Review

Cars premier du nom a montré au monde qu’il était possible de s’attacher à… des voitures qui parlent! Du coup, une suite était attendue au tournant, et force est de constater qu’elle a plutôt déçu. Alors, continuer l’histoire de Flash McQueen était-elle une bonne idée avec ce troisième opus? On vous rassure: Souvenirs, rêves brisés et envie de victoire représentent ici un cocktail détonnant pour faire de Cars 3 un film d’animation au scénario plus intéressant que jamais!

« Face à Jackson Storm, Flash McQueen va perdre la face! »

Flash McQueen est le champion des courses de voitures! Rapide comme l’éclair, notre bolide ne connaît aucun rival apte à le battre… jusqu’au jour où Jackson Storm entre sur le circuit avec ses acolytes de la « nouvelle génération ». Plus rapide et dotée des dernières technologies, elle va littéralement changer la donne et Flash finit par être totalement dépassé devant tous ces jeunes coureurs bien plus performants. Pour revenir au top, il n’a qu’une seule possibilité: se dépasser et donner tout ce qu’il a, même si pour cela il va devoir écouter les conseils de Cruz Ramirez, une coach sportif loin d’être facile à vivre et qui rêve, tout comme notre héros, de victoire.

Visuellement, on voit clairement qu’il s’agit d’un film Pixar tant les animations s’avèrent parfaites aussi bien sur les décors (jets de boues, vent qui passe sur l’herbe, …) que pour les personnages qui arrivent parfaitement à transmettre leurs émotions en images. Comme la bande-annonce nous l’avait laissé entendre, ce Cars 3 est plus sombre que ses prédécesseurs, avec un Flash qui se fait battre à plate couture et une mise en scène plus « brutale » magnifiant certaines scènes plus tragiques qu’à l’accoutumée. Rassurez-vous, des instants joyeux et humoristiques sont également au programme, avec un rendu graphique clair et doux qui souligne à merveille ces moments de fraîcheur. Un travail technique impeccable donc, qui parvient à nous offrir des prises de vues assez spectaculaires sur les paysages comme cette forêt aussi lugubre qu’étrangement accueillante, ces immenses montagnes et ses lacs et collines réalistes au plus haut point.

« Une réalisation de haute volée et des effets spéciaux vraiment réussis »

Bien entendu, la réalisation graphique ne fait pas tout et Cars 3 jouit d’une bande-son impeccable. A chaque scène correspond sa musique, permettant une immersion de chaque instant. Idem pour le doublage des acteurs français emmenés par un Guillaum Canet toujours aussi bon et une Alice Pol (Raid Dingue) parfaite en Coach véhémente. Personne ne surjoue, les intonations sont correctes et chaque émotion est retranscrite comme il faut pour que le public ressente et comprenne parfaitement l’état d’esprit des personnages, arrivant même à éprouver une réelle empathie pour ces « voitures » parfois diablement humaines.

Doté d’une histoire plus mature que ses aînés et d’une technique impossible à prendre en défaut, Cars 3 est une suite plus que convaincante qui clôt la trilogie en beauté, nous faisant oublier un second opus bancal qui avait fait couler beaucoup d’encre. Pixar s’est ressaisi et nous offre un film d’animation qui plaira aux petits comme aux grands avec son Flash McQueen réalisant qu’il n’est plus le meilleur, contraint qu’il est de se  dépasser s’il veut revenir dans la course. Un message puissant et très beau pour un long métrage aux scènes fluides et spectaculaires qui devient directement mon préféré de la saga! Vous l’aurez compris: j’encourage vivement tout le monde à aller voir ce Cars 3 qui apporte un sacré vent de fraîcheur « motorisée » sur les productions de l’été!

La Bande-Annonce

Note Globale N-Gamz: 4/5

Partagez cet article sur vos réseaux sociaux!



About the Author

MaximeChapeau
MaximeChapeau
Dévoreur de livres, de séries ou de films, j'adore partager ma passion avec le plus grand nombre. C'est donc forcément une joie pour moi de partager mes critiques cinéma avec vous ! Je suis un amateur de films d'action, de science-fiction et de fantastique, avec une grosse préférence pour la saga Hunger Games dont je suis extrêmement fan depuis que j'ai pu la découvrir en livres comme sur grand écran. Plus personnellement, je suis étudiant et grand adepte des arts du cirque, en particulier le jonglage. Gamer depuis mon plus jeune âge, j'aime les jeux rétros et tous ceux qui permettent d'avoir une bonne dose de fun entre amis! Pour l'histoire de mon pseudo, elle est très simple: j'adore les chapeaux, tout simplement! J'espère que vous apprécierez de lire mes critiques autant que le plaisir que j'éprouve à vous les rédiger!