N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les news/Previews

15 juin 2014

Heroes of the Storm (Preview)

More articles by »
Written by: Krator et Xeleniel
Étiquettes : , , , , , , , , , ,

Il était une fois un groupe de fans d’un jeu Blizzard ayant lancé en 2003 un petit mod pour leur titre fétiche, Warcraft III : Reign of Chaos. Ce petit mod, nommé Defense of the Ancient (DotA), connut un grand succès en mêlant jeu de stratégie et de rôle. Imaginez : vous balancez deux équipes de 5 joueurs sur une mini-map pleine d’embûches. Le but de chaque formation est d’aller éclater les bâtiments de l’adversaire pour gagner. La course au drapeau version numérique était née ! Ce style de jeu, renommé MOBA par Riot Game, fit plein d’enfants virtuel dont deux qui devinrent des géants du genre : League Of Legends (le studio précité) et DotA 2 (Valve). N’est-ce pas un pari un peu fou pour Blizzard de revenir aux origines de la création et de lancer leur propre MOBA ? Sélectionnés pour l’alpha test (celui avant la bêta, si si, je vous jure!), Krator et moi avons pu tenter de répondre à cette terrible question.

Un hero brawler d’une simplicité étonnante

Petit pitch scénaristique à option. « Une tempête transdimensionnelle vous aspire et vous vous retrouvez dans : a) dans la mouise ; b) dans un vaisseau spatial bizarre ou encore c) avec le roi de Hurlevent, un mec du genre armure médiévale qui vous parle avec un sérieux étonnant.

La réponse dans Heroes of the Storm ? LES TROIS ! Après cet instant d’humour et de désorientation totale, le soft vous fait attaquer d’emblée un tutoriel relativement court pour apprendre les bases du jeu (et ouf : on peut le passer en un simple clic). Ensuite vient l’heure du choix décisif : quel avatar prendre ? Bon, d’abord il faut dire qu’ils ne sont pas tous disponibles. Nous rappelons que Heroes of the Storm est un free-to-play et que même si l’on peut jouer gratuitement, certaines options (ici la majorité des avatars, les montures et les skills) ne sont pas encore accessibles. De plus, on est sur une alpha, faut pas demander la lune non plus.

Un choix de personnages parmi les plus emblématiques de l’écurie Blizzard!

Néanmoins, on a tout de même accès à une belle brochette de héros venus de tous horizons, ou plutôt, issus des 3 principaux jeux Blizzard : Warcraft (Azeroth), Starcraft (Koprulu) et bien sur mon petit préféré, Diablo (Sanctuaire). À mon grand regret (j’en ai inondé mon clavier de larmes), je n’ai pas eu accès, avec mon identifiant, à mon cher Tyraël, l’archange aux ailes splendides qui m’a inspiré une série de bouquins et pour qui j’aurais mordu mon voisin pour pouvoir l’incarner. D’ailleurs, ledit voisin qui n’est autre que Krator, a eu le droit de tester ce héros avec son compte… Et oui, dans Heroes of the Storm, l’alpha, la sélection qu’on vous propose est aléatoire sur les 18 possibilités totales d’avatars (C’est pas juste !!).

Bref, passons. On sélectionne donc un personnage et on se lance dans l’un des trois mode de jeu disponible : entraînement contre l’IA, en coopération toujours contre l’IA, ou bien du pur joueur contre joueur. Hélas ce dernier mode n’a pu être testé de façon valable, la faute au statut alpha du jeu et au cruel manque de gamers dans le même créneau horaire que nous. Allez hop, c’est parti pour la baston !  On lance les pouvoirs de notre héros au clavier (pouvoirs qui sont d’ailleurs l’exacte reproduction de ceux des jeux d’origine, idéal pour l’immersion du fan).

On clique pour bouger, on grimpe sur sa monture pour se déplacer plus vite, on tape, on gagne de nouvelles compétences qu’on choisit à la va-vite parce que, quand même, on est en plein combat et tout à coup, un truc clignote sur la mini-map. Tiens donc ? C’est nouveau ça ! C’est la ruée. Tous les joueurs se précipitent, jouent le mini event qui permet de gagner des avantages considérables pour vous aider à avancer et détruire les bâtiments ennemis. Un exemple ? Sur la carte des pirates, on peut taper des coffres inertes (en se défendant contre les adversaires qui sont loint d’être inertes, eux), ramasser des pièces et payer le pirate qui bombardera alors les constructions ennemies. On continue à taper, on meurt de temps en temps puis enfin, on atteint la statue qu’il faut raser. Il ne reste plus qu’à la démonter sans fioriture et voilà, fin du round !

