Review

Après avoir ému la planète entière avec l’ingénieuse aventure narrative Gone Home, le studio Fullbright a décidé de continuer sur la voie des histoires à voir manette à la main, mais en changeant radicalement de décor. Exit donc la maison familiale un poil inquiétante de son premier bébé et place à une station spatiale titanesque et vide de toute vie suite à un désastre dont vous devrez, seul, comprendre la raison au travers de journaux de bords et d’enregistrements en réalité augmentée. Un trip qui ne conviendra pas à tous… mais qu’on a vraiment apprécié ici à la rédac comme vous pourrez le constater dans notre vidéo-test complet.

Le Vidéo-Test par Neoanderson

Réalisation: 11/20

Une note sanction malgré les qualités artistiques indéniables de l’univers créé par Fullbright, la faute à un manque flagrant d’optimisation pour la Xbox One. Ralentissement honteux, bugs de textures et traduction qui n’apparaît que sporadiquement à l’écran, l’aventure de votre héroïne méritait bien mieux tant ces écueils gâche une immersion pourtant indispensable dans toute aventure narrative.

Gameplay/Scénario: 16/20

Il faut d’entrée de jeu se mettre dans le trip aventure narrative façon Gone Home pour savoir que l’on pourra interagir et scruter bon nombre d’éléments, mais que très peu servent à quelque chose. Passé ce concept, on peut alors apprécier toute l’étendue du scénario raconté de façon extrêmement intelligente par des enregistrements vidéos en réalité augmentée dans lesquels vous êtes totalement libre, donnant un petit côté « voyeur » assez jouissif à l’ensemble et vous faisant enchaîner les rewind et repeat pour comprendre la plus petit bribe du récit.

Bande-Son: 17/20

Si on pourra regretter l’absence de doublage français et les textes qui ne s’affichent que trop rarement à cause de bugs de localisation, on ne peut qu’être ébloui par les voix anglaises qui parviennent à donner vie aux six membres d’équipage alors qu’ils ne sont représentés que par des modélisation en fil de fer! Une vraie prouesse magnifiée par l’ambiance pesante de cette station spatiale désormais dénuée de toute vie…

Durée de vie: 14/20

Pour 20 Euros, Tacoma vous offrira trois à quatre heures de durée de vie en cherchant bien. Le titre peut certes se rusher, mais le vrai plaisir consiste à visualiser les enregistrements du point de vue de chaque membre d’équipage afin de découvrir le passé, les craintes et les secrets de ces six spationautes malchanceux condamnés par un horrible coup du sort. C’est en jouant de la sorte que l’on se lie d’affection avec eux et que l’histoire prend alors une tournure bien plus émotionnelle.

Note Globale N-Gamz.com: 15/20

En faisant fi d’une technique bancale sur Xbox One, Tacoma est clairement une aventure narrative différente des autres, notamment grâce à l’utilisation astucieuse des enregistrements en réalité augmentée qui permettent de se balader librement dans les « souvenirs » de cette inquiétante station spatiale. Un concept qui multiplie les points de vue attribués aux héros malchanceux de cette fable qui prend aux tripes pour peu que vous vous amusiez à lire, voir et récupérer tout ce que vous pouvez afin de vous lier affectivement avec les six membres d’équipage représentés de façon si impersonnelle au départ. Une expérience courte mais intense, à vivre si vous avez apprécié Gone Home, assurément!

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

Neoanderson
Hardcore gamer dans l'âme, la trentaine, Je suis le rédacteur en chef de ce site. Amoureux des RPG nourri aux Final Fantasy VII, Chrono Trigger, Xenogears, et consorts, je suis également fan de survival/horror. Niveau japanim, je suis axé shonen comme Ruroni Kenshin, Ga-Rei, Asebi et autres, mais j'apprécie aussi les seinen, Sprite en tête. Enfin, je suis un cinéphile averti, orienté science-fiction, fantastique et horreur, mes films cultes étant Star Wars, Matrix, Sucker Punch et Inception. N'hésitez pas à me suivre via mon Facebook (NeoAnderson N-Gamz), mon Twitter (@neo_ngamz) et mon Instagram (neoandersonngamz)!