N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les news/Previews

16 mars 2014

inFamous Second Son Review Tour Part 3: l’interview de Ken Schraam!

Le 10 mars dernier, AB Communication, l’agence de Com’ qui s’occupe notamment des jeux et consoles Sony, m’a invité à Amsterdam pour assister à l’inFamous Second Son Review Tour. Au menu: rencontre avec les développeurs du soft le plus attendu sur PlayStation 4, mais aussi séquences de gameplay exclusives, preview du jeu manette en main, et conférence par le Game Director de Sucker Punch himself, Nate FOX. Un petit compte rendu s’impose, en trois articles publiés dans le courant de la semaine et un bonus stage rien que pour vous. Après notre résumé de la conférence de presse et notre preview exclusive du soft, place donc au troisième d’entre eux avec l’interview exclusive de Ken Schramm, le Brand Development Director de Sucker Punch !

 

Ken Schraam, dont l'enthousiasme pour Second Son est très communicatif

N: Bonjour Mister Schramm, et merci d’avoir accepté de répondre à nos questions

Ken Schraam : Oh, c’est tout naturel, merci à vous.

N : Tout d’abord, pourriez-vous nous décrire un peu le type de jeu qu’est inFamous Second Son ? 

KS : Second Son est un tout nouveau jeu aux yeux de Sucker Punch. Nous ne le voyons pas comme une « suite » à proprement parler. Mais le fait est qu’il s’intègre dans la franchise inFamous. Vous savez, on ne va pas se cacher de tout ça, ce qui explique qu’on y trouve le titre emblématique de la saga et que les joueurs retrouveront des sensations similaires à celles vécues sur inFamous 1 et 2. Mais nous voyons clairement ce Second Son comme un titre à part.

Vous savez, ce jeu inclut un tout nouveau héros, Delsin Rowe, qui a de tous nouveaux pouvoirs jamais vu dans la saga, qui influent directement sur vos déplacements, comme Smoke et Neon. Vous avez également une toute nouvelle histoire entièrement originale, et enfin vous pourrez arpenter une ville inédite, et réelle cette fois : Seattle. Donc, au regard de tout ce que je viens de citer, vous comprendrez qu’on ne peut pas faire autrement que de voir Second Son comme un nouveau jeu à part entière et pas du tout une suite. De plus, le titre sort sur une nouvelle console, la PlayStation 4, ce qui nous a offert de nouvelles technologies, de nouvelles façons pour donner vie à l’histoire, au jeu. Le plus bel exemple est l’utilisation du moteur du jeu pour offrir un rendu identique aux cut-scenes, immergeant le joueur bien plus que les softs actuels.

Seattle a été modélisée dans ce qu'elle a d'unique

N : Effectivement, le rendu est assez incroyable. Autre question : l’action du jeu prend place à Seattle. Si inFamous avait opté pour Empire City, une vision fantasmée de New York, et sa suite pour New Marais, clairement inspiré de la Nouvelle Orléans, pourquoi avoir choisi une ville bien réelle cette fois ? 

KS : Très bonne question effectivement, et je vais y répondre simplement par cette phrase : « Combien de développeurs ont un jour la chance et les moyens technologiques de réaliser en jeu vidéo leur propre ville ? ». Seattle est  une ville incroyable. Nous disposons d’excellents studios de cinéma, de monuments représentatifs comme la Space Needle. Tout est parti de là, notamment, car nous voulions implanter cet élément dans le soft, et nous ne voulions pas la rebaptiser « Tour Connectée » ou un autre nom farfelu issu d’une ville fantasmée. De là, nous avons inséré des commerces locaux comme le Sonic Boom et d’autres éléments réels… et au final avons opté pour la reproduction de la ville. Mais vous ne m’entendrez pas parler de Starbuck ou Mac Donald, car nous voulions seulement intégrer ce qui définit Seattle comme unique. Il est clair que vous ne pourrez pas jouer à inFamous Second Son, arpenter sa Seattle, puis vous rendre dans notre Seattle réelle et avoir l’impression que vous la connaissez par cœur, mais les éléments emblématiques vous seront familiers et vous apprécierez le travail de modélisation encore plus.

Delsin Rowe, un personnage aussi charismatique que Cole MacGrath?

N : D’après Wikipédia, le nom du héros des deux précédents opus, Cole MacGrath, était une référence à Douglas MacGrath, le réalisateur d’un film nommé justement « Infamous ». Y-a-t’il une référence pour votre nouveau héros : Delsin Rowe ? 

KS : Hélas, Wikipédia se trompe puisque le nom MacGrath n’est en aucun cas une référence au Douglas que vous citez. Nous avons eu de nombreuses réunions pour définir le nom, et nous aimions sa consonance et sa signification forte.

N : En parlant de Cole MacGrath, justement, il s’agit d’un héros charismatique et apprécié du public. On se souvient d’ailleurs de la petite polémique concernant son premier look dans l’épisode 2, preuve que les fans du personnage sont bien présents. A ce niveau, vous n’aviez pas peur de faire entrer en scène un nouveau héros ? Comment avez-vous créé Delsin ? 

KS : Nous n’avions définitivement pas peur. Nous avons surtout vu Delsin comme une opportunité. En fouillant les trophées des joueurs qui ont parcouru inFamous 2, ceux-là mêmes qui ont voulu retrouver le Cole d’origine lorsque nous avions montré le premier design de l’épisode 2, nous avons été surpris qu’ils aient choisi en masse la fin « sacrifice », alors qu’en faisant cela ils définissaient eux-mêmes le futur de la saga. Nous nous sommes dit qu’ils souhaitaient, de ce fait, voir un nouveau héros, et avons sauté sur l’opportunité.

Au niveau de la façon dont nous avons créé Delsin, nous avions derrière nous l’expérience de plusieurs années à observer la façon dont les joueurs arpentaient nos jeux. On s’est rendu compte que très souvent, ils utilisaient tous les pouvoirs mis à leur disposition pour simplement « avoir du fun ». Vous savez, tirer sur telle ou telle personne, exploser telle structure même si le jeu ne vous le demande pas, bref prendre du plaisir en testant ses pouvoirs de manière désinvolte. C’est exactement le côté que nous avons voulu au caractère de Delsin, qui entre d’un coup en possession de pouvoir incroyables, et va y voir une façon de prendre du plaisir, de se la jouer cool, ce qui explique son côté insouciant et rebelle, du moins au départ.

Delsin et sa capacité à absorber les pouvoirs. Un être invincible? Pas tant que ça!

N : De Cole, passons à Delsin. Il a la capacité d’absorber le pouvoir des autres porteurs, ce qui le rend virtuellement le plus puissant de tous. Ne pensez-vous pas qu’il risque d’être trop puissant, justement, et que le soft en devienne du coup trop simple ? 

KS : (il sourit) Allons, qui se plaindrait d’avoir « trop de pouvoirs » dans la vraie vie ? Mais je comprends parfaitement votre point de vue dans l’univers vidéoludique. En effet, même si les pouvoirs que Delsin absorbent ont l’air tout puissant, nous y avons longuement pensé pour équilibrer le soft. Vous avez pu voir Smoke et Neon ce matin, et constater par vous-même qu’ils sont totalement différents l’un de l’autre, que ce soit dans leur design, leur façon d’influer sur le gameplay. Et puis, comme tout super-héros qui se respecte, Delsin a aussi ses faiblesses. Nous avons travaillé longuement pour donner un côté « réaliste » au jeu même si nous parlons de super-pouvoirs. L’invulnérabilité n’était donc clairement pas à l’ordre du jour et nous avons fait en sorte que vos pouvoirs ne soient jamais impossibles à stopper.

N : inFamous Second Son est un tout nouveau soft, même s’il porte le nom de la saga, mais y aura-t-il un lien entre inFamous 2 et cet opus ? J’ai cru comprendre que le contenu exclusif des précommandes du soft inclurait un scénario expliquant les événements qui se sont situés entre les deux softs: Cole’s Legacy.

KS : (Rigole) Je suis content que vous n’ayez pas appelé ça un DLC comme les autres médias. Après tout, vous avez joué à Festival of Blood (NDNeo : le « DLC » d’inFamous 2) ? Que vous fallait-il pour y jouer ? Rien. Vous n’aviez pas besoin d’un autre jeu pour y jouer, vous pouviez le télécharger sans avoir inFamous 2. Vous l’appelleriez comment ? Stand Alone ? Jeu à part entière ? Certes, il est court, mais il s’agit bien d’un titre qui se suffit à lui seul, et pourtant il s’inscrit dans la saga en prenant pour cadre l’univers d’inFamous 2. Vous voyez qu’au final, et comme pour Cole’s Legacy, on ne peut décemment pas parler de DLC, mais juste de contenu additionnel. Mais pour en revenir à votre question, oui Cole’s Legacy narrera, au travers de missions que Delsin devra réaliser, les événements découlant du sacrifice de Cole et qui ont amené à la situation actuelle dans Second Son.

Une concentration de tous les instants pour un "petit" Studio de développement

N : Combien de temps avez-vous travaillé sur Second Son ? 

KS : Et bien, nous avons commencé juste après inFamous 2 (ND Neo : sorti en juin 2011). En effet, nous sommes un petit studio, composé d’une centaine de personnes allant des programmeurs aux testeurs. Du coup, on se concentre sur un jeu à la fois. Dès qu’on finit un soft, on prend des vacances (rires), et puis on revient très peu de temps après pour travailler sur un autre projet.

N : Apparemment, le titre devrait bénéficier d’un patch Day One. 

KS : Oui, et surtout nous vous recommandons de l’installer car il dispose de beaucoup de nouveaux contenus et pas seulement d’une simple correction de bugs, le tout pour vous permettre d’apprécier au mieux l’expérience inFamous.

N : inFamous Second Son est un jeu en open world. Vous n’êtes pas sans savoir que de plus en plus d’entre eux offrent désormais un mode multi online, comme GTA ou Assassin’s Creed… 

KS : Oui, la mode est au coop, au multi online, etc… Mais vous le savez, vu la taille de notre équipe, nous devons rester concentrés sur une chose à la fois, et en l’occurrence nous avons préféré fournir une vraie expérience solo plutôt que de diviser nos forces. Le multi n’était donc pas vraiment à l’ordre du jour.

N : Qui sait, peut-être avec un prochain… DLC (sourire en coin) ? 

KS : Et bien pour le moment nous n’avons pas de planning à ce niveau. Nous allons surtout voir comment le soft est accueilli et ce que demandent les joueurs.

Ken Schraam a un coup de coeur pour un pouvoir inédit et… terrifiant!

N : On embraie avec une question plus personnelle : quel pouvoir de Delsin a votre préférence ? Entre tous ? 

KS : Rah, je hais cette question car je ne peux pas y répondre (rires). Nous voulons garder secret tous les autres pouvoirs de Delsin en dehors de Smoke et Neon, mais je peux vous dire que mon préféré n’est pas l’un de ces deux-là, car ce que vous verrez après va encore plus vous laisser bouche bée. Celui que j’adore est tout simplement terrifiant et je pense que les gens vont tout simplement l’adorer.

N : J’ai pu lire que vous ne prévoyez pas de démo pour le soft. Pourquoi ? 

KS : Effectivement, il n’y a, et n’y aura jamais de démo pour Second Son. Le jeu est trop énorme pour que nous puissions en « découper » un morceau et vous l’offrir en démo sans altérer l’expérience. Quelles limites pourrions-nous vous donner dans Seattle alors que tout repose justement sur le concept de monde ouvert ? Nous avons préféré utiliser le temps qu’il nous aurait fallu pour mettre au point une démo afin de maximiser l’expérience solo.

Une pression, certes, mais une chance unique pour Sucker Punck!

N : Pourriez-vous nous parler un peu de la pression que l’on ressent quand on est à la tête du jeu le plus attendu sur PlayStation 4 ? 

KS : C’est marrant, tout le monde n’arrête pas de nous le demander. Effectivement, ça fait beaucoup de pression, mais nous le prenons positivement car après tout, quel studio de notre taille a la chance de se retrouver dans notre situation où nous avons les moyens et la passion nécessaire pour donner à nos fans ce que nous espérons qu’ils attendent ? On se donne rendez-vous à la sortie du soft pour voir si nous y sommes parvenus.

N : Les gens verront-ils des visages familiers de l’univers inFamous dans Second Son ? 

