N-Gamz.com
Jeux Vidéo, Manga, Ciné et Asian/Game Music. Une seule devise: Zéro Concessions!



Les événements

11 novembre 2012
 

Présentation des nouveautés Aeria Games par Ichiman

More articles by »
Written by: Almathea
Étiquettes : , , , ,

Jeudi 25 Octobre, j’ai eu la chance d’assister à la présentation des nouveautés du studio Aeria Games. Ce studio, qui est spécialisé dans le MMORPG en « Free t

o play », est essentiellement ancré aux USA et en Europe. N’hésitez donc pas à jeter un oeil sur leur site, et à vous faire un avis, car ça mérite le détour. Quatre jeux assez différents, aux univers variés étaient présentés : Divina, Alliance of Valiant Arms, Dragon Knights Online et Monsters Paradise, ce dernier ayant pour un support assez inhabituel puisqu’il se joue sur…mobile. Autant vous dire qu’on en a eu plein les yeux…

DIVINA

Surtout connu au Japon, et arrivant chez nous mi-Novembre, ce RPG à l’aspect typiquement japonais offre un design Kawaii à souhait, avec un vaste monde, plaisant et coloré. Qui plus est, l’ambiance sonore est vraiment agréable. Et comme tout RPG qui se respecte, il permet au joueur de créer son personnage. On commence donc le jeu avec 5 classes différentes : Artilleur, Assassin, Chevalier, Druide, Sorcier.

Avec bientôt une nouvelle classe pour compléter le tableau. Qui plus est, des futures mises à jour offriront tous les 3 mois un large contenu. Même si le jeu se destine à un public jeune, de prochaines features permettront une personnalisation plus « adulte ». Autre point intéressant: l’interface. Elle permet de paramétrer l’Auto-potion. Si, par exemple, ses Points de Vie baissent à 55%, votre personnage prend automatiquement une potion pour améliorer sa santé. Très pratique, quant à lui, le système de « Double Classe« , qui permet d’avoir une seconde classe, en plus de celle de base. De quoi alterner les compétences selon les besoins, y compris durant les combats (un peu comme dans FF XIII et ses stratégies, pour les fans). Sauf qu’ici, le héros peut se transformer en monstre.

N’oublions pas l’évolution des personnages, qui se fait grâce à 2 types de familiers. Le premier octroie des bonus, l’autre apprend des compétences. Ce qui permet d’améliorer l’aspect du personnage selon l’orientation que vous lui avez donnée. Autre fonction intéressante, l’Auto-Pass, qui fait cheminer l’avatar vers sa destination, sans que le joueur (ou la joueuse) n’ait à rester devant l’écran. Votre héros trouvera ainsi automatiquement le bon chemin pour arriver à destination.Vous pouvez donc aller boire un café sans avoir à vous soucier du reste.

Evidemment, les Guildes sont présentes, et donnent accès à un domaine privé. On pourra y construire des bâtiments ou produire des ressources. Bien entendu, le Chef de Guilde qui dirigera le domaine pourra prélever des taxes auprès des membres (« Gaea… T’as payé ta cotisastion ?… » dixit Artheon, dans « Noob« ). Pour ce qui est des combats, on retrouve le Player Versus Player, et le 60 vs 60, avec, on vous le donne en mille…60 joueurs dans chaque camp^^! Le côté Free to Play propose forcément une boutique en argent réel dans laquelle vous trouverez : des costumes (octroyant parfois des bonus), des montures, des objets. Attention cependant, il n’y aura pas de différences entre les « joueurs-acheteurs » et les autres. Si vous n’achetez pas telle ou telle pièce, vous devrez passer plus de temps sur le jeu, mais la boutique n’offre pas d’objets exclusifs. un costume acheté sera le même que son équivalent obtenu en jouant.

Bref, un jeu bien sympa, tout mimi, et très prometteur. A la fois pour son aspect que son ambiance, mais aussi pour le contenu de base et les futures mises à jour.

Alliance of Valiant Arms (AVA)

Ce MMORPG orienté wargame est déjà sorti en Asie en 2009, et en 2010 aux USA. En fin d’année, un client multilingue (Allemand, Espagnol, Français) sera accessible sur un même serveur. Le moteur 3D du soft est le célèbre Unreal Engine 3, connu pour être utilisé notamment dans la saga Bioshock, Borderlands, Bulletsorm, Dishonored, Homefront, Mirror’s Edge, Rainbow Six : Vegas 1&2 ; et utilisé par le FBI dans une simulation d’entraînement. Il faut donc s’attendre au meilleur…

Le contexte place le joueur dans un affrontement entre l’Union Européenne et la Nouvelle Fédération Russe. La monnaie utilisée est l’Euro (mais pas le vrai, il est virtuel). Le système de classes propose 3 profils : le Pointeur est équipé d’une arme légère, le Rifleman est polyvalent, et enfin le Sniper estspécialisé en tir à distance. L’autre richesse du jeu, ce sont les quinze modes de jeu, qui proposent, entre autres : Démolition, Death Match, Escort (sans Ribery^^), Coopération, …

GROS plus DLMQT*, 90% des armes sont personnalisables. On peut donc avoir un skin « Araignée » sur son fusil. Hélas, ladite arme ne se transformera pas en Lance-Fluide digne de Spiderman (Désolé, Candice…). Qui plus est, certaines armes seront très originales, comme le poisson (Captain Igloo !!!). Que les débutants se rassurent, plusieurs channels (les 1 à 5) leur seront dédiés. Cela évitera qu’un Vétéran ne vienne les abattre comme des lapins.

Après chaque combat, les gains en « Euros » permettront l’achat ou l’amélioration du matériel. L’achat d’Euro se fera avec de la vraie monnaie. Autre moyen d’obtenir des Euros : les Tirs Chanceux, qui permettent de remplir une barre, qui, une fois pleine, accorde une récompense numéraire. Original, le Capsule Shop, qui est un jeu de hasard qui permet de gagner des armes. Youpi ! Le Poisson ! Je vais lui appliquer le skin Araignée !!! Notez que le jeu est disponible sur Steam et qu’il est l’objet de 2 tournois « E-Sport » par an. Le prochain aura lieu au Japon, fin Février.

Donc, si vous voulez un MMORPG orienté FPS, personnalisable, et avec des ennemis qui ne sont pas que de simples soldats ou des véhicules, ce jeu devrait vous plaire. Et même vous convenir.

*De La Mort Qui Tue

DRAGON KNIGHT ONLINE

Jeu en préparation, Dragon Knight Online aura droit à une Close Beta aux USA à la fin Novembre. Il est l’oeuvre de RPG Factory, et distribué par Aeria Games pour les USA et l’Europe. DKO propose 4 Classes : Guerrier, Paladin, Sorcier, Mage. Le soft étant en développement, il nous a été fourni des images du Guerrier uniquement, mais qui semblent fort prometteuses pour la suite.

De plus, le titre comprend 4 races : Elfes, Humains, Lycans (hommes-loups, mais pas ceux d’Underworld), Felinx (hommes félins… Thundercats !…). De même que 3 types de quêtes : Toutes classes, Classes (spécifiques) et Guildes (donc, en équipe). Même si le jeu ne se situe pas aux Pays Bas, la devise ayant cours dans le monde Dragon Knight est le Florin.

Au niveau des données que vous trouverez affichées à l’écran, vous aurez le loisir de visualiser vos PV (Points de Vie), MP (mental) et votre réputation qui correspond à l’image que l’on donne selon ses compétences au combat. Cette dernière statistique donne accès à une boutique gratuite, où l’on pourra se procurer équipement, armes et CP de Guilde.

GROS ATOUT du jeu, la transformation en Mob, comme dans Divina, quelle que soit la classe. Evidemment, cette mutation affecte la vitesse, les CP et l’aspect du personnage. Détail appréciable, la traduction en interne du logiciel permet au jeu de garder son esprit et son identité, puisque traduit avec l’équipe créative, et non par un studio isolé qui n’est pas obligatoirement immergé dans le projet. Intéressant également, le très fort système politique. En effet, les Guerriers auront un Empereur; les Paladins, un Pape. Chacun d’eux sera unique, et élu sur le serveur après présentation. MAIS il devra auparavant appartenir à une Guilde. Et, pour créer une Guilde, le personnage devra avoir un niveau 10 ou plus (« Tu viens dans ma guilde ? On est presque niveau 100… » Sparadrap, dans « Noob »).

De plus, si l’édile (et sa Guilde) possède plusieurs châteaux, il pourra prélever des impôts sur ses terres. En plus de ceux prélevés par le site sur tous les secteurs. Et c’est là que la formation d’une guilde montre tout son intérêt. En effet, une guilde niveau 1 pourra inclure 10 équipiers, 20 pour le niveau, 30 pour le 3, et 40 maximum pour l’ultime niveau, le quatrième. Vous imaginez bien que si l’on a 40 membres dans sa Guilde, l’élection de notre candidat sera plus aisée, de même qu’un siège de donjons sera possible à pareil niveau. Revers de la médaille, un Empereur sera toujours l’objet de pétitions, voire d’intrigues et de tentatives de meurtre (Appelle Ezio, j’ai une mission pour lui…). Pour cela, des alliances de Guildes sont possibles et un calendrier d’évènements permet de lancer un event pour fédérer des Guildes autour d’une mission.

Vous l’aurez compris,

les fans de MMORPG, qui aiment aussi la gestion politique, risque fort d’apprécier énormément Dragon Knight Saga, un titre qui semble très prenant, tant lors des combats que durant la gestion de son territoire.

Monster Paradise

Enfin, dernier jeu présenté, le sympathique « Monster Paradise », édité par la section Mobile, qui se joue pour l’instant sur I-Phone et I-Pad. En effet, le titre est disponible sur Ios, mais le sera très bientôt sur Android. Il est basé sur le principe du combat/jeu de cartes. Les méchants monstres arrivent, et il faut les capturer pour retrouver l’harmonie. Graphiquement, le soft est coloré, et les personnages sont mignons, tout comme dans DIVINA. *

Après avoir choisi l’élément principal de la carte du personnage, on se lance dans une phase de quête (ou collecte). Puis, durant la progression dans la zone, arrivent des combats ou récolte de cartes qui, une fois débloquées, amènent au Boss Final. Vaincu, ce dernier vous octroie des XP, de l’Or, et débloque une nouvelle zone à explorer. Vous aurez également le loisir de rencontrer d’autres joueurs, ce qui vous fera bénéficier de points d’invocation, aboutissant au gain de cartes aléatoires.

Une fois les cartes récoltées, on peut les fusionner suivant deux types: la fusion simple permet d’améliorer la carte en en sacrifiant d’autres. Si l’élément est commun aux 2 cartes, l’amélioration sera plus importante. Ensuite, la fusion « Plus » vous offre la possibilité de mixer deux cartes identiques, qui en recréent une de niveau 1, mais bénéficiant de meilleures statistiques et d’un niveau maximum de progression plus élevé

La fonction « Mes Decks » est intéressante et très utile, puisque regroupant les cartes par listes, ce qui permet d’avoir sous la main des decks déjà prêts et adaptés aux adversaires. ATTENTION EXCLU: En exclusivité pour la France, il y aura bientôt un niveau supplémentaire de rareté! Si c’est pas une info DLMQT, ça…

Bien sûr, il y a un forum interne au jeu, avec des évènements de Guilde. Quand des Boss seront temporairement disponibles, chaque Guilde pourra se mesurer à lui. Suivra un classement de Guilde selon les dégâts infligés. Et n’oublions pas la boutique, qui permettra d’accélérer l’évolution de son personnage. PETIT PLUS : l’argent est utilisable sur n’importe quel jeu du portail « Ignite » (plateforme de jeux gratuits).

Monster Paradise est donc un jeu mobile très sympa, et assez fun, qui donne envie de s’y intéresser. Il n’a d’ailleurs rien à envier aux autres jeux du genre combat/cartes. Et il a même un gros plus : être mobile !!!

REMERCIEMENTS :

Antoine et Sébastien de chez Aeria Games, pour la présentation,
-Morgane de VPCom, bien sûr, pour l’invitation et le café
-Candice, de Gamerlive.fr, pour son humour et sa bonne humeur.

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Almathea
Recette de l'Almathea. Prenez 30 années à regarder, aimer et défendre la japanimation. Mélangez avec autant d'années de cinéphilie orientée vers le fantastique et l'horreur. Ajoutez une pincée de cosplay, une bonne louche d'attrait pour le yaoi plutôt pas mignon, 200 kilos de mangas et un grand zeste de vampires. Enfin, faites mijoter le tout dans une casserole de regard critique sur le monde pendant au moins 37 ans. Bon appétit :D Mes opinions ne sont pas universelles, aussi ne serons-nous pas toujours d'accord. Mais je suis toujours partante pour un débat constructif dans la bonne humeur. Alors n'hésitez pas ;)



 
Les dernières news!
 

 

Xbox One: Aucun jeu? C’est elle qui en a montré le plus à l’E3 2017, stats en prime!

Le site SomosXbox a publié des statistiques sur tous les jeux présentés à l’E3 2017, aussi bien en conférence que sur les stands en plein salon, et la conclusion est plutôt intéressante puisque Microsoft, malgré u...
by Neoanderson
0

 
 

Dragon Ball FighterZ: Premier screen de Trunks qui… pue toujours autant la classe! On adore!

Le casting de Dragon Ball FighterZ, le jeu de combat 2D développé par Arc System Works (Guilty Gear, BlazBlue) et que les fans de Dragon Ball Z attendent comme le messie vidéoludique, ne cesse de se révéler au compte-goutt...
by Neoanderson
0

 
 

Gamescom: Superficie en hausse avec EA… qui prend un Hall Complet! Surprises en vue?

Si la Gamescom ne cesse de croître d’année en année en accueillant toujours plus de visiteurs, d’éditeurs, de jeux vidéo et d’exposants, il faut bien caser tout ce petit monde pour qu’il se sente le...
by Neoanderson
0

 

 

Sonic Forces: 60fps sur PS4/Xbox One et… 30fps sur Switch! Coup de mou du hérisson?

S’il y a bien une chose que l’on ne pourra jamais ôter au hérisson bleu de Sega, c’est sa vélocité magnifiée par une animation ultra speed. De fait, le tout nouvel opus de Sonic, baptisé Sonic Forces, ne...
by Neoanderson
0

 
 

Nintendo pense que le public du jeu en 4K est « franchement trop limité »

Alors que Sony et Microsoft ont embrassé la voie du jeu en 4K avec leurs consoles Mid-Gen respectives, à savoir la PlayStation 4 Pro et la Xbox One X, Nintendo a préféré laisser ses « concurrents » se battre entre eux ...
by Neoanderson
0

 
 

Xbox One X: Trop chère? Un site crée un PC identique… 795€! (dont 111€ de Windows 10)

La polémique sur le prix de la Xbox One X enfle de plus en plus, et notamment à mesure que les analystes prédisent de grosses difficultés à Microsoft pour séduire les joueurs en affichant son monstre de 6 teraflops de pui...
by Neoanderson
2