Aucun temps mort et de très bonnes idées pour le MOBA made in Blizzard

Après de nombreuses parties, mes impressions sont excellentes puisque Heroes of the Storm ne souffre d’aucun temps mort. Pas un instant vous n’êtes obligé de rentrer à la base pour acheter de l’équipement, ou compléter une quête… Du combat sans interruption, simple, efficace et extrêmement prenant. De plus, chaque carte a sa particularité, son event et sa stratégie. Les changements par rapports aux autres MOBA ne s’arrêtent d’ailleurs pas là puisque l’on note également que les tours chargées de la défense ont un nombre limité de munitions. Esquiver les tirs jusqu’à épuisement du stock de l’adversaire avant de détruire l’édifice peut être extrêmement jouissif ! Citons également le fait que les joueurs d’une même équipe montent en même temps de niveau grâce au partage de l’expérience, ce qui permet de gommer les problèmes des « boulets » qui meurent en permanence et ne franchissent donc jamais de niveau… et restent donc des boulets. Conséquences : tout le monde se défonce et pas que pour être le meilleur (donc pas de concurrence entre joueurs d’une même équipe) mais pour gagner ensemble. Meilleur esprit, plus de fun… On adhère ! Les parties vont aussi plus vite, une quinzaine de minutes environ, ce qui efface, je le répète, les temps morts si lassant de certaines parties de MOBA.

Niveau réalisation, rien à redire (et dire que ce n’est que l’alpha !). Blizzard nous a habitué à une qualité top niveau et même si c’est un peu en dessous de ce qu’on a l’habitude de voir chez eux pour les cinématiques, ingame tout est fluide, possède une vraie patte artistique visuelle, et ravit les yeux autant que les oreilles. J’attends avec impatience de voir la bêta qui apportera encore des améliorations, mais Heroes of the Storm est d’ores et déjà un vrai régal.

Pour conclure, je dirais que le MOBA façon Blizzard est encore mieux que ce à quoi je m’attendais. Le soft est assez différent des autres titres du genre pour être original, assez fun avec les cross-over pour reconnaître la touche Blizzard et assez familier avec tous nos héros préférés pour nous donner envie de tous les tester. Une franche réussite et un degré d’attente maximum ! Alors n’hésitez pas à vous inscrire directement sur le site officiel du jeu pour prendre part à la bêta prochaine!

Note Preview N-Gamz: 5/5

La Bande-Annonce

Le gameplay



About the Author

Krator et Xeleniel
Couple de gamers passionnés par le jeu de rôle, il se sont rencontrés sur un grandeur nature et jouent ensemble depuis treize ans. Il teste, elle écrit. Il a la quarantaine et se régale sur les jeux pc. Elle a la trentaine, est romancière et adore le ciné. Ils se disputent pour jouer sur l'ordinateur mais sont toujours d'accord sur les jeux à acheter. Hack and slash, MMORPG, jeux de stratégie en temps réel... Vastes domaines, beaucoup de choix et encore beaucoup à découvrir !




 
Les dernières news!
 

 

Switch: Zelda offre 2h28 d’autonomie à 100% de lum’ pour… 3h de recharge (et sans Wifi)

Les tests en conditions réelles de la Nintendo Switch commencent à pleuvoir, notamment sur son autonomie qui était l’une des grosses inquiétudes des gamers pour cette console hybride. Il faut dire que la volonté du c...
by Neoanderson
0

 
 

L’Ombre du Mordor 2 fuite et s’appellera « L’Ombre… de la Guerre »! Sortie le 22 août!

Déjà légèrement « fuité » par un revendeur il y a quelques semaines de cela, La Terre du Milieu – L’Ombre du Mordor 2 vient de subir un nouveau leak en provenance des magasins online Targe...
by Neoanderson
0

 
 

Halo 6: le Split-Screen confirmé, contrairement à un Halo 5 très controversé

Si Halo 4 avait mis tout le monde d’accord et montré que 343 Industries pouvait largement reprendre la main sur la licence qui appartenait autrefois à Bungie, le cinquième épisode fut carrément en demi-teinte: histoi...
by Neoanderson
0

 

 

Castlevania: le producteur de la série Netflix lâche un artwork qui a de la gueule!

Adi Shankar, producteur sur la future série Netflix « Castlevania » inspirée du troisième épisode sur NES, nous a déjà indiqué que son bébé serait une adaptation animée gore qui pourrait s’...
by Neoanderson
0

 
 

Onimusha: Capcom réfléchit à une suite Next-Gen

Saga phare de Capcom à l’ère de la PlayStation 2, au même titre que Devil May Cry, Onimusha s’est clôturé avec un excellent quatrième volet, avant de tomber totalement dans l’oubli au profit de la franch...
by Neoanderson
0

 
 

Dead Space 3 allait être le survival/horror ultime, mais EA a obligé les devs à tout modifier!

Si Visceral Games s’occupe actuellement de donner un coup de main au développement de titres Star Wars pour le compte d’EA, il a autrefois été un développeur réputé pour son incroyable saga vidéoludique Dead ...
by Neoanderson
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *