neoanderson
0

 
 

I am Setsuna dévoile sa bande-annonce de lancement sur Nintendo Switch (Vidéo)

Square Enix dévoile aujourd’hui la bande-annonce de lancement de la version Nintendo Switch du RPG I AM SETSUNA. Ce dernier sera disponible sur le Nintendo eShop à partir du 3 mars 2017. Niveau scénario, voici le pitch de ...
by Neoanderson
0

 
 

NieR Automata ne contient pas que de l’action, mais aussi du RPG… La preuve en vidéo!

Afin d’accompagner les joueurs alors qu’ils attendent la sortie de NieR: Automata, Square Enix a publié aujourd’hui une vidéo présentant les divers éléments de RPG inclus dans le jeu. Cette vidéo met en avant diffé...
by Neoanderson
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *