N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les événements

4 décembre 2012

Japan Expo Centre édition 2012, le compte-rendu par Nana

Pour la deuxième année consécutive, la belle ville historique d’Orléans ouvre ses

portes au festival de la culture japonaise, Japan Expo, dans son édition bien nommée «Centre»! Et c’est bien sûr avec un plaisir non dissimulé que je m’y suis rendue pour N-Gamz, évidemment !

 

Par un concours de circonstance, j’ai enfilé la double casquette d’exposant et de journaliste pour cette édition 2012, qui se déroulait du 27 au 28 octobre 2012 au Parc des Expositions d’Orléans. J’ai donc eu la chance d’avoir accès au lieu du festival le vendredi 26 soir, pour y faire des premiers repérages sans la foule, ce qui n’est pas négligeable ! J’ai d’abord constaté que, malgré la présence d’un plus grands nombres d’exposants, la salle paraissait moins remplie et les allées de circulation entre les stands beaucoup plus petites, ce qui ne laissait rien présager de bon pour la circulation des visiteurs du week-end (et ça s’est vérifié) !

Ensuite, tout comme l’année dernière, les associations culturelles, les animations ainsi que l’espace de dédicaces et de conférence se trouvaient sur la mezzanine, mais j’ai tout même trouvé cette dernière mieux exploitée. Autre point positif constaté la veille du festival: on trouvait davantage de point de restauration avec plus de choix (ce qui change de l’année dernière, où il fallait impérativement aimer la nourriture japonaise si l’on souhaitait manger sur place.

Passée cette première approche sans visiteurs, place à la convention en elle-même, en ce samedi 27 octobre 2012. Malheureusement, ce week-end là, des températures relativement glaciales (à mon goût), se sont abattues sur Orléans. J’ai donc croisé les doigts, les pieds, les jambes, et les oreilles même pour ne pas avoir à attendre trop longtemps dehors avant de pouvoir rentrer dans le Parc des Expositions!

C’est sans aucun problème que je trouve la file d’attente réservée à la presse et aux « VIP ». Par chance, celle-ci n’es pas très longue et deux très gentils confrères m’ont laissé passer devant eux pour que je sois au chaud. Peut être ont-ils eu pitié de moi en me voyant grelotter, toujours est-il que je les en remercie une fois de plus!

J’ai donc rapidement fait mon entrée à Japan Expo Centre, en constatant que les visiteurs étaient venus nombreux en ce samedi matin! Le salon se remplit vite, mais je prend le temps d’en arpenter les allées afin d’y découvrir chacun des stands enfin montés et installés! Premier petit bémol à mon goût: trop de stands similaires regroupés au même endroit! En effet, les trois premiers vendeurs faisant face aux entrées proposaient chacun des replica d’armes et accessoires de films et animés. Je continue donc ma progression et je constate que mon premier bémol s’applique également au reste du salon. Quel que soit l’endroit où se pose mon regard, je n’aperçois que des stands similaires, à deux-trois exceptions près bien sûr! Parmi celles-ci, j’ai noté la présence de Aoi Kimono Clothing, qui présentait un large choix de vêtements traditionnels et revisités ainsi que plusieurs accessoires tout à fait adorables!

Un regret: il n’y avait AUCUN revendeur qui proposait des cds, dvds ou produits dérivés de musique japonaise!

Je constate également à regret qu’un seul éditeur de manga a répondu présent, Taïfu/ Ototo, avec qui nous avons d’ailleurs noué un partenariat lors de cette occasion. Je vous invite donc à bien suivre notre site afin de retrouver la critique de toute leurs nouvelles sorties! Autre grand regret, hormis le stand du Manga Café qui vendait des produit de Galaxy 7, il n’y avait AUCUN revendeur qui proposait des cds, dvds ou produits dérivés de musique japonaise! Comble de cela, un seul stand se faisait le porte-étendard de la musique asiatique, mais uniquement pour de la K-Pop! Attention je n’ai rien contre la K-Pop, les goûts et les couleurs ne se discutent pas, mais je trouve personnellement que ce genre d’articles n’a rien à faire dans une JAPAN expo… surtout quand on ne trouve AUCUN équivalant nippon sur tout le salon!! Voilà, c’était mon coup de gueule du week end! ^^

Bon, maintenant que c’est dit, revenons sur une bonne surprise et une sacrée découverte pour moi sur les stands: une entreprise de nails art, qui proposait une démonstration de ces produits, simples d’utilisations et vraiment jolis! Je ne vous cache pas que je me suis laissés tenter et que je ne regrette vraiment pas! Je termine enfin mon tour d’horizon du RDC par le village jeune créateur ainsi que les associations et fanzine. On y retrouvait les habitués de Japan Expo, mais ce n’était pas pour nous déplaire, car on pouvait y admirer une gamme de produits et de vêtements Kawaii tout à fait adorables!

J’ai poursuivi mon exploration en m’attaquant à la mezzanine, avec un peu d’appréhension il est vrai! En effet, l’année dernière, j’avais été très déçue de constater que les stands culturels et les animations avaient été négligés et presque «entreposés » là-haut parce qu’il fallait bien les mettre quelque part… Mais cette année j’ai trouvé les choses bien mieux organisées! Déjà, la présence de l’espace dédicace et conférence attirait davantage de public en haut. Le tout étant mieux organisé, cette mezzanine paraissait bien plus remplie! C’est donc toute contente que j’ai fait mon petit tour, à la recherche, je dois bien l’avouer, d’un stand bien précis: celui de l’association Hinode! Depuis leur présentation sur le site de Japan Expo, je n’avais qu’une envie: les trouver pour me livrer, avec plaisir, à l’essayage de Kimono que l’association proposait! Et franchement je n’ai pas été déçue!! Ce fut vraiment très plaisant de se faire habiller dans une tenue traditionnelle par une personne aussi adorable, je l’en remercie encore!

Mais trêve de décontraction, le temps passe vite quand on s’amuse et il était déjà l’heure pour moi de me rendre à ma première interview du week-end, celle de 1000say (« a thousand say »)! Je dois vous avouer que je n’étais pas, mais alors pas du tout rassurée! Il s’agissait de ma première interview officielle et elle avait lieue avec un groupe que je ne connaissais pas vraiment. Pour couronner le tout, j’étais la première journaliste du week-end à les rencontrer! Je me suis donc rendue à l’espace dit « VIP », tant bien que mal je dois bien le concéder, où de nombreuses personnes attendaient déjà. J’y ai également retrouvé Sarah, notre contacte presse plus qu’adorable, qui a vraiment abattu un travail de titan durant ces quelques jours!

Le groupe ayant prit du retard lors de leurs balances, je décide de prendre un café pour me réchauffer car à ma grand surprise, le froid (oserais-je dire glacial?) qui régnait dans la salle de convention était tout aussi présent dans l’espace réservé aux VIP, au grand désespoir des organisateurs! Mais le temps passe et les problèmes de son, sur la scène principale, ne semblant pas s’arranger rapidement, ce sont finalement deux membres du groupe sur quatre qui me rejoignent pour l’interview! Et je dois dire que ma tension est redescendue d’un cran en voyant arriver Api et Man, de 1000say, tant leur bonne humeur et leur joie de vivre est communicative dès le premier regard! Vous pourrez donc retrouver l’interview prochainement sur le site.

Après cette charmante rencontre, je disposais d’un peu de temps avant mon prochain rendez-vous et j’en ai donc profité pour refaire un tour sur les stands qui avaient attiré mon attention, et faire quelques emplettes! J’ai également rencontré une adorable dessinatrice, Mariko-san, qui proposait des portraits stylés manga gratuitement. Comment passer à côté, quand en plus la jeune femme est bourrée de talent!! Mais pas vraiment le temps de m’attarder que déjà je repars en salle d’interview pour une table ronde avec la pétillante You Kikkawa, dont vous pourrez lire la séance de questions-réponses dans les jours qui viennent.

Une fois la rencontre terminée, c’est littéralement en courant que je me rends dans la salle de la scène principale pour assister au concert de 1000say que j’attendais avec impatience, surtout après les avoir rencontrés. J’étais sûre de ne pas être déçue et je ne me suis pas trompée!! Bien que peu connu en France, 1000say a su mettre le feu sur scène et entraîner tout un public avec lui! Il ne fait aucun doute que les sourires, la bonne humeur et le talent de ce merveilleux quintet à séduit des cœurs en ce samedi après-midi!

Le groupe n’a pas hésité à faire participer les fans présents en leur apprenant des refrains de chansons que, bien sûr, tout le monde reprenait en chœur pour le plus grand plaisir de tous! Et même avec une coupure de courant générale en plein milieu de leur show, les membres de 1000say ne se sont pas laissés abattre et ont tout fait pour que l’ambiance ne retombe pas. Pari gagné: jamais un black out n’aura été aussi vivant et chaleureux! En tous cas Michelle, Api, Non et Man m’ont conquise, et plutôt deux fois qu’une! J’ai hâte de pouvoir les revoir et, qui sait, pourquoi pas pour un one-man cette fois. Bien sûr je n’ai pas manqué de leur dire!

Totalement conquise, je crois que vous l’aurez compris, par ce groupe, je me rends avec plaisir à leur conférence, espérant de tout cœur y voir du monde! Certes, ce n’était pas gagné au début, mais petit à petit l’espace s’est rempli, si bien que le nombre de chaises est devenu insuffisant, rendant le passage dans l’allée difficile car les gens s’y accumulaient, debout derrière les chaises. Un signe qui ne trompe pas!

Le groupe semblait très heureux de pouvoir échanger et répondre aux questions des fans présents. C’est donc dans une atmosphère bon enfant et chaleureuse que la conférence se transforme en véritable discussion! Et c’est presque avec fierté que je vous avoue que nous nous sommes fait gronder par le staff de Tôru Fujiwasa (invité d’honneur), qui donnait sa séance de dédicace juste à côté, car nous faisions trop de bruit !

Ma journée du samedi étant rythmée par mes différents rendez-vous, je me suis rendue ensuite à ma dernière interview, celle de Daisuke Tsutsui (Galaxy 7)! C’est une personne très agréable et très décontracté que je retrouve donc en tête-à-tête, avant son départ puisqu’il se trouvait le lendemain à Vidauban, dans le sud de la France, pour le Manga Var! Comme toujours, restez connecté à N-Gamz pour bénéficier de l’interview.

Cet entretien riche en rire et en bonne humeur ayant eu lieu assez tardivement dans la journée, le salon commence à fermer ces portes quand je retourne sur place! Et même si la soirée n’était pas finie pour moi à Orléans, c’est ici que je vous laisse pour cette première journée 😉

Dimanche matin, c’est dispo (toujours!), fraîche (enfin presque) et reposée (non là faut pas pousser lol) que je me rends à Japan Expo Centre pour un deuxième jour haut en couleur! Pour ce début de journée, j’avais grand espoir de pouvoir participer à la dédicace de la Flander’s compagnie qui devait être organisée sous le principe du premier arrivé premier servi! MAIS contrairement à ce que je croyais (et je ne suis pas la seule dans ce cas!), ce n’étais pas premier arrivé sur le lieu de la dédicace (donc sur la mezzanine), mais premier arrivé au point info-dédicace pour avoir un ticket, qui donne lui-même accès à la dédicace… Ce qui, selon moi, est similaire au fait de tirer un ticket pour y avoir droit… J’avoue ne pas avoir bien saisi le concept, mais bon, c’est comme ça et de fait je n’ai pas pu assister à la tant désirée dédicace!

Dans la matinée, je reçois un appel de la souriante Sarah, qui m’annonce que mon interview avec Sayaconcept aura lieu beaucoup plus tôt! Aucun problème, étant libre comme l’air jusqu’à 14 heures, je me réjouis même que mon après midi soit un peu moins chargée! En attendant je passe la plus grosse partie de la matinée à flâner dans les allées, qui semblent étrangement avoir du mal à se remplir par rapport à la veille! C’est également le constat fait par de nombreux exposants.

Vers midi, pause déjeuner avec au menu gyoza et onigiri. Un pur bonheur gustatif, je vous le garantis! En plus d’une ambiance plus que chaleureuse et conviviale, nous nous sommes même fait offrir une succulente glace au thé vert pour le dessert! Que demander de plus? Mais le temps file toujours aussi vite et il est l’heure pour moi d’aller à la rencontre de Sayaconcept pour ma première interview de la journée, aussi bien pour eux que pour moi. Encore une fois, vous retrouverez l’intégralité de notre échange sur votre site préféré: N-Gamz.com!

Je dois dire que cette rafraîchissante rencontre m’as encore plus donné envie de voir leur concert. Cela promettait d’être une véritable découverte auditive! En sortant je reste dans l’univers musical puisque je me rends au show case de You Kikkawa, qui est très attendue par les fans venus en nombre pour l’applaudir!

J’avoue que je ne connais Kikka que des quelques informations que j’ai recueillies sur elle et de notre entretien de la veille, mais je n’ai jamais vraiment pris le temps d’écouter sa musique ou de regarder ses prestations. Je découvre donc une jeune fille pétillante et pleine d’énergie, qui parvient à mettre le feu à son public. Et même si Kikka est seule sur scène, elle occupe l’espace sans aucun problème! À aucun moment l’ambiance n’est retombée face à ce public toujours plus nombreux!

Je quitte le concert un peu avant la fin pour aller me mettre dans la file d’attente « presse » qui permettait d’accéder au concours de cosplay. N’ayant pu assister au défilé de la veille, j’étais vraiment impatiente de me rendre à celui du dimanche! Je m’installe donc tranquillement, et impatiente je dois bien l’avouer. La salle étant bien pleine, je pense ne pas être la seule dans ce cas!

Le concours commence avec un présentateur habitué à l’exercice et plein d’humour! Les cosplays groupe et individuel s’enchaînent. Je dois dire, avec regret, que même si certains costumes proposent un travail irréprochable et si certaines prestations bénéficient d’un vrai effort de mise en scène; de recherche et parfois d’humour, je reste dans l’ensemble vraiment très déçue… Certes Japan Expo Centre n’a pas la prétention de son acolyte parisien, mais j’ai assisté à de nombreux concours de cosplay, également dans de « petites » conventions, et j’y ai vu de bien meilleure costumes et prestations…dommage!

Pas trop de temps à la sortie de la salle cette fois encore, car l’espace scénique se prépare au concert de Sayaconcept! Je retourne donc m’installer fébrile en attendant le début du show! Dès l’arrivée du groupe et du joueur de percussions, le ton est donné. Une ambiance zen, reposante et envoûtante comme je l’attendais! La voix de Mina occupe tout l’espace et si on ferme les yeux, on se croirait presque à Okinawa, dans un sublime jardin Japonais traditionnel! Un véritable délice auditif ! Je constate avec regret, que la salle n’est pas vraiment remplie, en plus de s’être considérablement rafraîchie! Le salon vivant ses dernières minutes, sans doute le chauffage, avait-il été coupé.

Je me re-concentre sur la musique et profite de ces ultimes instants que Daii et Mina ont à nous offrir. Mina nous livre même un petit cadeau en reprenant une chanson de générique. Un joli clin d’oeil en cette fin de convention. Je quitte la salle, une fois de plus totalement sous le charme de ce que je viens d’entendre. Une chose est sûre: que l’on aime ou pas, on ne peut pas rester indifférent à Sayaconcept!

Et c’est ainsi que mon week-end s’achève! Contrairement à l’année dernière, j’ai vraiment passé un excellent moment à Japan Expo Centre deuxième édition, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde (il faut dire que mon planning était bien chargé!), j’ai découvert de nouvelles choses, rencontré des personnes formidables et passé d’incroyables moments avec des gens que je n’avais pas vu depuis longtemps! La seule chose que j’aurais à déplorer est vraiment le froid qui a régné tout le week-end dans le salon!

Un grand merci à Japan Expo, 1000say, Galaxy7, Kikka, Sayaconcept et à toutes les personnes que j’ai eu le plaisir de rencontrer durant le week-end! A bientôt!

Les +: – Bonne organisation/ Plus de choix musicaux
Les -: – Aucun stand de musique JAPONAISE/ Le froid dans la salle de convention

Note Globale N-Gamz: 4/5

Infos pratiques:
Le site de Japan Expo Centre: http://www.japan-expo-centre.com/
Notre fanpage facebook pour retrouver toutes les photos de l’évènement: www.facebook.com/pages/NGamzcom/236309099791082

 



About the Author

Nana
Bonjour à tous ! Je me présente à vous en tant que Nana ! Pour ceux qui se poseraient la question, mon pseudo vient effectivement du manga éponyme ^^ je suis passionnée par l’Asie en général et le Japon en particulier, et ce depuis bien longtemps. Je m’intéresse à sa musique depuis maintenant huit longues années ! J’écoute principalement du Visual kei et du Jrock, mais je ne suis pas quelqu’un d’étroit d’esprit et reste ouverte à d’autre genre ^^. J’espère vous transmetre l’amour que j’ai pour la musique au travers de mes articles !




 
Les dernières news!
 

 

Super Mario Run jouable partout? Vraiment? Perdu!

Super Mario Run, la première incursion du plombier moustachu sur nos smartphones, débarque la semaine prochaine sur iOS (et plus tard sur Android) sous la forme d’un endless runner hautement chronophage. Les premiers te...
by Neoanderson
0

 
 

Sony met fin à la belle série de 4 mois en tête de Microsoft aux U.S.A.

Le Black Friday et le Cyber Monday de novembre auront eu raison des victoires de ventes consécutives, quatre mois d’affilée, de la Xbox One sur la PlayStation 4 aux U.S.A. C’est un rapport du groupe NPD qui nous l...
by Neoanderson
0

 
 

Loot Boxes: items, probabilités, tirages… tout sera public en Chine!

Le Ministre du Commerce Chinois vient de faire passer une toute nouvelle loi, d’application dès le 1er mai 2017, au sujet des fameuses loot boxes, ces boîtes payantes au contenu aléatoire, qui vous font souvent miroite...
by Neoanderson
0

 

 

Adieu Skylanders et Maître GIMS! L’avenir pour Activision, c’est… Destiny!

Une rumeur courait depuis quelques temps déjà au sujet de l’annulation du prochain Skylanders, saga annuelle de jouets vidéoludiques phare du marché, mais les fans se refusaient à y prêter attention. Pourtant, le jo...
by Neoanderson
0

 
 

Sony a vendu 2x plus de consoles en Europe… que la Xbox One et la Wii U ensemble!

Les chiffres européens viennent de tomber pour les ventes de consoles, et on peut dire que Sony a doublement de quoi se réjouir puisque après avoir atteint le symbolique palier des 50 millions de PlayStation 4 écoulées à ...
by Neoanderson
0

 
 

Crash Bandicoot N.Sane Trilogy: 4 min de gameplay plus que rassurantes!

Annoncé en grandes pompes lors du PSX 2016, le remake (à ce stade de différence graphique, on ne parle plus de remaster) de la trilogie Crash Bandicoot sur PlayStation 4 a enthousiasmé les fans, bien que l’on soit un ...
by Neoanderson
1

 




2 Comments


  1. Une « Japan » sans musique japonaise ?

    Y a des restaus italiens sans pâtes, aussi ?

    On va mettre ça sur le compte de la jeunesse…
    Bel article, en tout cas.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *