Review

Lancé en août dernier, peu avant le rouleau compresseur TENET et alors que les salles de ciné venaient de rouvrir le mois précédent après avoir subi la première vague de Coronavirus, Enragé est sans doute passé inaperçu pour nombre d’entre vous, à tort. En effet, le long métrage de Derrick Borte, à qui l’on doit le sympathique « La Famille Jones » sorti en 2010, risque bien de vous scotcher à votre siège, à la place du mort et le regard vissé à l’écran, grâce à un Russel Crowe plus terrifiant que jamais en… Enragé de la route ! Un rôle à contre-pied des héros qu’il a dépeint précédemment, mais qui étrangement… lui va comme un gant ! Alors on passe la seconde pour vous parler de cette oeuvre qui vient de sortir en Blu-ray et DVD chez Dark Star !

« Rachel va être victime d’un enragé de la route ! »

Rachel (Caren Pistorius) est ce que l’on pourrait appeler une femme au bout du rouleau. Entre son ex-mari qui la menace d’un divorce où elle perdra tout, la fermeture de son salon de coiffure qui l’oblige à être coiffeuse à domicile pour une patronne sans coeur ou encore la gestion de son fils en pleine crise d’adolescence et de son frère bon à rien qui vient squatter chez elle avec sa future femme, on peut dire que notre héroïne a toutes les raisons de craquer mentalement. Pourtant, elle s’accroche à la vie et tente de sortir la tête de l’eau comme elle peut. Hélas, ce n’est pas le cas d’un homme dont elle va croiser la route et sur lequel elle va avoir le malheur de klaxonner !

En effet, tout comme elle, cet homme (incarné par Russel Crowe) est lui aussi au bout du rouleau. Tout au plus sait-on qu’il est victime d’un divorce dans lequel sa femme, avec l’aide d’un avocat sans foi ni loi, est en train de tout lui prendre, de sa fortune jusqu’aux enfants. Totalement anonyme durant tout le film, ce conducteur va pourtant avoir la courtoisie de demander à Rachel de s’excuser pour son geste, ce qu’elle va refuser… et tout va déraper ! L’automobiliste va alors littéralement péter les plombs et lui promettre une leçon dont elle se souviendra. S’ensuit alors un thriller haletant où courses-poursuites, assassinats, chantages et peurs primales vont s’enchaîner à un rythme effréné !

Russel Crowe est magistral en psychopathe automobile »

Si l’on ne connaît raisonnablement Derrick Borte que pour son premier film, alias « La famille Jones » en 2010, le réalisateur a signé quatre autres longs métrages depuis, mais aucun n’a réussi à percer. Pourtant, on doit bien avouer que cette sixième oeuvre semble être celle de la maturité puisque « Enragé » propose un découpage de haut vol, une cadence infernale qui va crescendo, des séquences narratives bien amenées et des phases en voiture bourrées d’action et d’accidents spectaculaires, de sorte qu’à aucun moment on ne s’ennuie, porté que l’on est par la prestation magistrale d’un Russel Crowe à l’opposé total de ses rôles habituels. Massif, « gras », barbu négligé transpirant la haine par chaque pore de sa peau, l’acteur a déjà le look de quelqu’un à qui il ne faut pas chercher de misères dès sa première apparition à l’écran, mais sa cruauté et son machiavélisme n’auront de cesse de se montrer encore plus ignobles que ce que l’on pourrait penser.

« On aurait voulu en connaître plus sur le passé de Russel »

Oui, Crowe en psychopathe, ça le fait, tout comme Caren Pistorius en mère de famille qui tente de survivre face à ce mastodonte gore à souhait ! Un vraie dynamique s’installe entre les deux stars et emporte le spectateur dans ce jeu du chat et de la souris qui souffre néanmoins de quelques raccourcis narratifs un peu frustrants, comme le fait de ne jamais parler du passé de ce cher Russel, par exemple, alors qu’il aurait été intéressant de voir le parcours de cette homme brisé qui, contrairement à Rachel, franchit la limite. De plus, certaines scènes semblent un peu trop « grosses » pour être crédibles, comme lorsque Mister Crowe s’en prend à Andy, l’avocat de Caren, dans un resto et devant une foule qui ne fait rien pour l’aider, prenant tout son temps pour déballer sa vengeance au téléphone sans qu’aucun flic ne pointe le bout de son nez. Il n’empêche, tout cela fonctionne quand même plutôt bien au final et le spectacle est assuré.

Vous l’aurez compris, Enragé est une très bonne surprise qui devrait vous tenir en haleine durant son 1h30 d’action frénétique, même si on regrettera que cette version Blu-ray ne débarque qu’avec un petit doc vidéo de 27 minutes sur le tournage et les anecdotes de ce dernier, sans scènes coupées ou autres bonus supplémentaires qui auraient approfondir un peu le fameux passé de ce conducteur victime de la rage de la route !

La Bande-Annonce

Note N-Gamz Film : 4/5

Note N-Gamz Bonus : 2,5/5



About the Author

Avatar
Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef autant que le rédacteur de news de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen/seinen tels que Ga-Rei, L'Ile de Hozuki, Orphen, Sprite, Asebi, ... Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!