KS : Non, définitivement non. Je préfère vous l’avouer directement. Second Son est totalement un « nouveau » jeu et c’est la ligne directrice que nous avons suivie tout au long du projet. Maintenant que c’est dit, nous souhaitons bien évidemment que tout le monde précommande notre jeu, vous savez, et bien entendu ceux qui le feront bénéficieront du contenu « Cole’s Legacy » et forcément, il y a aura des liens entre les deux opus. Je ne vous dirai pas qui vous y croiserez, mais vous aurez la visite d’un « Vieil Ami », si vous voyez ce que je veux dire… (ND Neo: ma main à couper que c’est Zeke)

N : Je reviens vers le « DLC » Festival of Blood (rires), envisagez-vous un DLC pour Second Son ? Je pense notamment à une histoire spin-off qui pourrait envisager la fin maléfique d’inFamous 2. 

KS : Oh, excellente idée ! Un DLC avec ce qui aurait pu se passer sans le sacrifice de Cole, mais bien la fusion entre Cole et la bête… Ouahou, il va falloir qu’on mette ça sur la table lors de notre prochain brainstorming, je dois vous avouer qu’on avait pas envisagé ça, mais que c’est terriblement intéressant. C’est une excellente idée, je la prends.  (ND Neo : et je ne toucherai aucune royalties pour ça… snif XD) 

Un scénario alternatif prenant pour départ la fin malfaisante d'inFamous 2? Excellente idée!

N : Un dernier mot pour nos lecteurs ? 

KS : On compte sur vous le 21 mars prochain, date de sortie d’inFamous Second Son. Vous allez découvrir un tout nouveau personnage, une toute nouvelle expérience, et devrez décider quoi faire avec les fantastiques pouvoir qui vont tomber entre ses mains. J’espère que vous aurez un maximum de fun !

N : Et bien merci beaucoup. 

KS : Merci à vous. Au fait, vous faites partie des journalistes qui ont fait plus de 3h de bus pour nous rencontrer ?

N : Oui. 

KS : Alors un double merci d’avoir fait tout ce chemin pour découvrir notre jeu.

N : Ça valait largement le coup, même si la route avait duré plusieurs jours. Encore merci.



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!




 
Les dernières news!
 

 

PlayStation Now: Jouer aux exclus PS4 sur PC, logique ou inconcevable? A vous la parole!

Aujourd’hui, nous vous avons révélé en exclusivité vidéo les tous premiers jeux PlayStation 4 a intégrer le PlayStation Now, le service de streaming de jeux par abonnement de Sony, disponible sur PS4 certes… m...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox One: On n’est pas sauvés… le boss Xbox ne capte pas l’intérêt des exclus tierces…

Si on avait retrouvé l’espoir hier soir grâce aux propos de Phil Spencer, le boss de la division Xbox, quant à la nécessité pour la Xbox One de bénéficier d’exclusivités First Party (développées par Micros...
by Neoanderson
0

 
 

Nintendo Switch: WTF?! Il jongle et tente des lancers fous jusque dans le dock! (Vidéo)

La chaîne Youtube GizmoSlip, qui avait déjà prouvé qu’une Nintendo Switch pouvait survire à 11 chutes accidentelles avant de rendre l’âme, a décidé d’aller encore plus loin en faisant appel à Josh le ...
by Neoanderson
0

 

 

PS Now: Les jeux PS4 fuitent en vidéo! Killzone, Knack, Dead Nation AE, … aussi sur PC!

Un utilisateur du PlayStation Now, le service PC/PS4 de streaming de jeux de Sony qui vous permet, moyennant un abonnement de 17€, de jouer à une large collection de titres PS3 à l’infini, a la chance de faire partie ...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox Scorpio: Gamestop « impressionné » par la console. « Précos » aussi fortes que la PS4!

Lors de sa dernière conférence financière, le Chief Operating Officer de Gamestop, la plus grosse chaîne de magasins vidéoludiques aux U.S.A., a dit tout le bien qu’il pensait de la nouvelle console Mid-Gen de Micros...
by Neoanderson
0

 
 

Microsoft et GO offrent 10 Xbox One à un hôpital pour enfants de Seattle. Respect Big M!

Gamers Outreach, en partenariat avec Microsoft, a offert 10 modules Xbox One à l’Hôpital pour Enfants de Seattle aux Etats-Unis. Le but? Égayer le quotidien de ces jeunes garçons et filles atteints par la maladie et q...
by Neoanderson
0

 




0 Comments


Be the first to comment!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *